Richard Thorpe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thorpe.

Richard Thorpe

Description de cette image, également commentée ci-après

Cesar Romero, Fay Wray, Richard Thorpe et George Robinson (derrière eux), sur le tournage de Cheating Cheaters (1934)

Nom de naissance Rollo Smolt Thorpe
Naissance
Hutchinson, Kansas
États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès (à 95 ans)
Palm Springs, Californie
États-Unis
Profession Réalisateur
Films notables Ivanhoé
Les Chevaliers de la Table ronde

De son vrai nom, Rollo Smolt Thorpe, Richard Thorpe est un réalisateur, scénariste, monteur et acteur américain né le à Hutchinson (Kansas) et décédé le à Palm Springs (Californie).

Il est le père de Jerry Thorpe.

Biographie[modifier | modifier le code]

Richard Thorpe a débuté dans le cinéma au début des années 20, d'abord comme acteur puis comme réalisateur, à partir de 1923.

Il intègre le mythique studio Metro-Goldwyn-Mayer à partir des années 30 et dirigera certains films de Tarzan avec Johnny Weissmuller (Tarzan trouve un fils, Les Aventures de Tarzan à New York ).

Au cours des années 40, il poursuit une filmographie sans grand intérêt (dont un épisode de Lassie : Le Défi de Lassie), dont seul le film La Main noire en 1950 mérite d'être sorti du lot.

Mais c'est au cours des années 50 qu'il réalisera ses plus grands films d'aventure, dans un style souvent flamboyant, travaillant pour l'occasion avec des acteurs comme Robert Taylor ou Stewart Granger. À ce titre, ses plus belles réussites sont : Le Prisonnier de Zenda et Ivanhoé en 1952, La Perle noire en 1953, Les Chevaliers de la Table ronde en 1954 ou Quentin Durward en 1955.

Comme bon nombre de ses confrères de l'époque, c'est un réalisateur touche-à-tout qui aura également œuvré dans la comédie musicale, pour ce qui sera un des meilleurs films d'Elvis Presley : Le Rock du bagne en 1957.

Il continue de réaliser des films au cours de la décennie suivante jusqu'en 1967, mais ce seront des œuvres mineures, bien loin des classiques qu'il aura produit[réf. nécessaire].

Richard Thorpe figure parmi les bons artisans de cette période de l'Age d'Or d'Hollywood, dont l’œuvre mérite d'être réévaluée.

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Comme réalisateur[modifier | modifier le code]

comme acteur[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

(en) Richard Thorpe sur l’Internet Movie Database