Grand Prix automobile de Monaco 2003

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

43° 44′ 05″ N 7° 25′ 14″ E / 43.73472, 7.42056 Résultats du Grand Prix de Monaco 2003, couru sur le circuit de Monaco le 1er juin 2003.

Classement[modifier | modifier le code]

Pos Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 3 Drapeau de la Colombie Juan Pablo Montoya Williams-BMW 78 1 h 42 min 19 s 010 (152,773 km/h) 3 10
2 6 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen McLaren-Mercedes 78 + 0 s 602 2 8
3 1 Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher Ferrari 78 + 1 s 720 5 6
4 4 Drapeau de l'Allemagne Ralf Schumacher Williams-BMW 78 + 28 s 518 1 5
5 8 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Renault 78 + 36 s 251 8 4
6 7 Drapeau de l'Italie Jarno Trulli Renault 78 + 40 s 972 4 3
7 5 Drapeau du Royaume-Uni David Coulthard McLaren-Mercedes 78 + 41 s 227 6 2
8 2 Drapeau du Brésil Rubens Barrichello Ferrari 78 + 53 s 266 7 1
9 21 Drapeau du Brésil Cristiano da Matta Toyota 77 + 1 tour 10
10 11 Drapeau de l'Italie Giancarlo Fisichella Jordan-Ford 77 + 1 tour 12
11 9 Drapeau de l'Allemagne Nick Heidfeld Sauber-Petronas 76 + 2 tours 14
12 12 Drapeau de l'Irlande Ralph Firman Jordan-Ford 76 + 2 tours 16
13 20 Drapeau de la France Olivier Panis Toyota 74 + 4 tours 17
Abd. 16 Drapeau du Canada Jacques Villeneuve BAR-Honda 63 Moteur 11
Abd. 18 Drapeau du Royaume-Uni Justin Wilson Minardi-Cosworth 29 Distribution d'essence 19
Abd. 19 Drapeau des Pays-Bas Jos Verstappen Minardi-Cosworth 28 Distribution d'essence 18
Abd. 14 Drapeau de l'Australie Mark Webber Jaguar-Cosworth 16 Panne hydraulique 9
Abd. 15 Drapeau du Brésil Antônio Pizzonia Jaguar-Cosworth 10 Panne électrique 13
Abd. 10 Drapeau de l'Allemagne Heinz-Harald Frentzen Sauber-Petronas 0 Accident 15
Np. 17 Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button BAR-Honda Accident 20

Pole position et record du tour[modifier | modifier le code]

Tours en tête[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

  • 2e victoire pour Juan Pablo Montoya.
  • 109e victoire pour Williams en tant que constructeur.
  • 15e victoire pour BMW en tant que motoriste.
  • La course est neutralisée du tour no 1 au tour no 3 pour permettre le dégagement de la Sauber de Heinz-Harald Frentzen.