Christijan Albers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Christijan Albers

{{{alternative}}}

Christijan Albers en 2006.

Date de naissance 16 avril 1979 (35 ans)
Lieu de naissance Drapeau des Pays-Bas Eindhoven, Brabant-Septentrional, Pays-Bas
Nationalité Drapeau des Pays-Bas néerlandais
Années d'activité 2005-2007
Qualité Pilote automobile
Équipe Minardi F1 Team
MF1 Racing
Spyker MF1 Team
Etihad Aldar Spyker F1 Team
Nombre de courses 46
Pole positions 0
Podiums 0
Victoires 0

Christijan Albers, né le 16 avril 1979 à Eindhoven aux Pays-Bas, est un pilote automobile néerlandais, qui a disputé le championnat du monde de Formule 1 de 2005 à 2007. Il dirige l'écurie malaise de Formule 1, Caterham F1 Team à partir du 2 juillet 2014 et démissionne le 7 septembre 2014, après le Grand Prix d'Italie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Au volant de la Midland-Toyota lors du GP des États-Unis 2006
Christijan Albers sur Minardi au GP du Canada 2005
Christijan Albers de retour en DTM, en 2008

À l'image de nombreux pilotes, Christijan Albers débute sa carrière par le karting. Il décroche le titre de champion des Pays-Bas en 1997. Cette même année, il remporte le championnat national de Formule Ford 1800 et participe même aux « Renault Mégane Marlboro Master Series ». Il s'engage alors dans le championnat d'Allemagne de Formule 3 en 1998. Il remporte le titre dans cette catégorie en 1999 en décrochant six victoires et dix pole positions.

Christijan prend part au championnat international de Formule 3000 en 2000, au sein de l'écurie European de Paul Stoddart. Il y signe des résultats décevants, et tient difficilement la comparaison avec son coéquipier Mark Webber. Il s'oriente alors vers le championnat DTM dès 2001. Arrivé dans la discipline en tant que pilote privé, il parvient grâce à ses belles performances à intégrer l'équipe officielle Mercedes à partir de 2003. Cette année-là, avec 4 victoires, il échoue de peu dans la conquête du titre face au vétéran Bernd Schneider. L'année suivante, bien parti pour prendre sa revanche, il connait une deuxième partie de championnat délicate et se classe finalement troisième.

Parallèlement à ses belles prestations en DTM, Christijan effectue plusieurs tests en Formule 1 pour le compte de l'équipe Minardi. Grâce à l'aide de puissants sponsors, ces tests débouchent sur sa titularisation chez Minardi en 2005. Si la faiblesse de sa monture ne lui permet guère de briller, il ne laisse pas passer l'occasion d'inscrire de précieux points (les 4 points de la 5e place) à l'occasion du GP des Etats-Unis, disputé en l'absence des écuries équipées de pneus Michelin. En 2006, il intègre les rangs de l'écurie russo-britannique Midland F1 Racing. Durant l'année, il domine son équipier portugais Tiago Monteiro et confirme qu'il a bien sa place en F1.

En 2007, Albers reste dans la même équipe, devenue Spyker F1 Team suite à son rachat par le constructeur néerlandais. Mais cette saison va s'avérer particulièrement difficile pour Christijan Albers. Il se fait régulièrement dominer par son nouveau coéquipier, le débutant allemand Adrian Sutil, et commet plusieurs erreurs, dont la plus marquante intervient à l'occasion du GP de France, où lors d'un arrêt aux stands, il redémarre sans attendre le signal de ses mécaniciens, arrachant le tuyau de sa machine à ravitailler. Le 10 juillet, soit deux jours après le GP de Grande-Bretagne, il perd sa place, au motif que l'un de ses partenaires, en mauvaise santé financière, n'a pas tenu ses engagements[1]. En 2008, il fait son retour en DTM sur une Audi de 2006 du Team Futurecom-TME.

Après le rachat de Caterham F1 Team par un consortium de sociétés hélvético-dubaïotes, Albers est nommé directeur général de l'écurie et remplace Cyril Abiteboul parti chez Renault Sport. Il est secondé par Manfredi Ravetto et conseillé par Colin Kolles. Albers déclare : « Nous sommes conscients de l'énorme challenge qui nous attend et notre objectif est de viser la dixième place du championnat du monde. Nous sommes très impliqués dans le futur de l'équipe et allons nous assurer du fait que le team dispose des ressources nécessaires à son développement et sa croissance pour atteindre tout ce dont il est capable. »[2],[3],[4]Le 7 septembre 2014, juste après le Grand Prix d'Italie Albers annonce qu'il quitte ses fonctions pour passer plus de temps avec sa famille ; il est remplacé avec effet immédiat par Manfredi Ravetto[5],[6],[7],[8].





Résultats en DTM[modifier | modifier le code]

Année Voiture Équipe Courses disputées Victoires Pole positions Podiums Records du tour Points inscrits Classement
2001 AMG-Mercedes CLK-DTM 2000 Persson Motorsport 20 0 0 1 0 19 14e
2002 AMG-Mercedes CLK-DTM 2001 Team Rosberg 20 0 0 0 0 5 12e
2003 AMG-Mercedes CLK-DTM 2003 HWA Team 10 4 0 6 1 64 2e
2004 AMG-Mercedes C-Klasse 04 HWA Team 10 1 1 6 1 50 3e
2008 Audi A4 DTM 2006 Futurecom TME 10 0 0 0 0 0 17e

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Saison Écurie Châssis Moteur Pneus GP disputés Podiums Points inscrits Classement
2005 Minardi F1 Team PS04B
PS05
Cosworth V10 Bridgestone 19 0 4 19e
2006 MF1 Racing
Spyker MF1 Team
M16 Toyota V8 Bridgestone 18 0 0 22
2007 Etihad Aldar Spyker F1 Team F8-VII Ferrari V8 Bridgestone 9 0 0 n.c.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :