William Thaddeus Coleman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
William Thaddeus Coleman, années 1970.

William Thaddeus Coleman, Jr. est un juriste américain. Entre 1975 et 1977, il est le quatrième Secrétaire aux Transports des États-Unis. Il sera ainsi le second afro-américain à appartenir à un cabinet présidentiel américain. Il est également reconnu en tant qu'avocat important dans le domaine des droits civils.

Biographie[modifier | modifier le code]

William Coleman est né le 7 juillet 1920 à Philadelphie en Pennsylvanie aux États-Unis. Coleman obtient un diplôme avec la plus grande distinction à l'université de Pennsylvanie en 1941 puis un diplôme en droit avec grande distinction à l'université Harvard. Il commence à travailler en 1947 dans le domaine du droit en tant qu'assistant au juge Herbert F. Goodrich puis de Felix Frankfurter en 1948, quand il devient le premier afro-américain à devenir greffier à la Cour suprême des États-Unis. Coleman participe également à la rédaction de la lettre Brown v. Board of Education (1954) dans laquelle il est indiqué que la ségrégation raciale dans les écoles publiques est anti-constitutionnelle.

Il devient le quatrième Secrétaire aux Transports des États-Unis entre le 7 mars 1975 et le 20 janvier 1977. Il est ainsi le second afro-américain à appartenir à un cabinet présidentiel américain. C'est le Président Gerald Ford qui a choisi Coleman pour cette fonction[1]. En 1969, il est membre de la délégation américaine à la vingt-quatrième session de l'assemblée générale des Nations Unies.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Military Commission Review Panel Takes Oath of Office », United States Department of Defense (consulté le 02-11-2008)