Jerry Stackhouse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jerry Stackhouse Portail du basket-ball
Jerry Stackhouse 2008.jpg
Fiche d’identité
Nom complet Jerry Darnell Stackhouse
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance 5 novembre 1974 (39 ans)
Kinston, Caroline du Nord
Taille 1,98 m (6 6)
Poids 99 kg (218 lb)
Surnom Stack
Situation en club
Poste Arrière
Carrière universitaire ou amateur
1993-1995 North Carolina
Draft NBA
Année 1995
Position 3e
Franchise 76ers de Philadelphie
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1995-1996
1996-1997
1997-1998
1997-1998
1998-1999
1999-2000
2000-2001
2001-2002
2002-2003
2003-2004
2004-2005
2005-2006
2006-2007
2007-2008
2008-2009
2010
2010
2011-2012
2012-2013
76ers de Philadelphie
76ers de Philadelphie
76ers de Philadelphie
Pistons de Détroit
Pistons de Détroit
Pistons de Détroit
Pistons de Détroit
Pistons de Détroit
Wizards de Washington
Wizards de Washington
Mavericks de Dallas
Mavericks de Dallas
Mavericks de Dallas
Mavericks de Dallas
Mavericks de Dallas
Bucks de Milwaukee
Heat de Miami
Hawks d'Atlanta
Nets de Brooklyn
19,2
20,7
16,0
15,7
14,5
23,6
29,8
21,4
21,5
13,9
14,9
13,0
12,0
10,7
04,2
08,5
01,7
03,6
04,9

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.

Jerry Dernell Stackhouse (né le 5 novembre 1974 à Kinston, Caroline du Nord, États-Unis) est un basketteur professionnel. Il est capable de jouer à l'arrière tout comme à l'aile.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

Stackhouse joue à l'Université de Caroline du Nord à Chapel Hill, quand il se déclare candidat à la draft, après son année de Sophomore, deuxième année d'université. Il est choisi au premier tour de cette draft par les 76ers de Philadelphie, en troisième position.

Carrière NBA[modifier | modifier le code]

Lors de sa première saison avec les 76ers de Philadelphie, Stackhouse mène son équipe avec une moyenne de 19,2 points par match et est nommé dans la NBA's All-Rookie Team (équipe-type rassemblant les meilleurs débutants). En 1996-1997, les Sixers sélectionnent Allen Iverson. À eux deux, ils marqueront 44,2 points par match pour les 76ers.

Au milieu de la saison 1997-1998, Stackhouse est envoyé chez les Pistons de Détroit, ainsi que Eric Montross en échange de Theo Ratliff, Aaron McKie et des arrangements pour l'avenir. Il tourne à 23,6 points par match durant sa deuxième saison complète aux Pistons (1999-2000). L'année suivante, il enregistre sa meilleure moyenne de points par match en carrière, avec 29,8 points. Dans un match de fin de saison régulière, Stackhouse explose et établit le record de la franchise et la meilleure performance de la saison face aux Bulls de Chicago avec 57 points.

Comme il a depuis le début de sa carrière des pourcentages de réussite au shoot assez faibles, les fans l'ont surnommé Brickhouse (en argot anglais, brick désigne un shoot complètement raté. Le mot a tout simplement été traduit par brique sur les parquets francophones).

Stackhouse livre ses derniers matches pour les Pistons de Détroit lorsque l'équipe se fait éliminer au deuxième tour des playoffs 2002.

À la trêve estivale de 2002, Stackhouse est envoyé aux Wizards de Washington dans un échange impliquant six joueurs, et dont le principal objectif est d'amener Richard Hamilton au Palace of Auburn Hills des Pistons. Il est évident que les Pistons ont vu en Hamilton quelque chose qu'ils n'ont pas vu en Stackhouse, et que Hamilton est un renfort pour les Pistons dans leur course au titre.

Lors de sa première saison à Washington, Stackhouse mène son équipe en points et en passes, avec respectivement 21,5 et 4,5. Il manque la majorité de la saison 2003-2004 à soigner son genou droit, ne jouant qu'à 26 reprises sur toute la saison.

La trêve estivale de 2004 voit Stackhouse, Christian Laettner et le premier tour de draft des Wizards, être transférés chez les Mavericks de Dallas pour Antawn Jamison. Il rate 53 matches lors de ses deux premières saisons avec les Mavericks à cause de problèmes à l'aine et d'une blessure récurrente au genou. Stackhouse est maintenant un joueur très important pour Dallas, jouant le rôle de sixième homme de luxe. Durant les playoffs de la saison NBA 2004-2005, Stackhouse commence à porter des collants durant les matches pour garder ses jambes au chaud, calmer sa douleur à l'aine et soutenir les muscles de ses cuisses. Cela devient rapidement une mode, Kobe Bryant, Dwyane Wade et LeBron James, entre autres, adoptant les collants dès la saison suivante. D'autre part, chose inhabituelle à ce niveau, il opte pour le port y compris en match de genouillères rotuliennes.

À la fin de la saison 2005-2006, Stackhouse est toujours un sixième homme de qualité pour les Mavs, et est un facteur déterminant des deux victoires initiales de Dallas face au Heat de Miami durant les Finales NBA 2006. Le Heat finit tout de même par l'emporter. Le 16 juin 2006, le vice-Président NBA des Opérations de Basket-ball, Stu Jackson annonce que Stackhouse est suspendu pour le cinquième match des finales pour avoir commis une faute flagrante sur Shaquille O'Neal. Jackson a trouvé la faute excessive et pense que cela mérite un match de suspension. Stackhouse devient le troisième Maverick à être suspendu pendant les playoffs de cette saison après la suspension de match de Jason Terry qui avait frappé Michael Finley et celle de DJ Mbenga, suspendu six matches pour être monté dans les gradins au cours du quatrième match de la finale de la Conférence Ouest.

En février 2008, il est échangé chez les Nets du New Jersey contre notamment Jason Kidd avant de repartir jouer aux Mavericks. À la mi-janvier 2010, il signe pour le reste de la saison avec les Bucks de Milwaukee.

En octobre 2010, alors âgé de 35 ans, il est transféré au Heat de Miami pour suppléer la longue indisponibilité de Mike Miller aux côtés notamment de LeBron James, Chris Bosh et de Dwyane Wade.

Mais, en novembre 2010, il est coupé après 7 rencontres, par Miami, afin de laisser une place à Erick Dampier.

Il s'engage avec les Hawks d'Atlanta pour la saison 2011-2012.

Le 11 juillet 2012, il signe un contrat d'une saison avec les Nets de Brooklyn pour le minimum vétéran soit environ 1,3 millions de dollars[1].

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

En 2012, alors qu'il est encore joueur, il déclare envisager entraîner une équipe après avoir mis un terme à sa carrière de joueur[2].

En juin 2014, il entraîne l'équipe nationale américaine des moins de 18 ans lors d'un tournoi à Trévise[3].

Records personnels sur une rencontre de NBA[modifier | modifier le code]

Les records personnels de Jerry Stackhouse, officiellement recensés par la NBA sont les suivants[4] :

Type statistique Saison régulière Playoffs
Record Adversaire Date Record Adversaire Date
Points en un match 57 @ Bulls de Chicago 3 avril 2001 31 Raptors de Toronto 24 avril 2002
Paniers marqués en un match 21 @ Bulls de Chicago 3 avril 2001 11 @ Suns de Phoenix 18 mai 2005
Paniers tentés en un match 36 @ Bulls de Chicago 3 avril 2001 22 3 fois
Paniers à 3 points réussis 6 4 fois 4 5 fois
Paniers à 3 points tentés 13 Raptors de Toronto 11 avril 2001 9 @ Warriors de Golden State 3 mai 2007
Lancers francs réussis 18 2 fois 11 4 fois
Lancers francs tentés 21 @ Cavaliers de Cleveland 25 janvier 2000 13 2 fois
Rebonds offensifs 6 4 fois 5 Suns de Phoenix 13 mai 2005
Rebonds défensifs 11 Jazz de l'Utah 20 décembre 1995 9 Celtics de Boston 5 mai 2002
Rebonds totaux 15 Jazz de l'Utah 20 décembre 1995 11 Celtics de Boston 5 mai 2002
Passes décisives 13 Knicks de New York 13 décembre 2001 8 Celtics de Boston 5 mai 2002
Interceptions 7 Wizards de Washington 14 janvier 2000 3 @ Suns de Phoenix 3 juin 2006
Contres 5 3 fois 2 Celtics de Boston 5 mai 2002
Balles perdues 11 @ Heat de Miami 5 mars 2001 5 4 fois
Minutes jouées 53 @ Celtics de Boston 22 janvier 1997 42 @ Heat de Miami 22 avril 2000

Salaires[modifier | modifier le code]

Année Équipe Salaire
1995-1996 Sixers de Philadelphie 1 987 000 $
1996-1997 Sixers de Philadelphie 2 286 000 $
1997-1998 Sixers de Philadelphie 2 583 360 $
1998-1999 Pistons de Détroit 3 887 000 $
1999-2000 Pistons de Détroit 4 781 250 $
2000-2001 Pistons de Détroit 5 310 000 $
2001-2002 Pistons de Détroit 5 843 750 $
2002-2003 Wizards de Washington 6 375 000 $
2003-2004 Wizards de Washington 6 906 250 $
2004-2005 Mavericks de Dallas 7 437 500 $
2005-2006 Mavericks de Dallas 8 367 187 $
2006-2007 Mavericks de Dallas 9 296 874 $
2007-2008 Mavericks de Dallas 6 750 000 $
2008-2009 Mavericks de Dallas 7 000 000 $
2009-2010 Grizzlies de Memphis 2 000 000 $
2009-2010 Bucks de Milwaukee 668 598 $
2010-2011 Heat de Miami 222 712 $
2011-2012* Hawks d'Atlanta 1 352 181 $
2012-2013 Nets de Brooklyn 1 352 181 $
Total Gains 84 406 843 $

Note : * En 2011, le salaire moyen d'un joueur évoluant en NBA est de 5 150 000 $[5].

Clubs successifs[modifier | modifier le code]

Divers[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • MVP du McDonald's All-American en 1993
  • Consensus first team All-American en 1995
  • Sports Illustrated Player of the Year en 1995
  • NBA All-Rookie First Team en 1996
  • Joueur ayant réussis le plus de lancers-francs sur une saison en 2000 (618) et en 2001 (666).
  • All-Star en 2000 et 2001.

Anecdote[modifier | modifier le code]

Stackhouse porte le numéro 42 en honneur de Jackie Robinson, premier joueur noir de la MLB.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Brooklyn : Jerry Stackhouse aimerait vraiment devenir coach », sur Basket USA,‎ 14 décembre 2012 (consulté le 7 juin 2014)
  2. « Interview Jerry Stackhouse : « J’ai envie de coacher en NBA ou en NCAA » », sur Basket USA,‎ 7 juin 2014 (consulté le 7 juin 2014)
  3. « Interview Jerry Stackhouse : « J’ai envie de coacher en NBA ou en NCAA » », sur Basket USA,‎ 7 juin 2014 (consulté le 7 juin 2014)
  4. (en) « Jerry Stackhouse : Career Stats and Totals », sur nba.com (consulté le 4 mai 2013)
  5. Fabrice Auclert, « Le salaire moyen d’un joueur NBA est de 5.15 millions de dollars », sur basketusa.com,‎ 23 juillet 2011 (consulté le 7 juin 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :