Football américain universitaire aux États-Unis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
2004 Emerald Bowl Navy-New Mexico QB throw.jpg

Le Football américain universitaire aux États-Unis se pratique depuis 1869. Il est très populaire, et les stades géants construits pour accueillir ces fans figurent parmi les plus vastes du monde, tous sports confondus. Les enjeux financiers sont également considérables (droits TV, publicité pour l'université, etc) mais le règlement NCAA interdit aux étudiants d'être rémunérés pour jouer.

Les règles utilisées en match varient par rapport à celles en usage dans la NFL.

Championnat[modifier | modifier le code]

La NCAA n'organise pas de championnat national. Ainsi, les titres nationaux revendiqués par les équipes sont sujets à controverses (voir Championnat NCAA de football américain). Entre 1998 et 2005, la NCAA a mis en place une forme de finale nationale, sans lui donner ce nom. En 2003, l'absence de la meilleure équipe de l'année lors de ce match suscita d'inévitables controverses. À partir de la saison 2006 la NCAA a mis en place une véritable finale nationale.

Divisions et conférences[modifier | modifier le code]

La hiérarchie comprend quatre niveaux : Football Bowl Subdivision (FBS),Football Championship Subdivision (FCS), Division II et Division III.

Dix conférences constituent la Football Bowl Subdivision (Division I-A) :

Treize conférences forment la Football Championship Subdivision (Division I-AA)

Vingt-une conférences forment la Division II (D3) tandis que 29 autres forment la Division III (D4).

Bowls[modifier | modifier le code]

Les bowls de fin de saison se tiennent en décembre et début janvier. Ce sont des sortes de finales. Quatre d'entre eux sont les plus réputés :

Récompenses individuelles[modifier | modifier le code]

Heismantrophy.jpg

La plus prestigieuse des récompenses individuelles est le trophée Heisman qui honore le meilleur joueur de la saison. Son nom est publié au mois de décembre. Outre le trophée Heisman, il existe des récompenses par poste ou collectives :

Stades[modifier | modifier le code]

Michigan Stadium
Clemson Memorial Stadium
Sanford Stadium

Les stades utilisés par les équipes universitaires de football américain sont souvent des enceintes de très grande capacité dont certaines sont parmi les plus permissives du monde. Cela s'explique par la quasi-absence de normes concernant les places assises où les spectateurs s'assoient sur des bancs et non sur des places individuelles réglementées comme dans les ligues majeures nord-américaines ou en Europe. En 2011, 37 411 795 spectateurs ont assisté aux 812 matchs concernant la Division I-FBS, soit une moyenne de 46 074 spectateurs par match. Dans ce domaine, tous sports confondus au niveau mondial, seule la NFL fait mieux (67 358 en 2011) (voir : Liste des affluences sportives). Parmi les 120 formations de Football Bowl Subdivision, 20 évoluent dans des stades de plus de 80 000 places.

Rang Stade Capacité État Année de construction Équipe résidente
1 Michigan Stadium 109 901 Michigan 1927 Michigan Wolverines
2 Beaver Stadium 107 282 Pennsylvanie 1960 Penn State Nittany Lions
3 Neyland Stadium 102 459 Tennessee 1921 Tennessee Volunteers
4 Ohio Stadium 102 329 Ohio 1922 Ohio State Buckeyes
5 Bryant-Denny Stadium 101 821 Alabama 1929 Alabama Crimson Tide
6 Darrell K. Royal-Texas Memorial Stadium 100 119 Texas 1924 Texas Longhorns
7 Los Angeles Memorial Coliseum 93 607 Californie 1923 USC Trojans
8 Sanford Stadium 92 746 Georgie 1929 Georgia Bulldogs
9 Tiger Stadium 92 400 Louisiane 1924 LSU Tigers
10 Cotton Bowl 92 100 Texas 1930 Pas d'équipe résidente, accueil le match Red River Rivalry, le State Fair Classic et le Heart of Dallas Bowl
11 Rose Bowl 91 136 Californie 1922 UCLA Bruins, le match Rose Bowl Game, et le BCS National Championship Game en 2001, 2005, 2009 et 2013
12 Ben Hill Griffin Stadium 88 548 Floride 1930 Florida Gators
13 Jordan-Hare Stadium 87 451 Alabama 1939 Auburn Tigers
14 Kyle Field 82 600 Texas 1927 Texas A&M Aggies
15 Bobby Bowden Field at Doak Campbell Stadium 82 300 Floride 1950 Florida State Seminoles
16 Gaylord Family Oklahoma Memorial Stadium 82 112 Oklahoma 1925 Oklahoma Sooners
17 Memorial Stadium 82 000 Caroline du Sud 1942 Clemson Tigers
18 Memorial Stadium 81 067 Nebraska 1923 Nebraska Cornhuskers
19 Notre Dame Stadium 80 795 Indiana 1930 Notre Dame Fighting Irish
20 Camp Randall Stadium 80 321 Wisconsin 1917 Wisconsin Badgers
21 Williams-Brice Stadium 80 250 Caroline du Sud 1934 South Carolina Gamecocks

Affluences en 2011[modifier | modifier le code]

Championnat Matchs Total affluences Affluence
moyenne
Source
NCAA Division I FBS 812 37 411 795 46 074 [1]
NCAA Division I-FCS 666 6 407 059 9 620 [2]
NCAA Division II 812 3 035 696 3 739 [3]
NCAA Division III 1 208 2 381 454 1 971 [4]

Football américain universitaire et télévision[modifier | modifier le code]

La première retransmission télévisée d'un match universitaire date du 30 septembre 1939: la rencontre opposait Fordham à Waynesburg. Dès 1950, plusieurs formations possèdent des contrats avec des réseaux de télévision afin de diffuser leurs matchs. Inquiète dès 1951 de la concurrence entre télévision et taux de remplissage des stades, la NCAA limite alors drastiquement ces diffusions. Attaquée au nom de la loi anti-trust, la NCAA doit céder en 1952 et limite les diffusions à un match par semaine sur les réseaux nationaux. Ce premier contrat est vendu à ABC pour 1 144 000 dollars. Certaines équipes trouvent ces diffusions encore trop rares et font pression pour accorder plus de liberté aux diffusions régionales. La NCAA lâche un peu de lest, mais ne cède pas sur le fond.

La justice tranche le cas le 27 juin 1984 au nom de la loi anti-trust et autorise les universités à négocier librement avec des diffuseurs. Cette période est marquée par une forte augmentation du nombre de chaînes, via le câble puis le satellite, offrant de nombreuses possibilités de diffusion. Toutefois, les universités n'utilisent pas immédiatement ces droits et préfèrent se regrouper au sein de la College Football Association afin de négocier des contrats groupés profitant à tous. Quand Notre Dame quitte la CFA en 1991 pour signer un contrat individuel avec NBC, c'est le choc pour le monde du football américain universitaire et le début d'un nouvelle ère. La CFA fait encore illusion jusqu'en 1995 puis est dissoute, les universités traitant désormais directement avec les diffuseurs.

Lien externe[modifier | modifier le code]