William Cohen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
William Cohen
Image illustrative de l'article William Cohen
Fonctions
20e Secrétaire à la Défense des États-Unis
24 janvier 199720 janvier 2001
Président Bill Clinton
Prédécesseur William Perry
Successeur Donald Rumsfeld
Sénateur du Maine
3 janvier 19793 janvier 1997
Prédécesseur William Hathaway
Successeur Susan Collins
Représentant du Maine
3 janvier 19733 janvier 1979
Prédécesseur William Hathaway
Successeur Olympia Snowe
Biographie
Date de naissance 28 août 1940 (73 ans)
Lieu de naissance Bangor, Maine (États-Unis)
Nationalité Américaine
Parti politique Parti républicain
Conjoint Janet Langhart
Profession Avocat

William Cohen William Cohen
Secrétaires à la Défense des États-Unis

William Sebastian Cohen (né le 28 août 1940) est un homme politique américain, membre du Parti républicain, sénateur du Maine au Congrès des États-Unis de 1979 à 1997 puis secrétaire à la Défense dans le gouvernement de Bill Clinton de 1997 à 2001.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

William Cohen est né à Bangor (Maine). Son père était un immigrant juif originaire de Russie et sa mère était d'origine irlandaise et de confession protestante. Il est lui-même Unitarien.

Diplômé d'un B.A. de latin (1962), Cohen poursuit des études de droit à l'université de Boston.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Après ses études, il est partenaire dans un cabinet d'avocats puis assistant du procureur de comté de Penobscot (19681970). Il est d'abord enseignant au Husson College puis enseignant en business administration à l'université du Maine (19681972).

Vice-président de l'association des avocats à la cour du Maine (19701972) et membre de l'école du barreau de Bangor (19711972), Cohen est aussi conseiller municipal de Bangor (19691972) puis maire de la ville (19711972).

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Membre du Congrès des États-Unis (1973-1997)[modifier | modifier le code]

En 1972, il est élu comme républicain à la chambre des représentants pour la 2ème circonscription du Maine. Durant son premier mandat, il est membre du comité d'enquête sur le scandale du Watergate. Il fut l'un des premiers républicains à se prononcer pour l'Impeachment du président Richard Nixon.

Après 3 mandats à la chambre, Cohen est élu en 1978 au Sénat des États-Unis. Il est réélu en 1984 et 1990. Il est alors membre de la commission des forces armées et de celle sur la sécurité intérieure (1979-1997) ainsi que de celle sur les services secrets (1983-1991 et 1995-1997). Il participa à l'origine de nombreuses lois relatives aux questions de défense nationale.

En 1996, il ne se représente pas et aide l'une de ses collaboratrices, Susan Collins, à lui succéder.

Secrétaire à la Défense (1997-2001)[modifier | modifier le code]

Rencontre en 2000 avec Adolf Ogi, ministre suisse de la Défense

Fin connaisseur des arcanes fédérales et bien que républicain, il est nommé secrétaire à la Défense après l'élection présidentielle américaine de 1996 par le président démocrate Clinton. Celui-ci veut s'appuyer, pour son second mandat, sur un consensus national dans le domaine de la défense dans un climat international agité.

William Cohen et le président Clinton au Pentagone, septembre 1997

En tant que secrétaire à la Défense, il géra des actions militaires comme l'opération renard du désert en Irak, celles des forces de l'OTAN au Kosovo ainsi que le licenciement de Wesley Clark de son poste de commandant des forces américaines de l'OTAN. C'est durant ses fonctions que l'organisation terroriste al-Qaeda revendiqua les attentats à la bombe contre les ambassades américaines à Dar es Salaam en Tanzanie et à Nairobi au Kenya en 1998.

En janvier 2001, le nouveau président, George W. Bush, le remplace par Donald Rumsfeld.

Carrière post politique[modifier | modifier le code]

William Cohen, aujourd'hui dans le secteur privé, travaille pour une firme américaine de relations publiques représentant des clients européens qui sont intéressés par la construction en sous-traitance de ce type de bâtiment amphibie dont les États-Unis ont récemment arrêté la production sur leur sol.

Il fit également partie du comité d'études sur l'Irak, présidé par James Baker et Lee Hamilton. Ce comité (composé de républicains et de démocrates) créé par le président Bush était chargé d'étudier la situation en Irak et de proposer des solutions.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Divorcé de sa première épouse en 1987, William Cohen est marié depuis 1996 avec Janet Langhart, ancienne mannequin et personnalité de télévision devenue écrivain.

Voir aussi[modifier | modifier le code]