Code OTAN

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Code Otan)
Aller à : navigation, rechercher
Le cargo An-225 Mriya (en ukrainien : Антонов Ан-225 Мрія, code OTAN : Cosaque, C pour Cargo ou avion de transport).

Les « codes OTAN » sont un système de désignation employé par l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord pour nommer et répertorier les matériels militaires originaires des pays de l'ancien Pacte de Varsovie.

Il s'applique aussi bien aux avions de combat, qu'aux navires de guerre, en passant par les radars. Il est largement inspiré du code américain utilisé pour désigner des avions japonais pendant la Seconde Guerre mondiale. Très en vogue pendant la Guerre froide, il reste encore employé au XXIe siècle même si grâce à l'afflux d'informations sur le matériel militaire oriental, suite à l'écroulement de l'Union soviétique, il est beaucoup plus facile de connaître la désignation orientale de ceux-ci.

Introduction[modifier | modifier le code]

La chape du secret qui recouvrait l'Union Soviétique et les pays satellites ne permettait pas de connaitre les projets et développements des armements de ces pays. Souvent, les nouveaux matériels étaient « découverts » par les Occidentaux lors des revues militaires telles que le défilé sur la Place Rouge de Moscou chaque 9 mai (Grande Guerre patriotique pendant la Seconde Guerre mondiale). Aussi, pour permettre une identification commune et sûre à tous les pays de l'OTAN, les matériels ont été nomenclaturés par un code et un nom.

Système de désignation[modifier | modifier le code]

Reprenant le code McCoy utilisé pendant la Seconde Guerre mondiale pour désigner les avions japonais (par exemple Mitsubishi A6M Zeke), les matériels (missiles, avions, etc.) reçoivent un nom ; la première lettre de ce nom désigne le type de matériel :

Ce nom peut être suivi d'une lettre qui s'incrémente selon l'ordre alphabétique et qui désigne les versions du matériel telles qu'elles sont supposées connues par l'OTAN. Par exemple, le MiG-21F-13 s'est vu attribuer le code OTAN « Fishbed-C », qui y voyait la troisième version du MiG-21.

De plus, les avions équipés d'hélices ont un nom composé d'une syllabe (ex : Il-18 Coot) et les appareils à réaction, deux syllabes (ex : MiG-23 Flogger). Il n'y a pas de règle similaire pour les hélicoptères.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]