Sugar Bowl

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sugar Bowl
Allstate Sugar Bowl

alt=Description de l'image Logo_sugar_bowl_2007_present.gif.
Généralités
Sport Football américain
Création 1935-présent
Autre(s) nom(s) USF&G Sugar Bowl
Nokia Sugar Bowl
Organisateur(s) NCAA
Catégorie Universitaire
Périodicité Annuel
Lieu Actuellement :
Mercedes-Benz Superdome
New Orleans, LouisianeDrapeau des États-Unis
Précédemment :
Georgia Dome (2006)
Atlanta, Géorgie
Tulane Stadium (1934-1974)

New Orleans, Louisiane
Drapeau des États-Unis
Date Décembre
Participants Actuellement :
SEC (non officiel de 1935-1975, official 1976-1994 et de 1998-present)
Big 12 (2015-present)
Dotation 17.000.000 US$ (depuis 2006)
Affluence 73.208 (possible jusqu'à 76.468)

Le Sugar Bowl est un match annuel d'après-saison régulière de football américain et de niveau universitaire se tenant en Louisiane à La Nouvelle-Orléans depuis 1935.

La rencontre se déroule d'abord au Tulane Stadium de 1935 à 1974 et ensuite au Louisiana Superdome depuis 1975. En raison des dégâts occasionnés par l'ouragan Katrina, l'édition 2006 s'est tenue au Georgia Dome d'Atlanta. Actuellement, le titre officiel du bowl est le Allstate Sugar Bowl en référence à son sponsor.

Le Sugar Bowl, au même titre que l'Orange Bowl et le Sun Bowl, est le deuxième plus ancien bowl du pays, le Rose Bowl étant le plus ancien[1]. Il est également membre du Bowl Championship Series.

Débutant à partir de la saison 2014-15, le Sugar Bowl sera intégré au College Football Playoff , nouveau système remplaçant l'actuel BCS Championship Game. Selon ce système, il accueillera déjà en janvier 2015, et dans une rotation de trois années avec les Rose, Orange, Cotton, Peach, et Fiesta Bowls, une demi-finale de ces playoffs lesquels réunissent les 4 meilleures équipes choisies par un Comité de sélection en fonction des résultats de la saison régulière. Les deux années suivantes, il accueillera les champions des conférences SEC et Big 12 (si un de ces champions est qualifié pour les playoffs, il est remplacé par la seconde équipe éligible disponible de cette conférence) Par coïncidence, la SEC a ajouté en 2012 à sa conférence, deux anciens membres de la Big 12 soit les équipes de Missouri et de Texas A&M.

Le payout depuis le match de 2006 est passé de 14 à 17 US$ par équipe. Le salaire du CEO du Sugar Bowl, Paul Holahan, était en 2007 de 607.500 US$[2]

Le Sugar Bowl à Tulane Stadium dans les années 1940

Liens avec les Conférences[modifier | modifier le code]

Le Sugar Bowl a une longue relation - bien que non-exclusive - avec la SEC. Cette conférence avait auparavant comme membre une équipe basée à la New Orleans soit l'université de Tulane et elle a toujours actuellement comme membre l'univerité de Louisiana State située à Bâton-Rouge. De 1950 à 1995, il n'y eut qu'un seul Sugar Bowl où une équipe de la SEC ne fut pas représentée. Cette relation s'est néanmoins altérée au cours des vingt dernières années en raison des réalignements de conférences et de l'émergence d'une série des coalitions et d'alliances ayant pour but de donner au football universitaire un champion national incontesté. Cependant, les liens entre le Sugar Bowl et la SEC ont persisté et se sont même récemment renforcées.

Comme indiqué précédemment, à partir de la saison 2014-15, il sera intégré au College Football Playoff. Les deux années où il n'accueillera pas de demi-finale nationale, il mettra en présence les champions les conférences SEC et Big 12 (si un de ces champions est qualifié pour les playoffs, il est remplacé par la seconde équipe éligible disponible de cette conférence).

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1890, à Pasadena, la Californie organise son premier Tournament of Roses Parade (cortège avec chars, fanfares, etc.). Le but est de mettre en valeur le temps clément de la ville en opposition avec les hivers rudes des villes du Nord. Comme l'un des organisateurs l'a déclaré: "A New York, les gens sont enterrés sous la neige. Ici, nos fleurs sont écloses et nos oranges sont sur le point de murir. Organisons un festival qui fera connaitre notre paradis au monde entier. » En 1902, pour améliorer le festival annuel un match de football américain y est organisé[3].

En 1926, les dirigeants de la ville de Miami en Floride, décident de faire de même avec une « Fiesta of the American Tropics », organisation se déroulant le jour de l'an autour d'un match de football américain. Bien qu'une deuxième « Fiesta » n'eut jamais lieu, les autorités de Miami relanceront plus tard ce concept avec le "Palm Festival " (ayant comme slogan : « Passez un Noël vert à Miami »). Le match de football et les festivités y associé seront rapidement dénommés « L'Orange Bowl »[4].

A New-Orleans, en Louisiane, l'idée d'un match de football se déroulant le jour de l'an fut évoquée en 1927 par le Colonel James M. Thomson, éditeur du New Orleans Item ainsi que par Fred Digby du Sports Editor. Digby relancera cette idée années après années appelant à l'action. Il ira jusqu'à proposer de donner à cet évènement le nom de Sugar Bowl[5].

En 1935, le premier Sugar Bowl est mis sur pied ayant reçu assez de soutien. Le match s'est joué au Tulane Stadium, construit en 1926 sur le campus de l'Université de Tulane. Warren V. Miller, le premier président de la New Orleans Mid-Winter Sports Association, mènera à la création du Sugar Bowl au cours des premières années assez difficiles de 1934 et 1935.

Le Sugar Bowl de 1956 fut précédé de controverses. Il mettra en présence les équipes des Panthers de Pittsburgh (avec Bobby Grier, athlète de couleur noire) aux Yellow Jackets de Georgia Tech. La première polémique était de savoir si Bobby Grier serait autorisé à jouer le match parcequ'il était noir et la seconde était de savoir si l'équipe de Georgia Tech jouerait le match en raison de la position du gouverneur de Géorgie, Marvin Griffin, qui était ouvertement contre l'intégration des joueurs de couleurs aux évènements sportifs[6],[7],[8].

En novembre 1967, suite à la très bonne saison de l'Army, cette équipe aurait du participer au Sugar Bowl mais les officiels du Pentagone refusèrent. Nous étions en pleine guerre du Vietnam et les officiels estimaient que la mission de base de l'Académie militaire était principalement de produire des Officiers de carrière et non des joueurs de football[9].

Le Superdome lors du Sugar de 2005

Le Stade de Tulane héberge le Sugar Bowl de 1935 à 1974. Depuis 1975, il se déroule au Louisiana Superdome.

De 1987 à 1995, le sponsor du nom du bowl fut USF&G Financial Services suivi de 1995 à 2006 par la société finlandaise de téléphones cellulaires Nokia. La compagnie d'assurance Allstate reprendra le sponsoring à partir de mars 2006.

De 1969 à 2006, c'est la chaine ABC Sports qui retransmet les matchs. La chaine Fox Sports prendra la relève de 2007 à 2009. Depuis la saison 2010-11, la retransmission est effectuée par ESPN laquelle a surenchéri la proposition financière de la Fox[10].

Les archives relatives au Sugar Bowl (programmes, images, actuaités divers matériels...) sont regroupées depuis l'été 2007 au sein de l' Historic New Orleans Collection. Ces archives se trouvaient auparavant au sein du Superdome mais suite à l'ouragan Katrina il fut décidé de les transférer en un endroit plus sécurisé.

Ohio State gagne le Sugar Bowl de 2011 au détriment d'Arkansas. Néanmoins, l'Université d'Ohio State abandonnera volontairement ce titre suite aux accusations de la NCAA relatives au scandale des "souvenirs for cash" (ayant mis directement en cause le coach et les membres de l'équipe)[11].

Le match de 2012 opposait les Wolverines du Michigan aux Hokies de Virginia Tech. Ces deux équipes n'étaient pas de la SEC ce qui était assez rare. Ce n'était en effet que le sixième Sugar Bowl depuis la seconde guerre mondiale n'impliquant pas d'équipe originaire de la SEC et le premier depuis l'année 2000. Les équipes SEC d'Alabama et de LSU s'affrontaient en effet en finale nationale. Les règles du BCS ne permettant que 2 équipes issues d'une même conférence éligibles pour les bowls "BCS", le Sugar en faisant partie, une troisième équipe issue de la SEC ne pouvait donc entrer en ligne de compte pour le Sugar 2012.

En mai 2012, la Big 12 et la SEC annoncent vouloir créer un nouveau bowl , le Champions Bowl, qui aurait accueilli les champions de ces deux conférences[12]. Cependant, en novembre 2012, il fut décidé de reporter cet événement à janvier 2015 et de faire se rencontrer les champions de ces conférences lors du Sugar Bowl (et non plus lors d'un nouveau bowl)[13]. Si une de ces équipes prend part à la demi-finale nationale, une équipe de la même conférence la remplacera. Tout ceci est évidemment la conséquence de la modification du système BCS déterminant le champion national. Le Sugar Bowl ayant été intégré dans la rotation des bowls majeurs accueillant une demi-finale nationale, les années où il n'accueillera pas cette demi-finale, le match mettra alors en présence les champions de la Big 12 et de la SEC aux conditions énoncées ci-avant.

Anciens Logos[modifier | modifier le code]

De 1993 à 2000
De 2000 à 2006


Palmarès[modifier | modifier le code]

Dates Vainqueurs Scores Perdants Conférences Assistances[14]
1er janvier 1935 Tulane 20-14 Temple SEC - Ind 22.026
1er janvier 1936 TCU #4 3-2 LSU #7 SWC[A 1] - SEC 35.000
1er janvier 1937 Santa Clara 21-14 LSU Ind - SEC 41.000
1er janvier 1938 Santa Clara 6-0 LSU Ind - SEC 45.000
2 janvier 1939 TCU #1 15-07 Carnegie Tech #6 SWC - Ind 50.000
1er janvier 1940 Texas A&M #1 14-13 Tulane #5 SWC - SEC 73.000
1er janvier 1941 Boston College #4 19-13 Tennessee #6 Ind - SEC 73.181
1er janvier 1942 Fordham #6 2-0 Missouri #7 Ind - Big 6 [B 1] 72.000
1er janvier 1943 Tennessee #7 14-07 Tulsa #4 SEC - MVC[A 2] 70.000
1er janvier 1944 Georgia Tech 20-18 Tulsa SEC - MVC 69.000
1er janvier 1945 Duke #11 29-26 Alabama SoCon - SEC 72.000
1er janvier 1946 Oklahoma State #5 33-13 Saint Mary's (CA) #7 MVC - Ind 75.000
1er janvier 1947 Georgia #3 20-10 North Carolina #9 SEC - SoCon[A 3] 73.300
1er janvier 1948 Texas #5 27-07 Alabama #6 SWC - SEC 72.000
1er janvier 1949 Oklahoma #5 14-06 North Carolina #3 Big 7 [C 1] - SoCon 82.000
2 janvier 1950 Oklahoma #2 35-00 LSU #9 Big 7 - SEC 82.470
1er janvier 1951 Kentucky #7 13-07 Oklahoma #1 SEC - Big 7 82.000
1er janvier 1952 Maryland #3 28-13 Tennessee #1 SoCon - SEC 82.000
1er janvier 1953 Georgia Tech #2 24-07 Mississippi #7 SEC - SEC 82.000
1er janvier 1954 Georgia Tech #8 42-19 West Virginia #10 SEC - SoCon 76.000
1er janvier 1955 Navy #5 21-00 Mississippi #6 Ind - SEC 82.000
2 janvier 1956 Georgia Tech #7 7-0 Pittsburgh #11 SEC - Ind 80.175
1er janvier 1957 Baylor #11 13-07 Tennessee #2 SWC - SEC 81.000
1er janvier 1958 Mississippi #7 39-07 Texas #11 SEC - SWC 82.000
1er janvier 1959 LSU #1 7-0 Clemson #12 SEC - ACC 82.000
1er janvier 1960 Mississippi #2 21-00 LSU #3 SEC - SEC 83.000
2 janvier 1961 Mississippi #2 14-06 Rice SEC - SWC 82.851
1er janvier 1962 Alabama #1 10-03 Arkansas #9 SEC - SWC 82.010
1er janvier 1963 Mississippi #3 17-03 Arkansas #6 SEC - SWC 82.900
1er janvier 1964 Alabama #8 12-07 Mississippi #7 SEC - SEC 80.785
1er janvier 1965 LSU #7 20-13 Syracuse SEC - Ind 65.000
1er janvier 1966 Missouri #6 20-18 Florida Big 8 [D 1] - SEC 67.421
2 janvier 1967 Alabama #6 34-07 Nebraska #3 SEC - Big 8 82.000
1er janvier 1968 LSU 20-13 Wyoming #5 SEC - WAC 78.963
1er janvier 1969 Arkansas #9 16-02 Georgia #4 SWC - SEC 82.113
1er janvier 1970 Mississippi #13 27-22 Arkansas #3 SEC - SWC 82.500
1er janvier 1971 Tennessee #4 34-13 Air Force #11 SEC - Ind 78.655
1er janvier 1972 Oklahoma #3 40-22 Auburn #5 Big 8 - SEC 84.031
31 décembre 1972 Oklahoma #2 14-00 Penn State #5 Big 8 - Ind 80.123
31 décembre 1973 Notre Dame #3 24-23 Alabama #1 Ind - SEC 85.161
31 décembre 1974 Nebraska #8 13-10 Florida #18 Big 8 - SEC 67.890
31 décembre 1975 Alabama #3 13-06 Penn State #7 SEC - Ind 75.212
1er janvier 1977 Pittsburgh #1 27-03 Georgia #4 Ind - SEC 76.117
2 janvier, 1978 Alabama 3 35-06 Ohio State #9 SEC - Big Ten 76.811
1er janvier 1979 Alabama #2 14-07 Penn State #1 SEC - Ind 76.824
1er janvier 1980 Alabama #2 24-09 Arkansas #6 SEC - SWC 77.486
1er janvier 1981 Georgia #1 17-10 Notre Dame #7 SEC - Ind 77.895
1er janvier 1982 Pittsburgh #10 24-20 Georgia #2 Ind - SEC 77.224
1er janvier 1983 Penn State #2 27-23 Georgia #1 Ind - SEC 78.124
2 janvier 1984 Auburn #3 9-7 Michigan #8 SEC - Big Ten 77.893
1er janvier 1985 Nebraska #5 28-10 Louisiana State #11 Big 8 - SEC 75.608
1er janvier 1986 Tennessee #8 35-07 Miami #2 SEC - Ind 77.432
1er janvier 1987 Nebraska #6 30-15 LSU #5 Big 8 - SEC 76.234
1er janvier 1988 Auburn #4 16-16 Syracuse #6 SEC -Ind 75.495
2 janvier 1989 Florida State #4 13-07 Auburn #7 Ind - SEC 61.934
1er janvier 1990 Miami #2 33-25 Alabama #7 Ind- SEC 77.452
1er janvier 1991 Tennessee #6 23-22 Virginia SEC - ACC 75.132
1er janvier 1992 Notre Dame #18 39-28 Florida #3 Ind - SEC 76.447
1er janvier 1993 Alabama #2 34-13 Miami #1 SEC - Big East[G 1] 76.789
1er janvier 1994 Florida #8 41-07 West Virginia #3 SEC - Big East 75.437
2 janvier 1995 Florida State #7 23-17 Florida "5 ACC - SEC 76.224
31 décembre 1995 Virginia Tech #13 28-10 Texas #9 Big East - SWC 70.283
2 janvier 1997 Florida #3 52-20 Florida State #1 SEC - ACC 78.344
1er janvier 1998 Florida State #4 31-14 Ohio State #9 ACC - Big Ten[F 1] 67.289
1er janvier 1999 Ohio State #3 24-14 Texas A&M #8 Big Ten - Big 12 [E 1] 76.503
4 janvier 2000 Florida State #1 46-29 Virginia Tech #2 ACC - Big East 79.280
2 janvier 2001 Miami #3 37-20 Florida #7 Big East -SEC 64.407
1er janvier 2002 LSU #12 47-34 Illinois #7 SEC - Big Ten 77.688
1er janvier 2003 Georgia #4 26-13 Florida State #16 SEC - ACC 74.269
4 janvier 2004 LSU #2 21-14 Oklahoma #1 SEC - Big 12 79.342
3 janvier 2005 Auburn #3 16-13 Virginia Tech #8 SEC - ACC 77.349
2 janvier 2006 West Virginia #11 38-35 Georgia #7 Big East - SEC 74.456
3 janvier 2007 LSU #4 41-14 Notre Dame #11 SEC - Ind 77.781
1er janvier 2008 Georgia #5 41-10 Hawaii #10 SEC - WAC 74.383
2 janvier 2009 Utah #6 31-17 Alabama #4 MWC - SEC 71.872
1er janvier 2010 Florida #5 51–24 Cincinnati #3 SEC - Big East 65.207
4 janvier 2011 Ohio State #6 31-26 Arkansas #8 Big Ten - SEC 73.879
3 janvier 2012 Michigan #13 23-20 Virginia Tech #11 Big Ten - ACC 64.512
1er janvier 2013 Louisville #21 33-23 Florida #3 Big East - SEC 54.478
2 janvier 2014 Oklahoma #11 45-31 Alabama #3 Big 12 - SEC 70.473
  1. SWC = Abréviation de l’ancienne conférence dénommée Southwest Conference (jusque 1996). La Big 8 Conference et la Southwest Conference reforment en 1996 une nouvelle conférence, la Big 12 Conference).
  2. MVC = Abréviation de l’ancienne conférence dénommée Missouri Valley Conference (1907-1985)- Depuis 1985 les équipes de cette conférence jouent en FCS (Football Championship Subdivision) soit en NCAA Div I-AA .
  3. SoCon = Abréviation de l’ancienne conférence dénommée Southern Conference (depuis 1982, les équipes de cette division ne jouent plus en FBS (Football Bowl Subdivision) mais en FCS (Football Championship Subdivision) soit en NCAA Div I-AA).
  1. La Big 6 Conference existe depuis 1928 et deviendra ensuite la Big 7 en 1948.
  1. La Big 6 devient la Big 7 Conference en 1948 et perdure jusqu'en 1957 pour devenir ensuite la Big 8.
  1. La Big 7 devient la Big 8 Conference et perdure jusqu'en 1996 pour devenir ensuite la Big 12 Conference
  1. La Big 8 Conference devient en 1996 la Big 12 Conference
  1. La Big Ten Conference existe depuis 1896 et était connue auparavant sous les dénominations Western Conference et Big 9 Conference.
  1. La Big East Conference deviendra l' American Athletic Conference (ou AAC ou The American) en 2014.

- Le Sugar Bowl de 1988 sera le seul à se clôturer sur un score de parité parfaite (16 à 16).

- Le Sugar Bowl héberge la finale nationale du BCS (en 2000 et 2004) ce qui remplace le traditionnel bowl.

Après la saison 2005, le BCS change de système et ajoute un match. Au lieu de ne jouer que les 4 matchs traditionnels (Les Sugar, Orange, Fiesta et Rose Bowls), ils y ajoutent un cinquième : l'officiel match de finale nationale (le BCS National Championship Game). Auparavant, ce match remplaçait un des traditionnels bowls majeurs. Ce match est joué selon un système de rotation entre les 4 bowls majeurs, en plus des 4 match traditionnels. Ainsi tous les 4 ans, chaque site accueille, en plus de son bowl traditionnel, le match de la finale nationale, celui-ci se jouant une semaine plus tard. Le Sugar a donc accueilli 2 finales nationales de plus dont vous trouvez les résultats ci-dessous.

Saisons Dates Gagnants Scores Perdants Conférences Assistances
2007 7 janvier 2008 #2 LSU Tigers 38 - 24 #1 Ohio State Buckeyes SEC - Big Ten 79.651
2012 9 janvier 2012 #2 Alabama Crimson Tide 21 - 00 #1 LSU Tigers SEC - SEC 78.237

Ce système cesse dès la saison 2014-15 suite à la mise en place du College Football Playoff.

Meilleurs Joueurs du Bowl[modifier | modifier le code]

Saisons Joueurs Équipes Postes
1947-48 Bobby Layne Texas QB
1948-49 Jack Mitchell Oklahoma QB
1949-50 Leon Heath Oklahoma FB
1950-51 Walt Yowarsky Kentucky T
1951-52 Ed Modzelewski Maryland FB
1952-53 Leon Hardemann Georgia Tech HB
1953-54 Pepper Rodgers Georgia Tech QB
1954-55 Joe Gattuso Navy FB
1955-56 Franklin Brooks Georgia Tech G
1956-57 Del Shofner Baylor HB
1957-58 Raymond Brown Mississippi QB
1958-59 Billy Cannon LSU HB
1959-60 Bobby Franklin Mississippi QB
1960-61 Jake Gibbs Mississippi QB
1961-62 Mike Fracchia Alabama FB
1962-63 Glynn Griffin Mississippi QB
1963-64 Tim Davis Alabama K
1964-65 Doug Moreau LSU FL
1965-66 Steve Spurrier Florida QB
1966-67 Ken Stabler Alabama QB
1967-68 Glenn Smith LSU HB
1968-69 Chuck Dicus Arkansas FL
1969-70 Archie Manning Mississippi QB
1970-71 Bobby Scott Tennessee QB
1971-72 Jack Mildren Oklahoma QB
1972-73 Tinker Owens Oklahoma FL
1973-74 Tom Clements Notre Dame QB
1974-75 Tony Davis Nebraska FB
1975-76 Richard Todd Alabama QB
1976-77 Matt Cavanaugh Pittsburgh QB
1977-78 Jeff Rutledge Alabama QB
1978-79 Barry Krauss Alabama LB
1979-80 Major Ogilvie Alabama RB
1980-81 Herschel Walker Georgia RB
1981-82 Dan Marino Pittsburgh QB
1982-83 Todd Blackledge Penn State QB
1983-84 Bo Jackson Auburn RB
1984-85 Craig Sundberg Nebraska QB
1985-86 Daryl Dickey Tennessee QB
Saisons Joueurs Équipes Postes
1986-87 Steve Taylor Nebraska QB
1987-88 Don McPherson Syracuse QB
1988-89 Sammie Smith Florida State RB
1989-90 Craig Erickson Miami QB
1990-91 Andy Kelly Tennessee QB
1991-92 Jerome Bettis Notre Dame FB
1992-93 Derrick Lassic Alabama RB
1993-94 Errict Rhett Florida RB
1994-95 Warrick Dunn Florida State RB
1995-96 Bryan Still Virginia Tech WR
1996-97 Danny Wuerffel Florida QB
1997-98 E. G. Green Florida State WR
1998-99 David Boston Ohio State WR
1999-00 Peter Warrick Florida State WR
2000-01 Ken Dorsey Miami QB
2001-02 Rohan Davey LSU QB
2002-03 Musa Smith Georgia TB
2003-04 Justin Vincent LSU RB
2004-05 Jason Campbell Auburn QB
2005-06 Steve Slaton West Virginia RB
2006-07 JaMarcus Russell LSU QB
2007-08 Marcus Howard] Georgia DE
2008-09 Brian Johnson Utah QB
2009-01 Tim Tebow Florida QB
2010-11 Terrelle Pryor Ohio State QB
2011-12 Junior Hemingway Michigan WR
2012-13 Teddy Bridgewater Louisville QB
2013-14 Trevor Knight Oklahoma QB

NOTE: Terrelle Pryor (QB, Ohio State) fut déclaré inéligible après coups et ses statistisques de la saison 2010 annulées .

Statistiques par Équipes[modifier | modifier le code]

Rang Équipes Apparitions G-(N)-P
1 Crimson de l'Alabama 14 8-6
2 Tigers de LSU 13 6-7
3 Gators de Florida 9 3-6
3 Bulldogs de la Géorgie 9 4-5
5 Rebels d'Ole Miss 8 5-3
6 Volunteers du Tennessee 7 4-3
6 Sooners de l'Oklahoma 7 5-2
8 Seminoles de Florida State 6 4-2
8 Razorbacks de l'Arkansas 6 2-4
11 Tigers d'Auburn 5 2-(1)-2
12 Yellow Jackets de Georgia Tech 4 4-0
12 Cornhuskers du Nebraska 4 3-1
12 Hurricanes de Miami 4 2-2
12 Fighting Irish de Notre Dame 4 2-2
12 Buckeyes Ohio State 4 2-2
12 Nittany Lions de Penn State 4 1-3
12 Hokies de Virginia Tech 4 1-3
18 Panthers de Pittsburgh 3 2-1
18 Longhorns du Texas 3 1-2
20 Mountaineers de la Virginie Occidentale 3 1-2
22 Broncos de Santa Clara 2 2-0
22 Horned Frogs de TCU 2 2-0
22 Wolverines du Michigan 2 1-1
22 Tigers du Missouri 2 1-1
22 Aggies du Texas 2 1-1
Rang Équipes Apparitions G-(N)-P
22 Green Wave de Tulane 2 1-1
22 Orange de Syracuse 2 0-(1)-1
22 Tar Heels de la Caroline du Nord 2 0-2
22 Golden Hurricane de Tulsa 2 0-2
31 Bears de Baylor 1 1-0
31 Eagles de Boston College 1 1-0
31 Blue Devils de Duke 1 1-0
31 Rams de Fordham 1 1-0
31 Wildcats du Kentucky 1 1-0
31 Cardinals de Louisville 1 1-0
31 Terrapins du Maryland 1 1-0
31 Midshipmen de la Navy 1 1-0
31 Cowboys d'Oklahoma State 1 1-0
31 Utes de l'Utah 1 1-0
31 Falcons de l'Air Force 1 0-1
31 Université de Carnegie-Mellon 1 0-1
31 Bearcats de Cincinnati 1 0-1
31 Tigers de Clemson 1 0-1
31 Rainbow Warriors d'Hawaï 1 0-1
31 Fighting Illini de l'Illinois 1 0-1
31 Owls de Rice 1 0-1
31 Saint Mary's College of California 1 0-1
31 Owls de Temple 1 0-1
31 Cavaliers de la Virginie 1 0-1
31 Cowboys du Wyoming 1 0-1

Statistiques par Conférences[modifier | modifier le code]

Conférences Participations Gagnés Nuls Perdus %
SEC 71 37 1 34 0.512
Indépendants 25 12 1 12 0.480
Big 6 + Big 7 + Big 8 + Big 12 14 9 0 5 0.643
SWC 12 5 0 7 0.417
ACC 9 3 0 6 0.333
Big East 8 4 0 4 0.500
Big 10 7 3 0 4 0.428
SoCon 5 2 0 3 0.400
MVC 3 1 0 2 0.333
WAC 2 0 0 2 0.000

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Pasadena Tournament of Roses, « Tournament of Roses History »(en)
  2. Murphy, Austin, and Dan Wetzel, "Does It Matter?", Sports Illustrated, 15 novembre 2010, p. 45.(en)
  3. « Tournament of Roses History », Pasadena Tournament of Roses (consulté le 5 Décembre 2006)(en)
  4. « History of the Orange Bowl », FedEx Orange Bowl (consulté le 5 Décembre 2006)(en)
  5. « Sugar Bowl History », Allstate Sugar Bowl (consulté le 5 Décembre 2006)(en)
  6. (en)Mulé, Marty - A Time For Change: Bobby Grier And The 1956 Sugar Bowl. Black Athlete Sports Network, December 28, 2005
  7. (en)*Zeise, Paul - Bobby Grier broke bowl's color line. The Panthers' Bobby Grier was the first African-American to play in Sugar Bowl Pittsburgh Post-Gazette, 7 octobre 2005
  8. (en)Thamel, Pete - Grier Integrated a Game and Earned the World's Respect. New York Times, Published: 1er janvier 2006.
  9. (en)(http://news.google.com/newspapers?id=aRUwAAAAIBAJ&sjid=xjUDAAAAIBAJ&pg=4279,1834709&dq=sugar-bowl+controversy&hl=en)
  10. (en)Fox pulls out of bidding for next round of BCS games
  11. (en)= 8 juillet « Ohio State vacating Sugar Bowl win, other 2010 victories », WWL-TV (consulté en 2011)
  12. (en)« SEC, Big 12 use bowl game deal to get leverage in BCS playoff - Stewart Mandel - SI.com », Sportsillustrated.cnn.com,‎ 18 mai 2012 (consulté le 11 septembre 2012)
  13. (en)« New Orleans to host Big 12-SEC game », ESPN,‎ 07 novembre 2012 (consulté le 15 novembre 2012)
  14. http://www.sports-reference.com/cfb/bowls/sugar-bowl.html(en)