L'Armée des morts

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections « L'armée des morts » redirige ici. Pour l'armée de morts dans le monde de Tolkien, voir Armée des morts.

L'Armée des morts

Titre québécois L'Aube des morts
Titre original Dawn of the Dead
Réalisation Zack Snyder
Scénario James Gunn
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
Genre Horreur
Sortie 2004
Durée 110 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

L'Armée des morts ou L'Aube des morts au Québec (Dawn of the Dead) est un film d'horreur américain réalisé par Zack Snyder, sorti le 10 mars 2004. C'est un remake du film Zombie réalisé en 1978 par George A. Romero : les prémisses et le lieu central sont les mêmes, mais l'histoire diffère.

Résumé détaillé[modifier | modifier le code]

Dans une banlieue aux États-Unis, la vie d'Ana (Sarah Polley) s'écoule paisiblement avec son compagnon Luis (Justin Louis), Mais un jour, leur petite voisine Vivian (Hannah Lochner) s'introduit chez eux, mord gravement Luis au cou, Ce dernier une fois mort attaque Ana qui parvient à sortir de la maison et à prendre sa voiture. La jeune femme observe alors un pays où dans chaque ville il y a des zombies pareils à Vivian et Luis. Le monde est en proie à une épidémie dont le virus transforme les gens en zombies.

Ana rencontre le policier Kenneth (Ving Rhames) et le duo marche discrètement aux abords de la ville et rencontre un trio de survivants comme eux : Michael (Jake Weber), Andre (Mekhi Phifer) et sa compagne enceinte Luda (Inna Korobkina).

Le groupe finit par trouver refuge dans un grand centre commercial. Le groupe y trouve deux zombies dont un attaque Luda mais Ana et Michael parviennent à tuer les zombies. Ils sont alors mal accueillis par le gardien de sécurité CJ (Michael Kelly) et ses deux adjoints Terry (Kevin Zegers) et Bart (Michael Barry). Le groupe parvient à faire entendre raison aux trois hommes. Les survivants s'organisent, traçant des SOS sur le toit plat du centre commercial, et envoyant des messages à un survivant armurier en face du centre commercial Andy (Bruce Bohne), qui a son magasin cerné par les zombies omniprésents. Dans la journée la télévision cesse d'émettre et les survivants ignorent la situation mondiale. Le lendemain, un camion roule sur le parking du centre commercial avec d'autres survivants à l'intérieur. Malgré la résistance de CJ et de Bart, les autres membres du groupe s'organisent pour faire entrer les passagers du camion. Grâce aux manœuvres, les autres survivants trouvent refuge dans le centre commercial : Nicole (Lindy Booth) et son père Frank (Matt Frewer), Steve (Ty Burrell) Norma (Jayne Eastwood), Tucker (Boyd Banks), Monica (Kim Poirier), Glen (R. D. Reid) et une femme sans nom.

Mais lorsque ladite femme sans nom meurt de ses morsures de zombies, qu’elle revient en zombie et qu’Ana la tue, le groupe comprend comment l’épidémie se propage si vite. Frank est contaminé et doit être tué. Il est mis en quarantaine le temps de la transformation et Kenneth l’abat. De son coté, Andre comprend que Luda va devenir zombie puisqu’elle a été contaminé lors de son attaque. Toutefois, Andre n’en fait part au groupe du fait que sa compagne est enceinte. Dès lors, les jours passent et les survivants tisse des liens entre eux : Nicole et Terry passent du temps ensemble, de même qu’Ana et Michael, Kenneth communique avec Andy par l’intermédiaire de panneaux, Steve couche avec Monica… Andre cache Luda dans une boutique pour bébé. Un soir, une coupure de courant a lieu : Kenneth, Michael, CJ et Bart vont voir au parking souterrain pour remettre le courant. Ils le font et trouve un chien qu’ils prennent avec eux. Mais un groupe de zombies les surprend et Bart est tué. Les trois autres hommes parviennent à incendier cette partie du sous-sol et reviennent. Pendant ce temps, Luda est en train d’accoucher en secret. Seulement elle meurt avant que ce soit fini et revient en zombie. Mais elle accouche quand même d’une fille. C’est à ce moment que Norma arrive dans la boutique et en voyant Luda zombifiée ligotée sur le lit, elle est horrifiée. Norma abat alors Luda : fou de rage, Andre tire sur Norma et les deux survivants s’entretuent. Les autres arrivent et remarquent que le bébé est zombie aussi : Ana le tue.

Ana, Kenneth, Michael, Steve, CJ, Terry, Nicole, Monica, Tucker et Glen se décident à élaborer un plan pour s’enfuir : les survivants commencent à barricader deux bus dans le garage du centre commercial pour s’enfuir et prendre le bateau de Steve pour s’enfuir sur les îles non loin de la côte. Le plan est possible mais de l’autre côté de la route, Andy l’armurier meurt de faim. Les survivants décident de lui envoyer le chien Chips chargé de nourriture. Le chien est tracté du toit du centre commercial mais lorsqu’il pénètre dans l’armurerie, un zombie parvient à mordre Andy qui va se transformer en zombie. C’est à ce moment que Nicole déboule dans la rue au volant du camion de Norma : en effet elle n’a pas supporté de voir son chien fendre la foule de zombie et est partie le chercher avant d’apprendre la contamination d’Andy. Elle pénètre sous les yeux horrifiés des survivants dans la boutique d’Andy et ce dernier zombifié descend la voir. Le groupe n’a ensuite plus de nouvelle de Nicole.

Pour essayer de récupérer Nicole et des armes, Michael, Kenneth, CJ, Terry et Tucker passent par les égouts pour arriver devant la boutique d’Andy et parviennent à y entrer. Ils découvrent Andy zombie et l’abat. Nicole est découverte en vie avec le chien dans un placard. Lors du retour par les égouts, Tucker est tué. Les zombies entrent dans le centre commercial et les survivants (Ana, Kenneth, Michael, CJ, Steve, Nicole, Terry, Monica et Glen) arrivent au garage et montent dans les bus blindés et surprotégés avec toutes les armes. Le groupe se sépare dans les deux bus : Ana, Michael, CJ et Nicole d’un côté et Kenneth, Steve, Terry, Monica et Glen de l’autre. À l’aide d’une bonbonne de gaz, CJ décime la foule de zombie. Lors du trajet jusqu’au port, un zombie est accroché au bus et en voulant le tuer, Glen blesse accidentellement et mortellement Monica avec la tronçonneuse. Le bus de Kenneth, Steve et Terry fait une embardée et tombe sur la flanc, Glen meurt sur le coup. Steve essaie alors de s’enfuir tout seul mais un zombie l’attaque et le tue. Ana, Michael, CJ et Nicole rejoignent Kenneth et Terry et Ana tue Steve zombifié.

Les zombies rattrapent le groupe et CJ se sacrifie pour tous les tuer dans une explosion de gaz. Ana, Kenneth, Nicole et Terry montent sur le bateau de Steve et s’apprêtent à partir. Michael décide de rester car il a été mordu. Alors que le bateau prend la mer, avec Ana, Kenneth, Nicole, Terry et le chien à son bord, Michael se suicide.

Dans une série d’images prise avec la caméra de Steve, on voit après le générique le parcours des quatre survivants : ils abordent une île et se font attaquer par une armée de zombies, Kenneth tire quelques coups de feu, puis plus rien...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Le film a connu un certain succès commercial, rapportant environ 102 356 000 $ au box-office mondial, dont 59 020 000 $ en Amérique du Nord, pour un budget de 28 000 000 $[2]. En France, il a réalisé 469 365 entrées[3].

Il a reçu un accueil critique favorable, recueillant 75 % de critiques positives, avec une note moyenne de 6,7/10 et sur la base de 179 critiques collectées, sur le site agrégateur de critiques Rotten Tomatoes[4]. Sur Metacritic, il obtient un score de 58/100 sur la base de 32 critiques collectées[5].

Réactions[modifier | modifier le code]

Fortement tourné en dérision par les fans de la version originale et par la critique avant sa sortie[6], le film a néanmoins reçu des réactions positives des deux côtés à sa sortie[7], particulièrement pour les 10 premières minutes d'introduction précédant le générique[8],[9]. Cette séquence a été présentée à la télévision une semaine avant la sortie du film, une pratique devenue commune depuis[10].

D'autres ont estimé que le film n'a pas conservé la satire sociale et l'intensité de l'original[11]. Romero lui-même, qui émettait de grosses réserves au sujet de quelques éléments du film, déclara ensuite qu'il avait trouvé le film meilleur qu'il ne l'avait anticipé.

Le scénario[modifier | modifier le code]

Du point de vue du scénario, Zombie et L'Armée des morts diffèrent très nettement, au point où seuls le lieu de l'action (un centre commercial) et le titre original (Dawn of the dead) restent inchangés. Les personnages principaux ne sont pas les mêmes dans les deux films, et leur vie à l'intérieur du magasin s'organise différemment. La séquence où les protagonistes profitent des loisirs qu'offrent un grand magasin vide où tout est à disposition gratuitement a toutefois été conservée.

Du côté des zombies et de leur propagation on note également des changements profonds. Dans l'original, l'apparition des zombies est lente et plusieurs mois sont nécessaires avant qu'ils aient envahi les États-Unis. Dans le remake, en une nuit le monde entier est touché. Alors que l'action de Zombie débutait dans un monde déjà peuplé de zombies (au moins partiellement), L'Armée des morts commence avant l'apparition des morts vivants. Autre aspect important et fortement remarqué, les zombies de L'Armée des morts sont bien plus rapides et violents que ceux de ce genre de film, tétralogie de Romero incluse.

Les zombies[modifier | modifier le code]

Dans le film original de Romero, les zombies se déplacent très lentement et sont plus menaçants quand ils sont rassemblés en grands groupes. Dans le remake, ils sont capables de se déplacer beaucoup plus rapidement, ils peuvent courir ou sauter, ils semblent être très résistants (ils parviennent par exemple à courir après un bus sur plusieurs kilomètres). Beaucoup d'admirateurs de l'original (et Romero lui-même) ont protesté particulièrement sur ce changement, estimant que cela limite l'impact des mort-vivants[12],[13]. Ceci est légèrement confirmé par le fait que dans le remake, il n'y a presque pas d'armes à feu qui puissent arrêter un mort-vivant plus d'une ou deux secondes. Snyder mentionne ce problème en commentaire dans une séquence du DVD, précisant qu'ils semblent trop humains, lorsque la caméra s'attarde sur eux un moment.

La contamination[modifier | modifier le code]

Suivant les œuvres, les caractéristiques des zombies et de la propagation de l'infection diffèrent. Dans ce film, si une personne est mordue assez sérieusement pour entraîner directement la mort, elle se transforme en zombie quelques secondes après son décès. Si la morsure n'est pas directement mortelle, l'infection se propage lentement jusqu'à transformer la personne en zombie. Les personnes tuées autrement que par la morsure d'un mort-vivant ne deviennent pas zombies.

Musique[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Prix du meilleur film d'horreur et nomination à la meilleure musique lors des Golden Trailer Awards 2004.
  • Nomination au prix du meilleur film d'horreur et des meilleurs maquillages (David LeRoy Anderson et Mario Cacioppo), lors des Saturn Awards 2005.
  • Nomination au meilleur scénario lors du prix Bram Stoker 2005.

Voir également[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]