Quraych

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Quraychites, Qoraychites, Quoriches ou Koraïchites sont les descendants de Quraych (qurayš قريش), le terme signifie littéralement en arabe « petit requin », un assez lointain ancêtre appelé aussi Fihr. Ils appartiennent au groupe des Arabes adnanites qui se disaient descendants d'Adnan et par lui d'Ismaël. Six générations après Quraysh, Qusay (quṣay ben kilāb قصي بن كلاب) parvient à les fédérer et à prendre à la tribu qahtani des Khuza'a - selon la tradition grâce à une alliance matrimoniale - le contrôle de La Mecque, de ses puits et du pèlerinage autour de la Kaaba.

Qusay est le père de ‘Abd Manaf, grand-père de Hâchim, bisaïeul de `Abd al-Muttalib, trisaïeul de `‘Abdullah, ce dernier étant le père de Mahomet.

Un hadith dit que tous les califes doivent descendre des Quraychites:

« Abd Allah ben `Umar, rapporte: Le Messager de Dieu disait: Le califat restera parmi les Quraych même s'il ne reste que deux personnes sur terre[1] ».

Les deux premiers califes : Abû Bakr et `Omar n'ont pas été choisis dans la descendance de Qusay, mais sont néanmoins du clan quraychite. Le troisième `Uthman et tous les suivants sont tous descendants de Qusay. On peut se poser la question pour les califes turcs Ottomans.

Les plus farouches adversaires de Mahomet se sont recrutés parmi les Quraychites. Un de ses oncles Abû Lahab qui fait l'objet de la condamnation divine dans la sourate CXI La corde[2]. Un autre adversaire déclaré est Abû Sufyân qui se convertit à l'islam au moment de la prise de la Mecque par les troupes musulmanes. Son fils Mu`âwîya sera le premier calife héréditaire, fondateur de la dynastie Omeyyade.

Le 15 mars 624, le clan mecquois des Quraychites, qui avait contraint Mahomet à l'exil vers Médine deux ans auparavant, est défait par la petite troupe de Mahomet à la bataille de Badr, première bataille victorieuse de l'islam, devenue mythique.

Le clan de Mahomet porte le nom de Hâchim (Hachémites), les souverains jordaniens revendiquent cette ascendance.

Sourate[modifier | modifier le code]

La sourate 106 du Coran porte le titre Les Quraych. C'est une des sourates les plus courtes, elle invite les Quraychites à honorer Dieu dans la Kaaba[3].

Branches des Quraysh[modifier | modifier le code]

Les grandes subdivisions des Quraysh, appelées du nom de leur ancêtre :

Généalogie[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]