Saint-Vincent-et-les-Grenadines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Vincent, Grenadines et SVG.

Saint-Vincent-et-les-Grenadines, parfois abrégé par le sigle SVG, en anglais Saint Vincent and the Grenadines, est un État des Petites Antilles, dans la Caraïbe, situé à l'ouest de la Barbade, entre Sainte-Lucie et la Grenade. Il fait partie, comme ces trois dernières, et cinq autres États de la région, de l'Organisation des États de la Caraïbe orientale à laquelle il a adhéré en 1981.

Cet État est composé de l'île principale de Saint-Vincent et d'un chapelet d'îles plus petites, les Grenadines, situé au sud. Les principales sont (du nord au sud) : Bequia, Baliceaux, Moustique, Canouan, Mayreau, Tobago Cays, Union et Petit Saint-Vincent. Cette dernière île marquant la limite avec la Grenade.

Graphie[modifier | modifier le code]

Les graphies de ce pays sont multiples :

Histoire[modifier | modifier le code]

Populations précoloniales : Arawaks, et les Garifunas.

Géographie[modifier | modifier le code]

Carte de Saint-Vincent-et-les-Grenadines

Saint-Vincent-et-les-Grenadines est un État insulaire situé dans les îles sous le vent aux Petites Antilles. Il consiste en une île principale, Saint-Vincent, à laquelle s'ajoutent environ les deux tiers situés au nord de l'archipel des Grenadines [réf. souhaitée].

La superficie totale du pays est 389 km2, dont 344 km2 pour la seule île de Saint-Vincent, sur laquelle est située la capitale, Kingstown.

L'île de Saint-Vincent est volcanique et comprend quelques hauteurs (mornes). Le point culminant du pays est le volcan de la Soufrière à 1220 mètres d'altitude. La côte Atlantique est très rocheuse et abrupte, tandis que la côte caraïbe possède davantage de plages de sable et de baies.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution de la démographie entre 1961 et 2003 (chiffre de la FAO, 2005). Population en milliers d'habitants.

En juillet 2009, la population établie était 104 575 personnes.

Administration et politique[modifier | modifier le code]

Subdivisions[modifier | modifier le code]

Les 6 paroisses de Saint-Vincent-et-les-Grenadines

Saint-Vincent-et-les-Grenadines est divisé en six paroisses, division administrative de 1er niveau. Cinq de celles-ci se situent sur l'île de Saint-Vincent alors que la sixième est composée des îles Grenadines du nord jusqu'à celle de Petit-Saint-Vincent.

Politique[modifier | modifier le code]

Saint-Vincent-et-les-Grenadines est une démocratie parlementaire membre du Commonwealth. Elle est un Royaume du Commonwealth, indépendant depuis le , dont le chef de l'État formel est le souverain du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord, à l'heure actuelle la reine Élisabeth II. Elle ne réside pas dans le pays et est alors représentée par le gouverneur général de Saint-Vincent-et-les-Grenadines, actuellement Frederick Ballantyne.

Le pays ne possède pas d'armée officielle, bien que la Force royale de Saint-Vincent-et-les-Grenadines possède une unité de service spéciale.

Saint-Vincent-et-les-Grenadines est membre de la Caricom (Communauté des Antilles), de l'Alliance bolivarienne pour les Amériques (ALBA) et de l'Organisation des États de la Caraïbe orientale (OECO).

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie de Saint-Vincent-et-les-Grenadines dépend principalement du tourisme et de l'agriculture.

Saint-Vincent-et-les-Grenadines est également considéré par l'ITF comme étant un pavillon de complaisance.

Culture[modifier | modifier le code]

Langues[modifier | modifier le code]

Bien que la langue officielle de l'État soit l'anglais, la plupart des Saint-Vincentais-et-Grenadins parlent le créole connu sous le nom de créole saint-vincentais[5],[6]. L'anglais est utilisé dans l'éducation, par le gouvernement et dans tous les domaines institutionnels, tandis que le créole saint-vincentais est utilisé à la maison ou entre amis.

Médias[modifier | modifier le code]

Le pays compte 10 stations de radio FM, une chaîne de télévision publique, SVG TV, et un câblo-opérateur (Cable and Wireless).

Communications[modifier | modifier le code]

En 2010, Saint-Vincent-et-les-Grenadines comptait 21700 lignes de téléphone fixes. Le système téléphonique est complètement automatique et couvre toute l'île ainsi que les îles habitées des Grenadines[7]. En 2002, il y avait 10000 téléphones mobiles en service[8]. Depuis 2010, ce nombre est passé à 131800[7]. Le réseau de téléphonie mobile est disponible dans presque toute l'île de Saint-Vincent ainsi que dans les Grenadines. Il est opéré par deux fournisseurs, Digicel et LIME, qui proposent aussi une offre d'accès à l'Internet[9].

Fêtes et jours fériés
Date Nom français Nom local Remarques

Transports en commun[modifier | modifier le code]

D'un prix modique, les ferries sont les autobus des Grenadines. On les emprunte pour régler un problème administratif, faire ses courses, rendre visite à la famille…

Codes[modifier | modifier le code]

Saint-Vincent-et-les-Grenadines a pour codes :

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Commission de toponymie, Pays et capitales du monde : Pays indépendants au 01.01.2006, Institut géographique national français,‎ 1er janvier 2006, 27 p. (lire en ligne), p. 13
  2. (fr) « Annexe A5 : Liste des États, territoires et monnaies (État au 30.5.2011) », Europa (consulté le 19 juin 2011).
  3. Index des pays, territoires et régions
  4. http://www.insee.fr/fr/nom_def_met/nomenclatures/cog/dbf/2005/txt/pays2005.txt
  5. (en) Raymond G., Jr. (ed.) Gordon, « Ethnologue — Languages of the World, 15th edition », SIL International,‎ 2005
  6. (en) « St. Vincentians », www.everyculture.com
  7. a et b (en) « The World Factbook », Central Intelligence Agency,‎ 10 novembre 2011 (consulté le 16 décembre 2011).
  8. « Saint Vincent and the Grenadines », About.com,‎ 1er novembre 2005 (consulté le 16 décembre 2011).
  9. (en) « About SVG — Essentials », SVG Tourism Authority (consulté le 16 décembre 2011).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Catégorie Saint-Vincent-et-les-Grenadines de l’annuaire dmoz