Norman Mineta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Norman Mineta, official portrait, DOT.jpg

Norman Yoshio Mineta (né en 1931) est un homme politique américain, membre du Parti démocrate, 59e maire de San José en Californie de 1971 à 1975, secrétaire au Commerce des États-Unis en 2000-2001 sous le mandat de Bill Clinton et secrétaire aux Transports de 2001 à 2006 dans le gouvernement de George W. Bush. Il était le seul ministre démocrate membre du gouvernement de George W. Bush.

Famille et études[modifier | modifier le code]

Mineta est né le à San José, Californie.

Durant la Seconde Guerre mondiale, il est détenu dans les camps d'internement dans le Wyoming avec sa famille, le futur sénateur Alan Simpson et des milliers d'américains d'origine japonaise.

Diplômé de l'université de Californie à Berkeley en 1953, il rejoint l'US Army et sert en Corée et au Japon comme officier de renseignement.

Libéré de ses obligations militaires, il rejoint son père pour travailler dans son agence d'assurance.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Carrière locale[modifier | modifier le code]

Sa carrière politique commence en 1967 quand il est nommé par le maire Ron James au Conseil municipal pour occuper un siège laissé vacant.

En 1969, il est légalement élu au conseil et devient le premier adjoint au maire ("vice mayor").

En 1971, il est élu 59e maire de San José avec 60 % des voix. il est alors le premier asiatique de la côte Pacifique à devenir maire d'une grande ville américaine.

En 1975, son premier adjoint, Janet Gray Hayes lui succède à la mairie.

Carrière nationale[modifier | modifier le code]

De 1975 à 1995, il est membre de la Chambre des représentants des États-Unis, élu de la Silicon Valley. Il cofonde le "Congressional Asian Pacific American Caucus" et en devient son premier président.

En 1988, il est le coauteur avec son ami, le sénateur républicain Alan Simpson, de la loi sur les libertés civiles reconnaissant officiellement les injustices commises à l'encontre des américains d'origine japonaise durant la Seconde Guerre mondiale.

De 1992 à 1994, il préside la commission parlementaire sur les travaux publics et les transports.

En 1995, Mineta reçoit de l'Université George Washington la médaille commémorative Martin Luther King pour sa contribution au combat sur les droits civiques.

En 1996-1997, Mineta présida la "National Civil Aviation Review Commission", dont plusieurs recommandations sur les transports aériens furent adoptées par l'administration de Bill Clinton.

Un ministre de Clinton puis de Bush (2000-2006)[modifier | modifier le code]

Il est ensuite vice-président de « Lockheed Martin Corporation » avant d'être nommé le , secrétaire au Commerce dans le gouvernement du président Bill Clinton, devenant le premier Américain d'origine asiatique nommé à un poste ministériel.

Le , il est nommé secrétaire au Transport dans le nouveau gouvernement du républicain George W. Bush, à un poste qui lui avait été proposé déjà en 1993 par Bill Clinton.

Il est ainsi le seul démocrate membre du cabinet américain.

Durant les attentats du 11 septembre 2001, il fait ordonner de maintenir au sol tous les appareils civils.

Le 21 septembre, il ordonne aux compagnies aériennes de ne pas profiler ou discriminer les passagers d'origines arabes ou moyen-orientales. Il rappela alors qu'il était illégal pour les compagnies aériennes de discriminer entre les passagers sur des critères basées sur la race, la couleur, la nationalité, l'origine ethnique ou religieuse.

En 2005, il est reconduit au gouvernement après la réélection de Bush.

Le , Mineta annonça sa décision de quitter le gouvernement après la durée record de 5 ans et demi passés au secrétariat au transport. Il cessa ses fonctions le 7 juillet pour rejoindre Hill & Knowlton, un cabinet de relations publiques dont il devient associé.

Divers[modifier | modifier le code]

  • En novembre 2001, l'aéroport international de San José fut baptisé « Norman Y. Mineta San José International Airport ».
  • Dans son témoignage à la commission 9/11, Mineta décrit ce qu'il a pu observer lorsqu'il était présent aux côtés du vice-président Dick Cheney au Centre des Opérations d'Urgence Présidentiel (Presidential Emergency Operating Center), tandis que le vol American Airlines 77 approchait du Pentagone : « Il y eut un jeune homme qui indiqua au vice-président, « l'avion est à 80km. L'avion est à 50km ». Et lorsqu'il déclara « l'avion est à 15 km », le jeune homme demanda au vice-président « est-ce que les ordres tiennent toujours ? ». Le vice-président se tourna et dit : « évidemment que les ordres tiennent toujours, vous a t-on dit le contraire ? ». À ce moment je n'ai pas compris ce que cela voulait dire. Le commissaire Lee Hamilton, demanda si l'ordre était d'abattre l'avion, ce à quoi Mineta répondit qu'il n'en savait rien. »

Vie privée[modifier | modifier le code]

Mineta est marié à Danealia (Deni) Mineta et a quatre enfants dont deux adoptés.