Scooby-Doo 2 : Les monstres se déchaînent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Scooby-Doo 2 : Les monstres se déchaînent

Titre québécois Scooby-Doo 2 : Monstres en liberté
Titre original Scooby-Doo 2: Monsters Unleashed
Réalisation Raja Gosnell
Scénario James Gunn
Acteurs principaux
Sociétés de production Warner Bros.
Mosaic Media Group
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
Genre Comédie Fantastique
Sortie 2004
Durée 93 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Scooby-Doo 2 : Les monstres se déchaînent ou Scooby-Doo 2 : Monstres en liberté au Québec (Scooby-Doo 2: Monsters Unleashed) est un film américain réalisé par Raja Gosnell sorti en 2004 basé sur la franchise de Scooby-Doo.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Coolsville n'est pas cool du tout ... Un mystérieux scélérat masqué prend un malin plaisir à terroriser ses habitants. Il prend l'apparence de monstres et de fantômes que Scooby-Doo et sa bande ont déjà mis sous les verrous. Sous la pression de la presse et la population locale, le célèbre chien et ses amis se lancent dans une enquête pour découvrir qui se cache derrière ces étranges apparitions. Vera de son côté dans cette opus s’éprendra d'un virulent sentiment pour Patrick directeur du Musée.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Ennemis[modifier | modifier le code]

  • Le Chevalier Noir
  • Le monstre barbe à papa
  • Le fantôme du Capitaine Scaphandre(VO : Cutler)
  • Le fantôme aux 10000 volts
  • le zombie
  • Les squelettes borgne
  • Le fantôme du ptérodactyle
  • Le dégoudronnant
  • Le mineur de 49

Réception[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Scooby-Doo 2 : Les Monstres se déchaînent a obtenu un accueil négatif de la part des critiques de presses anglophone, avec un pourcentage de 21 % et une note moyenne de 4.2/10 sur le site Rotten Tomatoes[2] et une moyenne de 34/100 sur le site Metacritic[3]. Le mauvais accueil lui vaut d'être nommé au Razzie Award de la pire suite ou du pire remake[4].

En France, le film a obtenu une note moyenne de 3/5 sur le site Allociné, qui a recensé six titres de presse, dont un assez favorable[5].

Box-office[modifier | modifier le code]

Ce second opus ne connaît pas le même succès que le précédent. Même s'il arrive à se classer directement premier au box-office américain lors de sa première semaine, il démarre avec une recette de 34,9 millions de dollars[6], moins bien que le premier volet, qui avait également débuté à la première place avec 75,8 millions de dollars de recettes lors de sa première semaine[7]

Lors des semaines suivantes, tout comme son prédécesseur, le film reste stable pour finir avec un résultat de 84,2 millions de dollars de recettes, pour un budget de 24 millions de dollars. Le premier Scooby-Doo, pour un budget estimé à 84 millions de dollars, avait terminé sa carrière avec 153,2 millions de dollars de recettes.

En France, le film fait le plus mauvais démarrage de la série de films avec une modeste quatrième place du box-office et plus de 465 000 entrées[8], contrairement au premier, qui a démarré directement à la première place avec plus de 700 000 entrées[9] .

Toutefois, il arrive à se classer à la troisième place, pour finir sa carrière en salles avec un total de 1,3 million d'entrées, soit 901 000 entrées de moins que son prédécesseur.

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Au moment où Samy et Scooby se rendent au bar nommé Le Faux Fantôme, on peut entendre le thème musical principal des films de James Bond.
  • Le propre fils du réalisateur apparaît quelques secondes dans la peau d'un des deux garçons qui se promènent à bicyclette devant le mystérieux manoir et qui insultent les héros.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]