Orange Bowl (football américain)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

25° 57′ 27″ N 80° 14′ 17″ O / 25.957596, -80.238127 ()

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Orange Bowl.

Orange Bowl

Description de l'image  Discover Orange Bowl.gif.
upright=110px
Généralités
Sport Football américain
Création 1935
Autre(s) nom(s) Actuellement:
Discover Orange Bowl
(2011-...)
Précédemment:
FedEx Orange Bowl
(1989–2010)
Organisateur(s) NCAA
Catégorie Universitaire
Périodicité Annuel
Lieu Actuellement :
Sun Life Stadium
(1997–1998, 2000–...)
Miami Gardens, Floride
(1997–...) Drapeau des États-Unis
Précédemment :
Miami Field
(1935–1937)
Miami Orange Bowl
(1938–1996, 1999)
Miami, Floride
(1935–1999) Drapeau des États-Unis
Date 1erjanvier
Participants Actuellement :
ACC (1999–...)
SEC/Big Ten « at-large »
Notre Dame (2015-...)
Précédemment :
Big 8 (1976–1996)
Big East (1997–2006)
Dotation 17.000.000 US$ (en 2014)
Affluence 72.080(Jan. 2014)

L'Orange Bowl est un match de football américain de niveau universitaire ayant lieu après la saison régulière. Il se déroule actuellement (et depuis 1996) au Sun Life Stadium dans la ville de Miami Gardens en Floride. De 1935 à 1937, les matchs avaient lieu au stade Miami Field. Le match fut joué ensuite pendant de nombreuses années au Miami Orange Bowl (1938-1995 et en 1999).

L'Orange Bowl au même titre que le Sugar et le Sun Bowl, est le deuxième plus ancien bowl existant. Le Rose Bowl est le plus ancien puisque joué la première fois en 1902 et ensuite annuellement depuis 1916.

L'Orange Bowl a fait partie des bowls BCS jusqu'en 2014, début du College Football Playoff. Il fut l'hôte de la finale nationale BCS en 2001 et en 2005. Depuis la saison 2006, la finale nationale BCS fut considéré comme un événement supplémentaire se déroulant une semaine après le nouvel-an, hébergé, lors d'une rotation prédéfinie annuellement, par un des bowls majeurs. C'est ainsi qu'en 2009, en plus du Rose Bowl se déroulant le 1er janvier, la finale nationale BCS eut également lieu au Sun Life Stadium une semaine plus tard, le 8 janvier.

Depuis 2007, l'Orange Bowl accueille d'office le champion de l'Atlantic Coast Conference (sauf si celui-ci est qualifié pour la finale nationale auquel cas il est remplacé par le #2 de l'ACC). Il est de facto devenu la maison du champion ACC (Home of the ACC Champion).

Le match est officiellement dénommé le  Discover Orange Bowl, depuis que la société Discover Financial devint officiellement en date du 26 août 2010 et pour une durée de 4 ans, le sponsor du nom du bowl[1]. De 1989 à 2010, il était dénommé le FedEx Orange Bowl puisque la société FedEx en était le sponsor.

L'histoire[modifier | modifier le code]

Les racines[modifier | modifier le code]

En 1890, la ville de Pasadena en Californie organisait son premier concours de la Rose Parade pour mettre en valeur la douceur du climat de la ville en opposition aux hivers rudes des villes du Nord. Comme le disait si bien un des organisateurs, « À New York, les gens sont enterrés sous la neige. Ici, nos plantes sont en fleurs et nos orangers sont sur le point de porter leurs fruits. Nous allons organiser un festival pour que le monde découvre notre paradis ». En 1902, un match de football américain fut ajouté au événements du festival annuel[2].

En 1926, les dirigeants de la ville de Miami en Floride, décidèrent de faire la même chose et organisent le « Fiesta of the American Tropics » centré sur un match de football américain joué le jour de l'an. Même si cet événement n'eut lieu qu'une seule fois, ces personnes firent revivre cette idée plus tard en organisant le « Palm Festival » avec le slogan « Passez un Noël vert à Miami »[3].

Le « Palm Festival Game »[modifier | modifier le code]

En 1932, George E. Hussey, officiel de la ville de Miami, organisa le premier Festival of Palms Bowl, prémisse de l'Orange Bowl. Hussey et plusieurs édiles de Miami, pensèrent organiser un match similaire au Rose Bowl de Pasadena pour venir en aide aux finances locales et pallier les conséquences négatives de la « Grande Dépression ». Deux matchs furent joués au Moore Park de Miami opposant à chaque fois une équipe invitée à une équipe locale, l'Université de Miami. Lors du premier match joué le 2 janvier 1933, Miami gagne sur le score de 7 à 0 contre l'équipe de Manhattan College. Le second match se joue le jour de l'an 1934 et Miami est battu sur le score de 33 à 7 par l'Université de Duquesne, coachée par Elmer Layden un des 4 Horsemen de l'équipe de Notre Dame.

La NCAA ne reconnait pas ces deux matchs comme des bowls à part entière parcequ'une des équipes était d'office certaine de jouer indépendamment de ses résultats sportifs. Cependant, vu le succès de ces matchs, les bailleurs de fonds organisèrent un autre match le 1er janvier 1935 sous le nom d'Orange Bowl. Ce match contrairement au Festival of Palms Bowl ne garantissait pas à une équipe d'y participer. L'université de Miami y fut quand même conviée suite à ses bons résultats en saison régulière. Pour cette raison, l'Orange Bowl de 1935 fut reconnu plus tard par la NCAA comme un bowl officiel[4].

L'ère moderne[modifier | modifier le code]

L'Orange Bowl fut joué :

Comme indiqué ci-dessus, en 1999, le match fut déplacé à l'ancien Miami Orange Bowl parce que les Dolphins de Miami, (équipe professionnelle de NFL), jouait son match de Wild Card Playoff au Sun Life Stadium. Les deux matchs étaient retransmis (par pure coïncidence) par la société de radiodiffusion ABC.

L'Orange Bowl de janvier 1964 (opposant Texas à Alabama) fut le premier à être retransmis en télévision en « prime time » (heure de grande écoute)[6].

Le trophée de l'Orange Bowl

Depuis 1968, le match accueillait habituellement le champion de l'ancienne conférence Big 8. Lorsqu'en 1996, cette conférence devient la Big 12 (suite à l’absorption de 4 équipes de la défunte Southwest Conference (SWC)), le champion de cette nouvelle conférence se lie avec le Fiesta Bowl.

Depuis la création du système BCS en 1998, la sélection des équipes pour l'Orange Bowl est liée aux trois autres bowls BCS.

De 1998 à 2005, l'Orange Bowl accueille le champion soit de l'ACC soit de la Big East à moins que ces équipes ne soient qualifiées pour la finale nationale ou si l'Orange Bowl est lui-même l'hôte de la finale nationale.

À partir de la saison 2006, l'Orange Bowl est uniquement lié avec l'ACC ce qui donnera au stade le surnom de Home of the ACC Champion.

Le système BCS est également modifié à partir de 2006, à savoir que la finale nationale devient un match supplémentaire aux 4 bowls majeurs (Le Rose, le Fiesta, l'Orange et le Sugar) alors qu'auparavant elle se déroulait à l'occasion d'un de ces bowls. Cette finale se déroule une semaine après les 4 bowls dans un de ces 4 stades en fonction d'une rotation basée sur 4 années.

C'est ainsi qu'en janvier 2009, le Sun Life Stadium sera l'hôte de la finale nationale une semaine après avoir hébergé son traditionnel Orange Bowl.

Le système est de nouveau modifié pour la saison 2014 (finale en 2015) à la suite de l'apparition du système College Football Playoff.

Naissance du College Football Playoff[modifier | modifier le code]

Le système du BCS cesse dès la saison 2014-15 suite à la mise en place du College Football Playoff.

Les quatre meilleures équipes de la saison régulière sélectionnées par un comité indépendant se rencontreront lors de demi-finales. Les deux vainqueurs se rencontreront lors de la finale nationale, le site de ce match étant désigné après enchères. Les demi finales seront attribuées aux six bowl majeurs retenus et selon un système de rotation de 3 années soit le tout d'abord le Rose Bowl et le Sugar Bowl, ensuite l'Orange Bowl et le Cotton Bowl et finalement le Fiesta Bowl et le Peach Bowl.

C'est lors de la saison 2015-16, l'Orange Bowl accueillera au même titre que le Cotton Bowl une demi-finale nationale. Les prochaines demi-finales sont programmées pour les saisons 2018-19, 2021-22, etc., selon le cycle de 3 années.

Les années où il n'accueillera pas une demi-finale nationale, l'Orange Bowl mettra en présente le champion de l'ACC (si celui-ci est qualifié pour une demi-finale, il sera remplacé par le vice-champion de la conférence) contre le vice-champion de la SEC #2, le vice-champion de la Big Ten #2 ou l'équipe de Notre Dame.

La parade « King Orange »[modifier | modifier le code]

De 1936 à 2001, le comité de l'Orange Bowl a aussi sponsorisé une parade dénommée la King Orange Jamboree Parade. À son apogée, cette parade se déroulait traditionnellement le soir du nouvel-an. L'événement était retransmis au niveau national. On pouvait y voir des fanfares, des chars et surtout d'immenses ballons gonflables aux formes les plus originales. Cependant au fil des années, les audiences diminuent et la retransmission télévisée est finalement interrompue en 1997. La parade perdait peu à peu de son charme et de son contenu suite aussi à la défection de plusieurs sponsors, les ballons conçus revenant de plus en plus chers. Le comité décide logiquement en 2002 de mettre fin à cette parade[7].

La première King Orange Jamboree Parade eut lieu la veille de l'Orange Bowl de 1936 avec 30 ballons gonflables ayant coûté 40 000 $ (soit 653 933 dollars actuels).

Les anciens logos[modifier | modifier le code]

Sponsor FedEx (1989-2010)
Sans sponsor (1951-1988)

Le palmarès[modifier | modifier le code]

Dates Vainqueurs Scores Finalistes Assistances[8] Conférences[8]
1er janvier 1935 Bucknell Bison 26-0 Miami 5.134 Ind - Ind
1er janvier 1936 Catholic U. 20-19 Mississippi 6.568 ODAC[A 1] - SEC
1er janvier 1937 Duquesne Dukes 13-12 Mississippi State 9.210 Ind - SEC
1er janvier 1938 Auburn 6-0 Michigan State 18.972 SEC - Ind
2 janvier 1939 Tennessee 17-0 Oklahoma 32.191 SEC - Big 6[A 2]
1er janvier 1940 Georgia Tech 21-7 Missouri 29.278 SEC - Big 6[A 2]
1er janvier 1941 Mississippi State 14-7 Georgetown 29.554 SEC - Ind
1er janvier 1942 Georgia 40-26 TCU 35.786 SEC - SWC[A 3]
1er janvier 1943 Alabama 37-21 Boston College 25.166 SEC - Ind
1er janvier 1944 LSU 19-14 Texas A&M 25.203 SEC - SWC[A 3]
1er janvier 1945 Tulsa 26-12 Georgia Tech 23.279 MVC[A 4] - SEC
1er janvier 1946 Miami 13-6 Holy Cross Crusaders 35.709 Ind - Ind
1er janvier 1947 Rice 8-0 Tennessee 36.152 SWC[A 3] - SEC
1er janvier 1948 Georgia Tech 20-14 Kansas 59.578 SEC - Big 6[A 2]
1er janvier 1949 Texas 41-28 Georgia 60.523 SWC[A 3] - SEC
2 janvier 1950 Santa Clara Broncos 21-13 Kentucky 64.816 Ind - SEC
1er janvier 1951 Clemson 15-14 Miami 65.181 SoCon[A 5] - Ind
1er janvier 1952 Georgia Tech 17-14 Baylor 65.839 SEC - SWC[A 3]
1er janvier 1953 Alabama 61-6 Syracuse 66.280 SEC - Ind
1er janvier 1954 Oklahoma 7-0 Maryland 68.840 Big 7[A 2] - ACC
1er janvier 1955 Duke 34-7 Nebraska 68.750 ACC - Big 7[A 2]
2 janvier 1956 Oklahoma 20-6 Maryland 76.561 Big 7[A 2] - ACC
1er janvier 1957 Colorado 27-21 Clemson 73.280 Big 7[A 2] - ACC
1er janvier 1958 Oklahoma 48-21 Duke 76.561 Big 7[A 2] - ACC
1er janvier 1959 Oklahoma 21-6 Syracuse 75.281 Big 7[A 2] - Ind
1er janvier 1960 Georgia 14-0 Missouri 72.186 SEC - Big 7[A 2]
2 janvier 1961 Missouri 21-14 Navy 72.212 Big 8 - Ind
1er janvier 1962 LSU 25-7 Colorado 68.150 SEC - Big 8
1er janvier 1963 Alabama 17-0 Oklahoma 72.880 SEC - Big 8[A 2]
1er janvier 1964 Nebraska 13-7 Auburn 72.647 Big 8 - SEC
1er janvier 1965 Texas 21-17 Alabama 72.647 SWC[A 3] - SEC
1er janvier 1966 Alabama 39-28 Nebraska 72.214 SEC - Big 8
2 janvier 1967 Florida 27-12 Georgia Tech 72.426 SEC - Ind
1er janvier 1968 Oklahoma 26-24 Tennessee 77.993 Big 8 - SEC
1er janvier 1969 Penn State 15-14 Kansas 77.719 Ind - Big 8
1er janvier 1970 Penn State 10-3 Missouri 77.282 Ind - Big 8
1er janvier 1971 Nebraska 17-12 LSU 80.699 Big 8 - SEC
1er janvier 1972 Nebraska 38-6 Alabama 78.151 Big 8 - SEC
1er janvier 1973 Nebraska 40-6 Notre Dame 80.010 Big 8 - Ind
1er janvier 1974 Penn State 16-9 LSU 60.477 Ind - SEC
1er janvier 1975 Notre Dame 13-11 Alabama 71.801 Ind - SEC
1er janvier 1976 Oklahoma 14-6 Michigan 76.799 Big 8 - Big 10
1er janvier 1977 Ohio State 27-10 Colorado 65.537 Big 10 - Big 8
2 janvier 1978 Arkansas 31-6 Oklahoma 60.987 SWC[A 3] - Big 8
1er janvier 1979 Oklahoma 31-24 Nebraska 66.365 Big 8 - Big 8
1er janvier 1980 Oklahoma 24-7 Florida State 66.714 Big 8 - Ind
1er janvier 1981 Oklahoma 18-17 Florida State 71.043 Big 8 - Ind
1er janvier 1982 Clemson 22-15 Nebraska 72.748 ACC - Big 8
1er janvier 1983 Nebraska 21-20 LSU 68.713 Big 8 - SEC
2 janvier 1984 Miami 31-30 Nebraska 72.549 Ind - Big 8
1er janvier 1985 Washington 28-17 Oklahoma 56.294 Pac 10 - Big 8
1er janvier 1986 Oklahoma 25-10 Penn State 74.178 Big 8 - Ind
1er janvier 1987 Oklahoma 42-8 Arkansas 52.717 Big 8 - SWC[A 3]
1er janvier 1988 Miami 20-14 Oklahoma 74.760 Ind - Big 8
2 janvier 1989 Miami 23-3 Nebraska 79.480 Ind - Big 8
1er janvier 1990 Notre Dame 21-6 Colorado 81.190 Ind - Big 8
1er janvier 1991 Colorado 10-9 Notre Dame 77.062 Big 8 - Ind
1er janvier 1992 Miami 22-0 Nebraska 77.747 Big East - Big 8
1er janvier 1993 Florida State 27-14 Nebraska 57.324 ACC - Big 8
1er janvier 1994 + Florida State 18-16 Nebraska 81.536 ACC - Big 8
1er janvier 1995 + Nebraska 24-17 Miami 81.753 Big 8 - Big East
1er janvier 1996 Florida State 31-26 Notre Dame 72.198 ACC - Ind
31 décembre 1996 Nebraska 41-21 Virginia Tech 63.297 Big 12 - Big East
2 janvier 1998^ Nebraska 42-17 Tennessee 74.002 Big 12 - SEC
2 janvier 1999 ~ Florida 31-10 Syracuse 67.919 SEC - Big East
1er janvier 2000 Michigan 35-34 Alabama 70.461 Big 10 - SEC
3 janvier 2001 Oklahoma 13-2 Florida State 76.835 Big 12 - ACC
2 janvier 2002 Florida 56-23 Maryland 73.640 SEC - ACC
2 janvier 2003 USC 38-17 Iowa 75.971 Pac 10 - Big 10
1er janvier 2004 Miami 16-14 Florida State 76.739 Big East - ACC
4 janvier 2005 USC 55-19 Oklahoma 77.912 Pac 10 - Big 12
3 janvier 2006 Penn State 26-23 Florida State 77.773 Big 10 - ACC
2 janvier 2007 Louisville 24-13 Wake Forest 74.470 Big East - ACC
3 janvier 2008 Kansas 24-21 Virginia Tech 74.111 Big 12 - ACC
1er janvier 2009 Virginia Tech 20-7 Cincinnati 73.602 ACC - Big East
1er janvier 2010 Iowa 24-14 Georgia Tech 66.131 Big 10 - ACC
3 janvier 2011 Stanford 40-12 Virginia Tech 65.453 Pac 10 - ACC
4 janvier 2012 West Virginia 70-33 Clemson 67.563 Big East - ACC
1er janvier 2013 Florida State 31-10 Northern Illinois 72.073 ACC - MAC
3 janvier 2014 Tigers de Clemson 40-35 Buckeyes d'Ohio State 72.080 ACC - Big 10

+ - Indiques une finale nationale du Bowl Coalition

^ - Indiques une finale nationale du Bowl Alliance

- Indiques une finale nationale du BCS

~ - Match joué au Miami Orange Bowl suite au match de playoff de NFL au Sun Life Stadium

- Indiques qu’il y a eu une(des) prolongation(s)

  1. ODAC = Abréviation de l’ancienne conférence dénommée la Old Dominion Athletic Conference.
  2. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j et k Big 6 (1928 à 1948) devient la Big 7 (1948 à 1957) qui devient la Big 8 (1957 à 1996) et qui elle-même deviendra en 1996 l'actuelle Big 12 suite à sa fusion avec la SWC.
  3. a, b, c, d, e, f, g et h SWC = Abréviation de l’ancienne conférence dénommée la Southwest Conference.
  4. MVC = Abréviation de l’ancienne conférence dénommée la Missouri Valley Conference.
  5. SoCon = Abréviation de l’ancienne conférence dénommée la Southern Conference.

Les Meilleurs joueurs du Bowl (MVPs)[modifier | modifier le code]

Années Joueurs Équipes Postes
1942 Bruce Alford Sr. TCU End
1965 Joe Namath Alabama QB
1966 Steve Sloan Alabama QB
1967 Larry Smith Florida TB
1968 Bob Warmack Oklahoma QB
1969 Donnie Shanklin Kansas HB
1970 Chuck Burkhart Penn State QB
Mike Reid Penn State DT
1971 Jerry Tagge Nebraska QB
Willie Harper Nebraska DE
1972 Jerry Tagge Nebraska QB
Rich Glover Nebraska DG
1973 Johnny Rodgers Nebraska WB
Rich Glover Nebraska DG
1974 Tom Shuman Penn State QB
Randy Crowder Penn State DT
1975 Wayne Bullock Notre Dame FB
Leroy Cook Alabama DE
1976 Steve Davis Oklahoma QB
Lee Roy Selmon Oklahoma DT
1977 Rod Gerald Ohio State QB
Tom Cousineau Ohio State LB
1978 Roland Sales Arkansas RB
Reggie Freeman Arkansas NG
1979 Billy Sims Oklahoma RB
Reggie Kinlaw Oklahoma NG
1980 J. C. Watts Oklahoma QB
Bud Hebert Oklahoma FS
1981 J. C. Watts Oklahoma QB
Jarvis Coursey Florida State DE
1982 Homer Jordan Clemson QB
Jeff Davis Clemson LB
1983 Turner Gill Nebraska QB
Dave Rimington Nebraska C
1984 Bernie Kosar Miami (Fla.) QB
Jack Fernandez Miami (Fla.) LB
1985 Jacque Robinson Washington TB
Ron Holmes Washington DT
1986 Sonny Brown Oklahoma DB
Tim Lasher Oklahoma K
Années Joueurs Équipes Postes
1987 Spencer Tillman Oklahoma HB
Dante Jones Oklahoma LB
1988 Bernard Clark Miami (Fla.) LB
Darrell Reed Oklahoma DE
1989 Steve Walsh Miami (Fla.) QB
Charles Fryer Nebraska CB
1990 Raghib Ismail Notre Dame WR
Darian Hagan Colorado QB
1991 Charles Johnson Colorado QB
Chris Zorich Notre Dame NG
1992 Larry Jones Miami (Fla.) RB
Tyrone Legette Nebraska CB
1993 Charlie Ward Florida State QB
Corey Dixon Nebraska SE
1994 Charlie Ward Florida State QB
Tommie Frazier Nebraska QB
1995 Tommie Frazier Nebraska QB
Chris T. Jones Miami (Fla.) WR
1996 Andre Cooper Florida State WR
Derrick Mayes Notre Dame WR
1997 Damon Benning Nebraska RB
Ken Oxendine Virginia Tech RB
1998 Ahman Green Nebraska RB
1999 Travis L. Taylor Florida WR
2000 David Terrell Michigan WR
2001 Torrance Marshall Oklahoma LB
2002 Taylor Jacobs Florida WR
2003 Carson Palmer USC QB
2004 Jarrett Payton Miami (Fla.) RB
2005 Matt Leinart USC QB
2006 Willie Reid FSU WR
2007 Brian Brohm Louisville QB
2008 Aqib Talib Kansas CB
2009 Darren Evans Virginia Tech RB
2010 Adrian Clayborn Iowa DE
2011 Andrew Luck Stanford QB
2012 Geno Smith West Virginia QB
2013 Lonnie Pryor Florida State FB
2014 Sammy Watkins Clemson WR

Statistiques par Équipes[modifier | modifier le code]

Rang Équipes Apparitions G-(N)-P
1 Sooners de l'Oklahoma 18 12-6
2 Cornhuskers du Nebraska 17 8-9
3 Hurricanes de Miami 9 6-3
4 Seminoles de Florida State 9 4-5
5 Crimson Tide de l'Alabama 8 4-4
6 Yellow Jackets de Georgia Tech 6 3-3
7 Nittany Lions de Penn State 5 4-1
8 Tigers de Clemson 5 3-2
9 Buffaloes du Colorado 5 2-3
9 Tigers de LSU 5 2-3
11 Fighting Irish de Notre Dame 5 2-3
12 Tigers du Missouri 4 1-3
12 Volunteers du Tennessee 4 1-3
12 Hokies de Virginia Tech 4 1-3
15 Gators de la Floride 3 3-0
16 Bulldogs de la Géorgie 3 2-1
17 Jayhawks du Kansas 3 1-2
18 Terrapins du Maryland 3 0-3
18 Orangemen de Syracuse 3 0-3
20 Longhorns du Texas 2 2-0
20 Trojans de l'USC 2 2-0
22 Razorbacks de l'Arkansas 2 1-1
22 Tigers d'Auburn 2 1-1
22 Blue Devils de Duke 2 1-1
22 Hawkeyes d'Iowa 2 1-1
22 Wolverines du Michigan 2 1-1
22 Bulldogs de Mississippi State 2 1-1
22 Buckeyes d'Ohio State 2 1-1
Rang Équipes Apparitions G-(N)-P
29 Bison de Bucknell 1 1-0
29 Catholic Cardinals 1 1-0
29 Dukes de Duquesne 1 1-0
29 Cardinals de Louisville 1 1-0
29 Owls de Rice 1 1-0
29 Broncos de Santa Clara 1 1-0
29 Cardinal de Stanford 1 1-0
29 Golden Hurricanes de Tulsa 1 1-0
29 Huskies de Washington 1 1-0
29 Mountainers de West Virginia 1 1-0
39 Bears de Baylor 1 0-1
39 Eagles de Boston College 1 0-1
39 Bearcats de Cincinnati 1 0-1
39 Hoyas de Georgetown 1 0-1
39 Crusaders de Holy Cross 1 0-1
39 Wildcats du Kentucky 1 0-1
39 Spartans de Michigan State 1 0-1
39 Midshipmen de la Navy 1 0-1
39 Huskies de Northern Illinois 1 0-1
39 Rebels de Ole Miss 1 0-1
39 Horned Frogs de TCU 1 0-1
39 Aggies de Texas A&M 1 0-1
39 Demon Deacons de Wake Forest 1 0-1

Statistiques par Conférences[modifier | modifier le code]

Rang Conférences Apparitions Statistiques  % victoires # d'Équipes Équipes
1 Big 8 42 20–22 .476 5 Oklahoma Sooners (11–5)[A 1]
Nebraska Cornhuskers (6–9)[A 1]
Colorado Buffaloes (2–3)
Missouri Tigers (1–3)
Kansas Jayhawks (0–2)[A 1]
2 SEC 33 17–16 .515 10 Alabama Crimson Tide (4–4)
LSU Tigers (2–3)
Georgia Tech Yellow Jackets (3–1)[A 2]
Tennessee Volunteers (1–3)
Florida Gators (3–0)
Georgia Bulldogs (2–1)
Auburn Tigers (1–1)
Mississippi State Bulldogs (1–1)
Kentucky Wildcats (0–1)
Ole Miss Rebels (0–1)
3 Indépendants 28 13–15 .464 15 Miami Hurricanes (FL) (4–1)[A 3]
Notre Dame Fighting Irish (2–3)
Penn State Nittany Lions (3–1)[A 4]
Florida State Seminoles (0–2)[A 5]
Syracuse Orange (0–2)[A 6]
Bucknell Bison (1–0)
Catholic Cardinals (1–0)
Duquesne Dukes (1–0)
Santa Clara Broncos (1–0)
Boston College Eagles (0–1)
Georgia Tech Yellow Jackets (0–1)[A 2]
Georgetown Hoyas (0–1)
Holy Cross Crusaders (0–1)
Michigan State Spartans (0–1)
Navy Midshipmen (0–1)
4 ACC 21 8–13 .381 8 Florida State Seminoles (4–3)*[A 5]
Virginia Tech Hokies (1–2)[A 7]
Maryland Terrapins (0–3)
Clemson Tigers (2–2)[A 8]
Duke Blue Devils (1–1)
Georgia Tech Yellow Jackets (0–1)[A 2]
Wake Forest Demon Deacons (0–1)
5 Big East 8 4–4 .500 6 Miami Hurricanes (FL) (2–1)[A 3]
Louisville Cardinals (1–0)
West Virginia Mountaineers (1–0)
Cincinnati Bearcats (0–1)
Syracuse Orange (0–1)[A 6]
Virginia Tech Hokies (0–1)[A 7]
6 Southwest Conference (SWC) 8 4–4 .500 6 Texas Longhorns (2–0)
Arkansas Razorbacks (1–1)
Rice Owls (1–0)
Baylor Bears (0–1)
TCU Horned Frogs (0–1)
Texas A&M Aggies (0–1)
7 Big Ten 7 4-3 .571 4 Iowa Hawkeyes (1–1)
Michigan Wolverines (1–1)
Ohio State Buckeyes (1–1)
Penn State Nittany Lions (1–0)[A 4]
8 Big 12 5 4–1 .800 3 Nebraska Cornhuskers (2–0)[A 1]
Oklahoma Sooners (1–1)[A 1]
Kansas Jayhawks (1–0)[A 1]
9 Pac-12 4 4–0 1.000 3 USC Trojans (2–0)
Stanford Cardinal (1–0)
Washington Huskies (1–0)
10 Southern Conference (SoCon) 1 1–0 1.000 1 Clemson Tigers (1–0)[A 8]
10 Missouri Valley Conference (MVC) 1 1–0 1.000 1 Tulsa Golden Hurricanes (1–0)
10 MAC 1 0–1 .000 1 Northern Illinois Huskies (0–1)*
10 Southern Intercollegiate Athletic Association (SIAA) 1 0–1 .000 1 Miami Hurricanes (FL) (0–1)[A 3]
  1. a, b, c, d, e et f En tant que membre de la Big Eight, Oklahoma joua 16 Orange Bowls, Nebraska en joua 15, et Kansas 2. En tant que membre de la Big 12 (après que 4 universités de la Big Eight et les universités de la SWC reformèrent la Big 12), Oklahoma et Nebraska jouèrent chacun dans 2 Orange Bowls de plus et Kansas en joua 1 de plus
  2. a, b et c L'équipe de Georgia Tech était un membre de la SEC lorsqu'elle joua les Orange Bowls 1940, 1945, 1948 et 1952. L'équipe était membre Indépendant lors de l'Orange Bowl de 1967 et membre de l'ACC lors de ll'Orange Bowl de 2010
  3. a, b et c Miami était membre de la SIAA lors de l'Orange Bowl de 1935, membre Indépendant lors de Orange Bowl de 1946, 1951, 1984, 1988 et de 1989, et membre de la Big East pour les Orange Bowls de 1992, 1995 et de 2004
  4. a et b Penn State était membre Indépendant lors des Orange Bowls de 1969, 1970, 1974 et de 1986 et membre de la Big Ten lors de Orange Bowl de 2006.
  5. a et b Florida State était membre Indépendant lors des Orange Bowls de 1980 et de 1981 et membre de l'ACC lors des Orange Bowls de 1993, 1994, 1996, 2001, 2004 et de 2006.
  6. a et b Syracuse était membre Indépendant lors des Orange Bowls de 1953 et de 1959, et membre de la Big East lors de l'Orange Bowl de 1999.
  7. a et b Virginia Tech était membre de la Big East lors de l'Orange Bowl de 1996 et membre de l'ACC lors des Orange Bowls de 2008, 2009 et 2011.
  8. a et b Clemson était membre de la Southern Conference lors de l'Orange Bowl de 1951 et membre de l'ACC lors des Orange Bowl de 1957, 1982, 2012 et de 2014 (Clemson était une des 7 universités membre de la SoCon lorsque cette conférence éclata pour reformer l'ACC).

La retransmission de l'événement au fil des ans[modifier | modifier le code]

Le réseau ESPN retransmet l'événement depuis la saison 2010-2011 succédant aux réseaux Fox (2007-2010), ABC (1999-2006), CBS (1995-1996) et NBC (1964-1994)[9]. L'Orange Bowl et le Fiesta Bowl sont ainsi les deux seuls bowls à avoir été retransmis sur les 4 plus gros réseaux télévisés américains.

Le contrat signé avec ESPN en 2010 portait sur un montant de 500 millions de dollars mais celui-ci incluait les retransmission des matchs du BCS ainsi que celui du Rose Bowl.

En 2013, ESPN Deportes ajoutait la retransmission en langue espagnole du match[10].

En novembre 2012, ESPN annonçait avoir conclut un accord avec les organisateurs de l'Orange Bowl pour la conservation des droits de retransmission de l'événement jusqu'en 2023 pur une somme annuelle de 55 millions de dollars à partir de la saison 2014-2015. Un accord similaire a été conclu par ESPN avec les organisateurs du Sugar Bowl pour la même durée[11].

Le match est également retransmis de façon nationale par ESPN Radio.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Note[modifier | modifier le code]

  1. « Discover to sponsor Orange Bowl title slot », ESPN,‎ 26 aout 2010(en)
  2. « Tournament of Roses History », Pasadena Tournament of Roses (consulté le 5 décembre 2006)(en)
  3. « History of the Orange Bowl », FedEx Orange Bowl (consulté le 5 décembre 2006)(en)
  4. Ours, Robert (2004). Bowl Games: College Football's Greatest Tradition, pg. 28(en)
  5. History of the Orange Bowl(en)
  6. http://web.archive.org/web/20120310151737/http://barkingcarnival.fantake.com/2008/09/13/1965-orange-bowl-texas-vs-alabama-college-football-goes-primetime/(en)
  7. http://www.sportbusiness.com/news/145363/orange-bowl-parade-halts(en)
  8. a et b http://www.sports-reference.com/cfb/bowls/orange-bowl.html(en)
  9. Fox pulls out of bidding for next round of BCS games, ESPN.com(en)
  10. « BCS National Championship and Bowl Games on ESPN Deportes », ESPN (consulté le 24 décembre 2012)
  11. « ESPN Reaches 12-Year College Football Agreement With Orange Bowl », Bloomberg Businessweek (consulté le 16 novembre 2012)