Splash (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Splash.

Splash

Titre original Splash
Réalisation Ron Howard
Scénario Lowell Ganz
Babaloo Mandel
Acteurs principaux
Sociétés de production Touchstone Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre comédie romantique
Sortie 1984
Durée 111 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Splash est un film américain réalisé par Ron Howard, sorti en 1984.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Alors qu'il est enfant et qu'il manque de se noyer au large de Cap Cod, Allen Bauer est sauvé par une petite fille qui se révèle - aux yeux du spectateur, et non du personnage - être une sirène. Des années plus tard, devenu adulte et désormais grossiste en fruits en association avec son frère Freddie, Allen se rend au même endroit et tombe en mer après un accident de bateau. Lorsqu'il reprend conscience, il se trouve sur une plage déserte à l'exception d'une très belle jeune femme, qui est nue. Après avoir échangé un baiser, la jeune femme retourne dans la mer où Allen, intrigué et ébahi, ne peut pas la suivre puisqu'il ne sait pas nager.

La sirène décide cependant de partir à sa rencontre, et nage jusqu'à New York, apparaissant nue sur l'île qui abrite la Statue de la Liberté, et provoquant au passage une émeute avant de se faire arrêter pour exhibition sexuelle (indecent exposure). C'est Allen qui est appelé pour la faire sortir du commissariat. Puisque le nom de la jeune femme est incompréhensible en langage humain - elle fait exploser les téléviseurs d'un grand magasin en le prononçant - ils finissent par tomber d'accord sur le prénom Madison, en référence à Madison Avenue sur laquelle ils se promènent. Profondément amoureux de la jeune femme, il est également stupéfait par certains de ses comportements et réactions étranges, comme lorsqu'elle mange un homard entier, carcasse comprise, au restaurant.

Leur histoire finit par se gâter à cause des poursuites incessantes à l'encontre de Madison que mène le Docteur Kornbluth, qui veut absolument démontrer que les sirènes existent. Ce dernier finit par réussir à la kidnapper, afin de pouvoir pratiquer des examens sur elle. Rongé par les remords, il finira cependant par aider Allen et Freddie à la libérer, et Madison plonge dans l'océan. Allen brave sa peur de l'eau et plonge aussi pour la rejoindre dans ce qui apparaît comme un royaume sous-marin.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production du film[modifier | modifier le code]

Le producteur Brian Grazer a passé quatre ans pour trouver la meilleure méthode pour filmer les scènes sous-marines, optant finalement pour la solution de filmer à 15 m de profondeur dans des eaux très limpides, celles des Bahamas[1].

Les scènes sous-marines ont été minutieusement esquissées sur des storyboards par le cinématographe spécialisé dans le sous-marin, Jordan Klein[1].

La production du film a été découpée en plusieurs phase selon les lieux présenté dans le film dans l'ordre suivant :

  • Les scènes de New York ont été tournée en 17 jours dans des lieux comme la Statue de la Liberté, le Museum d'histoire naturelle dont la salle de la baleine, le grand magasin Bloomingdale's et Columbus Circle[1]. La production n'a pas pu utiliser la patinoire du Rockefeller Center alors en travaux mais a obtenu l'accord pour en construire une temporaire dans Central Park[1].
  • Puis la production est partie en Californie. Les scènes de plages ont été tournées à Los Angeles et en Californie du Sud.
  • Les scènes sous-marines ont été tournées aux Bahamas[1]. Les acteurs ont dû apprendre à être filmé dans des conditions particulières, dont l'apnée en reprenant de l'air entre chaque prise grâce à des plongeurs[1]. Daryl Hannah nagea si bien que les producteurs et le réalisateur l'autorisèrent à ajouter des cabrioles sous-marines[1]. Les scènes de plage ont été tournées sur l'île de Gorda Cay, achetée en 1996 par Disney et rebaptisée Castaway Cay, elle sert d'escale dans les croisières de Disney Cruise Line.

C'est le premier film réalisé par Touchstone Pictures, studio créé par Walt Disney Company. Ce n'est donc pas un hasard si, lors des deux scènes qui se passent dans le grand magasin new-yorkais Bloomingdales au rayon électroménager, les téléviseurs diffusent deux films produits par Disney.

Les scénaristes Lowell Ganz et Babaloo Mandell font deux petites apparitions dans le film. Ganz joue le rôle du guide à la Statue de la liberté, alors que Mandell tient celui du loueur de patins à glace.

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Splash a mis au goût du jour le prénom Madison aux États-Unis, passant de la 216e place en 1990 à la 3e place en 2000 des prénoms les plus fréquemment donnés aux petites filles.
  • Avant que le rôle d'Allen Bauer ne soit accepté par Tom Hanks, John Travolta, Bill Murray et Dudley Moore l'avaient refusé.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Suite[modifier | modifier le code]

En 1988, Disney produira une suite sous la forme d'un téléfilm intitulé Splash, Too

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g (en) Dave Smith, Disney A to Z: The Updated Official Encyclopedia, p. 517-518

Liens externes[modifier | modifier le code]