Cocoon (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cocoon.

Cocoon

Titre original Cocoon
Réalisation Ron Howard
Scénario Tom Benedek
Acteurs principaux
Sociétés de production Twentieth Century Fox
Zanuck/Brown Productions
Pays d’origine États-Unis
Genre Science-fiction
Sortie 1985
Durée 117 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Cocoon est un film de science-fiction américain réalisé par Ron Howard, sorti en 1985, sur le scénario de Tom Benedek d'après l'histoire de David Saperstein, mettant en scène Don Ameche, Wilford Brimley, Hume Cronyn, Brian Dennehy, Jack Gilford et Steve Guttenberg.

Ce film reçoit en 1986 l'Oscar du meilleur acteur dans un second rôle pour Don Ameche ainsi que celui des meilleurs effets visuels pour Industrial Light & Magic, ainsi qu'un Saturn Award du meilleur réalisateur pour Ron Howard.

Deux ans après le succès, une suite a été réalisée, Cocoon, le retour, par Daniel Petrie.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un groupe de trois personnes âgées, pensionnaires d'une maison de retraite, entre par effraction dans une maison, afin de profiter des joies de la piscine. Ils trouvent dans celle-ci des "cocons", d'une taille équivalente à celle d'un homme. Les vieillards étant trop âgés, ils ne réussissent pas à sortir les cocons de l'eau et se baignent donc en leur compagnie. Quelques minutes après le début du bain, ils se rendent compte qu'ils ont subitement recouvré une "nouvelle jeunesse".

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Le studio avait contacté Robert Zemeckis[1] pour réaliser Cocoon, mais ce dernier était déjà appelé à la dernière minute par Michael Douglas pour tourner À la poursuite du diamant vert. Les producteurs se sont alors tournés vers Ron Howard.

Lieux de tournage[modifier | modifier le code]

Box-office[modifier | modifier le code]

Le film termine son exploitation à la sixième place des plus gros succès de l'année aux États-Unis avec 86 millions de dollars de recettes[1]. La suite Cocoon, le retour de Daniel Petrie n'a pas pu réussir à atteindre la hauteur du film précédent.

Pays Box-office Nbre de sem. Classement TLT[2] Date
Box-office Mondial 85.313.124 $ - - Total
Box-office Drapeau des États-Unis États-Unis/Drapeau du Canada Canada 76.113.124 $ - 516e Total
Box-office Drapeau de la France France 752.614 entrées 9 sem. - Total
Box-office Paris 215.840 entrées 9 sem. - Total

Musique[modifier | modifier le code]

Toutes les musiques sont composées par James Horner, à l'exception de Gravity qui est de Michael Sembello.

# Titre Compositeur(s) Durée Note
1. Through the Window
2:54
2. The Lovemaking
4:21
3. The Chase
4:27
4. Rose's Death
2:10
5. The Boys are Out
2:35
6. Returning to Sea
4:13
7. Gravity Michael Sembello
4:52
8. Discovered in the Poolhouse
2:45
9. First Tears
1:49
10. Sad Goodbyes
2:22
11. The Ascension
5:55
12. Theme from Cocoon
6:03

Distinctions principales[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Film culte Cocoon », sur le site de Film de Culte.
  2. Tous les temps - All Time

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]