Outcast (jeu vidéo)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Outcast.
Outcast
Image illustrative de l'article Outcast (jeu vidéo)

Éditeur Infogrames
Développeur Appeal Software
Concepteur Yves Grolet
Yann Robert
Franck Sauer
Musique Lennie Moore (avec l'Orchestre philharmonique de Moscou)

Date de sortie 28 juin 1999
Genre Action-aventure
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme Microsoft Windows
Média 2 CD-ROM, DVD
Langue Français
Contrôle Clavier et souris

Outcast est un jeu vidéo d'action-aventure développé par Appeal Software et édité par Infogrames en 1999. Le joueur incarne Cutter Slade, un ancien SEAL américain, envoyé dans un monde parallèle avec trois scientifiques réparer une sonde dont les dysfonctionnements menacent de détruire la Terre.

Outcast est l'un des rares jeux à utiliser un moteur 3D basé sur la technologie voxel pour les décors et les personnages. Ce moteur n'utilise pas les systèmes d'accélération matérielle des cartes graphiques : tout est calculé par le processeur en utilisant au maximum le jeu d'instructions MMX. Les graphismes sont détaillés, mais la résolution maximale est limitée à 512 × 384.

À sa sortie, le jeu est jugé révolutionnaire, à la fois par ses qualités graphiques, musicales et narratives. De nombreux magazines spécialisés lui ont décerné le titre de meilleur jeu d'aventure de l'année mais il n'a pas reçu l'accueil escompté auprès du public[réf. nécessaire].

Le 2 juillet 2013, les fondateurs du studio Appeal (Yves Grolet, Yann Robert et Franck Sauer) rachètent la licence à Atari[1]. Le 7 avril 2014, une campagne Kickstarter pour financer le remake HD du jeu, Outcast Reboot HD, est lancée ; celle-ci se conclut le 7 mai 2014 en ayant collecté 268 964 $ au lieu des 600 000 escomptés[2].

Présentation[modifier | modifier le code]

Synopsis[modifier | modifier le code]

En 2007, le gouvernement américain lance une sonde destinée à prouver l'existence de mondes parallèles. L'expérience réussit et la sonde transmet les images d'un monde nouveau, Adelpha ; hélas, un être humanoïde se manifeste, fait feu sur la sonde et l'endommage, ce qui génère sur Terre un violent contrecoup énergétique donnant naissance à un trou noir qui menace de détruire la planète.

Les autorités ordonnent alors à Cutter Slade, un militaire des forces spéciales de la marine américaine, d'accompagner trois scientifiques chargés de réparer la sonde : William Kauffman et Anthony Xue sont les deux physiciens qui ont mis au point l'engin, et Marion Wolfe est une chercheuse en exobiologie qui devrait aider l'équipe à s'adapter à un environnement extraterrestre. Après un court briefing, Cutter Slade est envoyé vers Adelpha.

Le militaire se réveille dans une baraque en bois située dans une région glaciale appelée le Ranzaar ; aussitôt un être appelé Zhokrim vient le voir en l'appelant Ulukaï et en lui demandant, au nom de tous les Talans d'Adelpha, d'accomplir les prédictions du prophète Kazar en trouvant les cinq reliques sacrées (les Mons) qui permettront de chasser le tyran Fae Rhan. Cutter finit par accepter, car Zhokrim lui promet de tout faire pour retrouver la sonde en échange de cette aide providentielle. Cutter Slade (Ulukaï) doit désormais sauver deux mondes, la Terre et Adepha.

Le monde d'Adelpha[modifier | modifier le code]

Les habitants d'Adelpha s'appellent les Talans. Cutter Slade voyagera dans six des régions de la planète en empruntant des daokas, qui ressemblent aux portes des étoiles de la série Stargate.

  • le Ranzaar est un petit territoire où l'hiver est permanent ; c'est le dernier refuge des rebelles opposés au régime de Fae Rhan.
  • le Shamazaar est le territoire où sont construit les quatre temples dévolus aux quatre divinités (les Yods) des Talans ; cette région humide permet aux paysans de faire pousser le Riss, qui constitue un aliment de base des Talans.
  • l'Okasankaar est une région de marais et d'étendues d'eau où les pêcheurs capturent la plupart des poissons qui nourrissent les habitants.
  • le Talanzaar est un désert où se trouve la seule grande ville d'Adelpha, Okriana ; celle-ci constitue le cœur culturel et artisanal d'Adelpha, et sert de centre de commandement à Fae Rhan.
  • le Motazaar est une région de montagnes où les mineurs extraient l'hélidium qui alimente les armes des soldats de Fae Rhan ; le sol est devenu instable et de nombreux lacs de lave sont apparus.
  • l'Okaar est la région la plus boisée et la plus sauvage de la planète ; les légendes prétendent que des ruines d'une ancienne civilisation peuvent y être trouvées ; aujourd'hui, l'endroit n'abrite plus que les clans de primitifs, les Oogoobars.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Configuration minimum - PC
Système d’exploitation Windows 98
Processeur Pentium II 300 MHz (ou équivalent)
Mémoire vive 64 Mo
Carte graphique 4 Mio DirectX 7.0
Espace disque 600 Mo

Interface[modifier | modifier le code]

Le joueur peut régler le niveau de zoom affiché, ce qui lui permet de jouer comme s'il voyait à travers les yeux du personnage (vision subjective) ou comme si la caméra était à côté de lui (vision cinéma).

Le joueur dispose d'un arsenal d'armes et d'objets divers. Il possède également un sac réducteur permettant de stocker un grand nombre d'objets.

Le joueur dialogue avec la population en choisissant des mots clés dans un menu.

Intelligence artificielle[modifier | modifier le code]

Le jeu utilise le moteur d'intelligence artificielle GAIA, qui donne aux personnages un comportement humain : en effet, chaque personnage du jeu (vendeur au marché, paysan récoltant son riz, prêtre du village, pêcheur) effectue des tâches et interagit avec les autres personnages en fonction de son métier, de son identité et de sa capacité à réagir aux évènements. Et quand Cutter Slade se fait repérer par un soldat isolé, celui pourra préférer aller chercher des renforts plutôt que de l'attaquer.

Postérité[modifier | modifier le code]

L'équipe d'Eternal Outcasts (un groupe de volontaires non affiliés aux sociétés qui ont produit ou édité Outcast) travaille actuellement sur une suite non officielle nommée Open Outcast : après avoir testé le moteur de Gothic, puis celui de Crystal Space 3D, puis le CryEngine2 (Crysis), l'équipe a opté pour le CryEngine3 (Crysis 2). La dernière démo publiée (Oasis 1.1) est un mod utilisable avec la version de démonstration de Crysis Wars[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Original authors has acquired Outcast Intellectual Property », sur Gamasutra (Press release),‎ 2 juillet 2013 (consulté le 23 décembre 2014)
  2. (en) « Outcast Reboot HD », sur Kickstarter,‎ 7 mai 2014 (consulté le 23 décembre 2014)
  3. (en) « Outcast - Downloads : The legacy of the Yods », sur Open Outcast,‎ 2010 (consulté le 23 décembre 2014)

Lien externe[modifier | modifier le code]