Nuno Gomes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ribeiro.
Nuno Gomes
Nuno Gomes (1388215345).jpg
Nuno Gomes portant le maillot du Benfica
Biographie
Nom Nuno Miguel Soares Pereira Ribeiro
Nationalité Drapeau : Portugal Portugais
Naissance 5 juillet 1976 (38 ans)
Lieu Amarante, Portugal
Taille 1,81 m (5 11)
Poste Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
  Drapeau : Portugal Amarante FC
1990-1994 Drapeau : Portugal Boavista FC
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1994-1997 Drapeau : Portugal Boavista 098 (31)
1997-2000 Drapeau : Portugal Benfica 124 (76)
2000-2002 Drapeau : Italie AC Fiorentina 064 (20)
2002-2011 Drapeau : Portugal Benfica 278 (90)
2011-2012 Drapeau : Portugal SC Braga 029 (6)
2012-2013 Drapeau : Angleterre Blackburn Rovers 020 (4)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1991 Drapeau : Portugal Portugal - 16 ans 8 (5)
1992 Drapeau : Portugal Portugal - 17 ans 1 (2)
1995 Drapeau : Portugal Portugal - 20 ans 5 (7)
1995-1997 Drapeau : Portugal Portugal espoirs 18 (10)
1996-2011 Drapeau : Portugal Portugal 79 (29)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Nuno Miguel Soares Pereira Ribeiro, plus connu sur le nom de Nuno Gomes (choisi en référence au buteur portugais Fernando Gomes), est un footballeur portugais né le 5 juillet 1976 à Amarante.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Les débuts : Boavista et Benfica[modifier | modifier le code]

Né à Amarante, Nuno Gomes commence par se faire un nom au cours de la saison 1994-95 au Boavista, à l'âge de 18 ans.

Il gagne son premier titre avec Boavista en battant Benfica en finale de la Coupe du Portugal en 1997, et marque 23 buts en 79 apparitions en trois saisons, dont 15 au cours de sa dernière saison (1996-97) avant qu'il ne quitte Boavista pour Benfica.

La Fiorentina et le retour à Benfica[modifier | modifier le code]

Après trois saisons à Benfica, au cours desquelles il marque 60 buts en une centaine d'apparitions, ses exploits lors de l'Euro 2000 le mènent à la Fiorentina pour un montant de 17 millions d'euros. Il remporte la Coupe d'Italie dès sa première saison (2000-01) mais il n'y reste que deux saisons et retourne à Benfica en 2002.

Entre 2002 et 2005 et à cause d'une série de blessures, Nuno Gomes n'apparait que 70 fois sous le maillot du Benfica Lisbonne. Néanmoins, il est l'un des artisans de la victoire en Coupe du Portugal en 2004.

La saison suivante (2004-05) voit Gomes marquer 7 buts en 23 matchs de championnat et gagne le titre de champion du Portugal par la même occasion.

Il effectue une saison remarquable 2005-06 en marquant 15 buts en championnat donc les deux buts de la victoire face à l'éternal rival le FC Porto (0-2).

La saison 2006-07 le voit faire l'expérience des hauts et des bas. Il doit faire face à une rude concurrence et perd peu à peu sa place de titulaire indiscutable, il ne marque que 6 buts en 24 matchs de championnat. L'arrivée du Paraguayen Óscar Cardozo à l'été 2007 ne lui facilite pas la donne.

Cependant, il reste une valeur sûre lors de la saison 2007-08, et marque 9 buts toutes compétitions confondues et devient par ailleurs capitaine succédant ainsi à la légende Rui Costa.

Le 2 octobre 2008, Nuno Gomes marque son 150e but sous les couleurs de Benfica face à Naples en Europa League. Il perd définitivement sa place de titulaire lors de l'arrivée de Javier Saviola en 2009.

Lors de la saison 2010-2011, à 34 ans il a désormais un statut d'éternel remplaçant, l'entraineur Jorge Jesus préférant le duo Saviola-Cardozo en attaque. Le 14 novembre 2010 face à Naval, Nuno Gomes rentre en seconde mi-temps et marque son premier but de la saison en fin de match, lors d'une victoire 4-0. Il dédiera ce but à son père Joaquim, décédé peu de temps auparavant en août. En deux apparitions consécutives en mars 2011, il marque 3 buts. L'un à domicile face à Portimonense (nul 1-1) et un doublé face à Paços de Ferreira (victoire 5-1), ces deux matchs joués en tant que remplaçant. Il reste l'attaquant portugais le plus performant à ce jour

S.C. Braga[modifier | modifier le code]

À la fin de la saison 2010-2011, Benfica décide de ne pas renouveler son contrat et Nuno Gomes signe au SC Braga.

Blackburn Rovers[modifier | modifier le code]

En juillet 2012, il signe pour deux saisons au Blackburn Rovers[1].

Carrière en équipe du Portugal[modifier | modifier le code]

Nuno Gomes détient 79 sélections et 29 buts en équipe du Portugal.

Il aide le Portugal à atteindre la troisième place de la Coupe du monde des moins de 20 ans en 1995, marquant 4 buts dans la compétitions dont un doublé lors du match pour la troisième place face à l'Espagne (3-2). L'année suivante, il joue les Jeux olympiques d'été de 1996, aidant le Portugal à atteindre la quatrième place.

Nuno Gomes honore sa première sélection lors d'un match amical face à la France en janvier 1996. Il a alors 19 ans.

La révélation lors de l'Euro 2000[modifier | modifier le code]

Lors de l'Euro 2000, il profite de la blessure de Sá Pinto pour s'imposer en tant que titulaire, le sélectionneur Humberto Coelho le préférant également à Pauleta.

Il joue alors sa première compétition internationale et marque lors du premier match de poule face à l'Angleterre de David Beckham au cours d'un match virevoltant. Les Anglais mènent 2-0 au bout de dix huit minutes mais les Portugais renversent la situation grâce à Luís Figo, João Pinto et Nuno Gomes (victoire 3-2). Il est moins en vue contre la Roumanie (victoire 1-0), puis ménagé lors du troisième match de poule face à l'Allemagne (victoire 3-0).

Le Portugal affronte la Turquie en quarts de finale et l'emporte ( victoire 2-0) grâce à un doublé de Nuno Gomes, confirmant son statut de titulaire. Il réitère en ouvrant le score face à la France en demi-finale mais la France égalise et l'emporte ( victoire 2-1) après prolongations sur penalty après qu'Abel Xavier a commis une faute de main. Il est d'ailleurs expulsé pour un mauvais geste sur l'arbitre et sera suspendu sept mois. Néanmoins, il est la grande révélation de cet Euro et le principal artisan du beau parcours du Portugal en inscrivant quatre buts lors du tournoi.

Coupe du monde 2002[modifier | modifier le code]

Avec sept buts en seulement six matchs, Nuno Gomes aide le Portugal à se qualifier pour la Coupe du monde 2002. Il marque notamment quatre buts face à la modeste équipe d'Andorre.

Cependant, il doit se battre pour obtenir une éventuelle place de titulaire lors de la phase finale, et jouera finalement deux des trois rencontres du premier tour en tant que remplaçant, le titulaire à la pointe de l'attaque étant cette fois ci Pauleta. Ce Mondial sera un échec pour le Portugal, puisqu'il ne franchira pas le premier tour pourtant dans un groupe largement à sa portée (États-Unis, Pologne et Corée du Sud).

Euro 2004[modifier | modifier le code]

Le 19 novembre 2003, il réalise son second triplé en sélection lors d'une écrasante victoire à Leiria en amical face au Koweït (8-0), en à peine 21 minutes de jeu.

Lors de l'Euro 2004 au Portugal, Nuno Gomes est à nouveau remplaçant au profit de Pauleta, mais apparaît à chaque match et est décisif lors du troisième match de poule face à l'Espagne où il marque le seul but qui qualifie le Portugal (victoire 1-0) pour les quarts.

Pauleta étant suspendu, Nuno Gomes débute la rencontre face à l'Angleterre. L'Angleterre ouvre rapidement le score par Michael Owen mais les Portugais parviennent à égaliser par Hélder Postiga à quelques minutes de la fin du temps réglementaire. Rui Costa donne l'avantage aux Portugais en prolongations mais Lampard pour l'Angleterre égalise quelques minutes avant les tirs aux buts qui voient finalement les Portugais s'imposer (victoire 6-5).

En demi-finale, le Portugal bat les Pays-Bas (victoire 2-1), Nuno Gomes comme à son habitude remplace Pauleta en seconde mi-temps. Le Portugal accède donc à la finale face à la grande surprise du tournoi, la Grèce. Malgré l'entrée de Nuno Gomes en seconde mi-temps, la Grèce finit par l'emporter (victoire 1-0). Ce fût une énorme déception pour le Portugal et Nuno Gomes inconsolable écroulé sur le terrain, la veille de ses 28 ans. Néanmoins, le Portugal a fait bonne figure à domicile en parvenant en finale du tournoi.

Coupe du monde 2006[modifier | modifier le code]

Il est souvent blessé lors de la campagne de qualification pour la Coupe du monde 2006 et ne joue que quatre matchs. Il est tout de même sélectionné dans le groupe des 23 par Luiz Felipe Scolari.

Il ne jouera que deux matchs lors de cette coupe du monde, Pauleta étant toujours le titulaire habituel. Il réduit l'écart face à l'Allemagne d'un but de la tête lors du match pour la troisième place (défaite 3-1).

Euro 2008[modifier | modifier le code]

Après la retraite internationale de Pauleta, Nuno Gomes est attendu pour être son successeur à la pointe de l'attaque portugaise.

Il joue 10 matches de qualification, trouvant le chemin du but à 3 reprises. Il est titulaire et capitaine lors de la phase finale en Suisse et Autriche et inscrit un but en quarts de finale face à l'Allemagne. Cela ne sera pas suffisant et le Portugal s'incline (défaite 3-2).

L'ère Carlos Queiroz[modifier | modifier le code]

Après le départ de Luiz Felipe Scolari pour Chelsea, Carlos Queiroz devient le nouveau sélectionneur du Portugal. Commence alors une période sombre pour Nuno Gomes. En manque de temps de jeu avec Benfica, Nuno Gomes ne sera appelé qu'à quatre reprises sur douze rencontres de qualification à la Coupe du monde 2010, Liédson et Hugo Almeida lui étant préférés. Il ne sera logiquement pas sélectionné pour la phase finale.

Retour en sélection en 2011[modifier | modifier le code]

Nuno Gomes reçoit sa dernière sélection le 11 octobre 2011, lors du match comptant pour les Qualifications de l'Euro 2012 : Danemark - Portugal (défaite 2-1).

Statistiques[modifier | modifier le code]

Période Club Pays Matchs / Buts
1994-1997 Boavista Drapeau du Portugal Portugal 79 matchs / 23 buts
1997-2000 Benfica Drapeau du Portugal Portugal 101 matchs / 60 buts
2000-2002 AC Fiorentina Drapeau de l'Italie Italie 53 matchs / 14 buts
2002-2011 Benfica Drapeau du Portugal Portugal 217 matchs / 69 buts
2011-2012 SC Braga Drapeau du Portugal Portugal 20 matchs / 6 buts

Buts en sélection[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Anecdotes[modifier | modifier le code]

  • Lors de la demi-finale de l’Euro 2000, il ouvre le score à la 20e minute, permettant pendant une demi-heure au Portugal d'espérer être en finale. Mais la France égalise, puis obtient dans les dernières minutes de la prolongation, un penalty dans une situation de confusion. S'estimant victime d'injustice, Nuno Gomes explose et bouscule l’arbitre qui l’expulse. Il est suspendu sept mois.
  • Il a dit : "C'était l'un de ces moments que l'on n'oublie jamais, mais quand j'ai marqué (2 buts) je n'ai pas pensé à l'importance du moment. Maintenant, je suis très heureux et fier que mon nom figure dans l'histoire du stade" au sujet de l'inauguration du stade La Luz qu'il a marquée de son empreinte.
  • Nuno "Gomes" de son vrai Nuno Ribeiro a choisi son patronyme en hommage à l'attaquant portugais Fernando Gomes.
  • Nuno Gomes est fan du groupe de rock U2.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Signe au Blackburn Rovers, sur l'Equipe.fr du 3 juillet 2012