Cherokee Parks

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cherokee Parks Portail du basket-ball
Fiche d’identité
Nom complet Cherokee Bryan Parks
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance 11 octobre 1972 (41 ans)
Huntington Beach, Californie
Taille 2,11 m (6 11)
Situation en club
Poste pivot/ailier fort
Carrière universitaire ou amateur
1991-1995 Duke Blue Devils
Draft NBA
Année 1995
Position 12e
Franchise Dallas Mavericks
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1995-1996
1996-1997
1997-1998
1998-1999
1999-2000
2000-2001
2000-2001
2001-2002
2002-2003
2003-2004
2011-2012
Mavericks de Dallas
Timberwolves du Minnesota
Timberwolves du Minnesota
Grizzlies de Vancouver
Grizzlies de Vancouver
Wizards de Washington
Clippers de Los Angeles
Spurs de San Antonio
Clippers de Los Angeles
Warriors de Golden State
US Aubenas basket
3,9
3,3
7,1
5,5
3,0
3,7
4,8
1,5
6,3
1,0
-
Sélection en équipe nationale **
Drapeau des États-Unis États-Unis

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Cherokee Parks est un joueur professionnel américain de basket-ball né le 11 octobre 1972 à Huntington Beach en Californie. Parks mesure 2,11 m et évoluait aux postes de pivot et d'ailier fort.

Il est né dans une famille de hippies et son enfance est digne d'une famille de bohémiens. Son prénom lui est donné en mémoire de son arrière-grand-mère qui est de la tribu cherokee. Alors qu'au collège, il pratique divers sports (baseball, soccer, football américain), il ne découvre le basket-ball qu'au lycée Marina High School d’Huntington Beach, où il est vite comparé à Bill Walton. Mais il choisit de ne pas rejoindre UCLA mais Duke en raison du « caractère boisé » du campus[1].

Au printemps 1991, Parks participe au tournoi McDonald's All-American. À l'été 1991, il participe avec l'équipe des États-Unis au championnat du monde des 19 ans et moins. Les États-Unis remportent la compétition.

Parks fait sa carrière universitaire en première division NCAA dans l'équipe des Blue Devils de l'université Duke entre 1991 et 1995. Il arrive à Duke alors que l'équipe, structurée autour de Christian Laettner, Grant Hill et Bobby Hurley et entraînée par Mike Krzyzewski, vient de remporter le titre universitaire. L'équipe remporte de nouveau le titre universitaire lors de la saison 1991-1992. La cohabitation entre Laettner, enfant de bourgeois et Parks le baba cool est orageuse[1].

Durant sa deuxième année, en 1992-1993, il tourne à 12,3 points, 6,9 rebonds et 65,2 % de réussite aux tirs, soit le 3e meilleur pourcentage du pays, puis à 14,4 points et 8,4 rebonds en junior. Son année senior est marquée par l'absence de Mike Krzyzewski souffrant et malgré le soutien de Jeff Capel (12,5 points), et de Trajan Langdon (11,3 points), cette saison est la pire de l'histoire récente des Blue Devils. En senior, il s'est monté bon défenseur, bon rebondeur et adroit à trois points à 3 points, ce qui lui garantit d'être drafté dans une année sans pivot dominant[1].

En 1993, il participe au championnat du monde des 21 ans et moins et remporte la compétition. Il joue encore en équipe nationale lors des Goodwill Games d'été de 1994 (avec Tim Duncan, Michael Finley, Damon Stoudamire ou encore Tyus Edney). Les États-Unis obtiennent la médaille de bronze, battus par l'Italie en demi-finale[2].

En 1995, après 4 ans aux Blue Devils, Parks se présente à draft NBA 1995. Il est choisi au premier tour, en douzième position, par les Dallas Mavericks. Il évolue ensuite dans différentes franchises (Minnesota Timberwolves, Vancouver Grizzlies, Washington Wizards, San Antonio Spurs, Los Angeles Clippers et Golden State Warriors) sans jamais vraiment s'imposer. Il met un terme à sa carrière en 2004.

Son prénom fait référence à son arrière-grand-mère qui était cherokee[3]. Sa sœur Corey est la première bassiste du groupe Nashville Pussy.

En août 2011, il signe un contrat avec l'Union sportive Aubenas basket, club français situé à Aubenas qui évolue en quatrième division[4].

Suite au décès de son grand-père indien en juillet 2012, Cherokee Parks devient chef de clan et doit donc retourner auprès des siens. Sa collaboration avec Aubenas prend fin[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Cherokee Parks, Indian runner », Basket USA,‎ 30 octobre 2010 (consulté en 16 août 2011)
  2. (en) Site des Goodwill Games
  3. (en) Biographie sur le site de la NBA
  4. « Cherokee Parks à Aubenas, en N2 ! », Basket News,‎ 16 août 2011.
  5. « Cherokee Parks ne reviendra pas à Aubenas », Catch and Shoot,‎ 20 août 2012.