Grand Prix automobile de Monaco 2006

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

43° 44′ 05″ N 7° 25′ 14″ E / 43.73472, 7.42056 ()

Fernando Alonso sur Renault R26 lors du Grand Prix de Monaco 2006

Le Grand Prix de Monaco 2006 est la 757e course de Formule 1 courue depuis 1950 et la septième épreuve du championnat 2006 courue sur le circuit de Monaco, dans la principauté de Monaco le 28 mai 2006. Fernando Alonso profite de la pénalité de Michael Schumacher en qualification pour remporter pour la première fois de sa carrière le Grand Prix de Monaco.

Déroulement de la course[modifier | modifier le code]

Parti en pole position après le déclassement de Michael Schumacher (Ferrari), rétrogradé au dernier rang sur la grille pour avoir arrêté sa voiture au milieu de la piste à la fin des qualifications[1], Fernando Alonso (Renault) s'impose pour la première fois dans le prestigieux Grand Prix de Monaco, septième épreuve de la saison, augmentant par la même occasion son avance en tête du Championnat du monde. Jusqu'à l'intervention de la voiture de sécurité au 48e tour, après l'explosion du moteur de l'australien Mark Webber (Williams) jusque là solidement installé à la troisième place, Alonso avait eu fort à faire avec Kimi Räikkönen (McLaren-Mercedes), qui s'était emparé de la seconde place dès le deuxième tour et n'avait plus lâché le train du pilote espagnol, obligé d'économiser ses pneumatiques par « un problème de survirage et de motricité » sur son deuxième train de pneus. La course semblait s'être jouée à ce moment, lorsque Alonso et Räikkönen plongeaient au même moment dans les stands, le premier repartant logiquement en tête, sous les applaudissements du public nombreux, favorable au pilote de l'écurie française. La fin de course fut facilitée pour le champion du monde par l'abandon de son rival finlandais trois tours plus tard, après l'explosion de son moteur Mercedes. Juan Pablo Montoya (McLaren-Mercedes) et David Coulthard (Red Bull), tous deux anciens vainqueurs de l'épreuve monégasque, héritent des 2e et 3e places. Parti des stands avec beaucoup d'essence pour ne faire qu'un arrêt après la sanction imposée par la FIA, Michael Schumacher, certes aidé par les abandons de Webber, Räikkönen et Jarno Trulli (Toyota) un temps 3e, termine finalement 5e à l'issue d'une spectaculaire remontée (17 places gagnées) au cours de laquelle il améliora à plusieurs reprises le meilleur tour en course, qui lui reviendra finalement avec un chrono de 1 min 15 s 143 au 74e tour, et de nombreux dépassements sur la piste (sur Button, Villeneuve, Fisichella entre autres).

Au championnat, l'Allemand compte désormais 21 points de retard sur l'Espagnol.

Classement des qualifications[modifier | modifier le code]

Christijan Albers sur Midland dans les rues de Monaco
Fernando Alonso dans les rues de Monaco
Vitantonio Liuzzi à Monaco
Pos Pilote Écurie Qualification 3 Qualification 2 Qualification 1
1 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Renault 1 min 13 s 962 1 min 13 s 622 1 min 14 s 232
2 Drapeau de l'Australie Mark Webber Williams-Cosworth 1 min 14 s 082 1 min 13 s 728 1 min 14 s 305
3 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen McLaren-Mercedes 1 min 14 s 140 1 min 13 s 532 1 min 13 s 887
4 Drapeau de la Colombie Juan Pablo Montoya McLaren-Mercedes 1 min 14 s 664 1 min 14 s 295 1 min 14 s 483
5 Drapeau du Brésil Rubens Barrichello Honda 1 min 15 s 804 1 min 14 s 312 1 min 14 s 766
6 Drapeau de l'Italie Jarno Trulli Toyota 1 min 15 s 857 1 min 14 s 211 1 min 14 s 883
7 Drapeau du Royaume-Uni David Coulthard Red Bull-Ferrari 1 min 16 s 426 1 min 13 s 687 1 min 15 s 090
8 Drapeau de l'Italie Giancarlo Fisichella Renault 1 min 14 s 396 1 min 13 s 647 1 min 14 s 614
9 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Williams-Cosworth 1 min 16 s 636 1 min 13 s 909 1 min 14 s 888
10 Drapeau de l'Allemagne Ralf Schumacher Toyota 1 min 14 s 398 1 min 14 s 412
11 Drapeau de l'Autriche Christian Klien Red Bull-Ferrari 1 min 14 s 747 1 min 14 s 489
12 Drapeau de l'Italie Vitantonio Liuzzi Toro Rosso-Cosworth 1 min 14 s 969 1 min 15 s 314
13 Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button Honda 1 min 14 s 982 1 min 15 s 085
14 Drapeau du Canada Jacques Villeneuve BMW Sauber 1 min 15 s 052 1 min 15 s 316
15 Drapeau de l'Allemagne Nick Heidfeld BMW Sauber 1 min 15 s 137 1 min 15 s 324
16 Drapeau des Pays-Bas Christijan Albers Midland-Toyota 1 min 15 s 598
17 Drapeau du Portugal Tiago Monteiro Midland-Toyota 1 min 15 s 993
18 Drapeau des États-Unis Scott Speed Toro Rosso-Cosworth 1 min 16 s 236
19 Drapeau du Japon Takuma Satō Super Aguri-Honda 1 min 17 s 276
20 Drapeau de la France Franck Montagny Super Aguri-Honda 1 min 17 s 502
21 Drapeau du Brésil Felipe Massa Ferrari Pas de chrono
22 Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher Ferrari 1 min 13 s 898 1 min 13 s 709 1 min 15 s 118

Notes :

  • Après avoir gêné David Coulthard lors de son tour rapide, Giancarlo Fisichella, auteur du cinquième meilleur temps, s'est vu enlever ses trois meilleurs chronos et a commencé la course en neuvième position.
  • Michael Schumacher, auteur du meilleur temps, a été rétrogradé en dernière position pour avoir délibérément perdu le contrôle de sa monoplace en fin de sénace de qualification afin d'éviter que Fernando Alonso enregistre un meilleur chrono[1].

Classement de la course[modifier | modifier le code]

Michael Schumacher sur Ferrari 248 F1 à Monaco
Nick Heidfeld à Monaco
Vue du capot moteur de la McLaren MP4/21
Pos No Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 1 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Renault 78 1 h 43 min 43 s 116 (150,708 km/h) 1 10
2 4 Drapeau de la Colombie Juan Pablo Montoya McLaren-Mercedes 78 + 14 s 567 4 8
3 14 Drapeau du Royaume-Uni David Coulthard Red Bull-Ferrari 78 + 52 s 298 7 6
4 11 Drapeau du Brésil Rubens Barrichello Honda 78 + 53 s 337 5 5
5 5 Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher Ferrari 78 + 53 s 830 22 4
6 2 Drapeau de l'Italie Giancarlo Fisichella Renault 78 + 1 min 02 s 072 9 3
7 16 Drapeau de l'Allemagne Nick Heidfeld BMW Sauber 77 + 1 tour 15 2
8 7 Drapeau de l'Allemagne Ralf Schumacher Toyota 77 + 1 tour 10 1
9 6 Drapeau du Brésil Felipe Massa Ferrari 77 + 1 tour 21
10 20 Drapeau de l'Italie Vitantonio Liuzzi Toro Rosso-Cosworth 77 + 1 tour 12
11 12 Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button Honda 77 + 1 tour 13
12 19 Drapeau des Pays-Bas Christijan Albers Midland-Toyota 77 + 1 tour 16
13 21 Drapeau des États-Unis Scott Speed Toro Rosso-Cosworth 77 + 1 tour 18
14 17 Drapeau du Canada Jacques Villeneuve BMW Sauber 77 + 1 tour 14
15 18 Drapeau du Portugal Tiago Monteiro Midland-Toyota 76 + 2 tours 17
16 23 Drapeau de la France Franck Montagny Super Aguri-Honda 75 + 3 tours 20
17 8 Drapeau de l'Italie Jarno Trulli Toyota 72 Hydraulique 6
Abd. 15 Drapeau de l'Autriche Christian Klien Red Bull-Ferrari 56 Transmission 11
Abd. 10 Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg Williams-Cosworth 51 Accident 8
Abd. 3 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen McLaren-Mercedes 50 Moteur 3
Abd. 9 Drapeau de l'Australie Mark Webber Williams-Cosworth 48 Échappement 2
Abd. 22 Drapeau du Japon Takuma Satō Super Aguri-Honda 46 Électrique 19

Pole position et record du tour[modifier | modifier le code]

Tours en tête[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Monaco, qualifications : Fernando en... - noticias.info, 27 mai 2006
Course précédente :
Grand Prix d'Espagne 2006
FIA Championnat du monde de Formule 1
Saison 2006
Course suivante :
Grand Prix de Grande-Bretagne 2006

Course précédente :
Grand Prix de Monaco 2005
Grand Prix de Monaco Course suivante :
Grand Prix de Monaco 2007