Forces armées finlandaises

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Forces de Défense finlandaise
'Suomen maavoimat
Finlands armé'
blason des Forces de Défense finlandaise
blason des Forces de Défense finlandaise
Fondation 1918
Branches Finnish Army seal Armée de Terre finlandaise

Finnish Navy seal Forces maritimes finlandaises
Finnish Air Force seal Armée de l'Air finlandaise

Commandement
Commandant en chef Sauli Niinistö
Ministre de la défense Carl Haglund
Chef d'état-major Ari Puheloinen
Main-d'œuvre
Âges militaires 18 ans (2004)
Disponibles au service militaire 1 155 368 pour les 16-49 ans (2010 est.)[1] hommes
1 106 193 pour les 16-49 ans (2010 est.)[1] femmes
Aptes au service militaire 955 151 pour les 16-49 ans (2010 est.)[1] hommes
875 689 pour les 18-49 ans (2005 est.) femmes
Atteignant l'âge militaire chaque année 32 599 (2010 est.)[1]  hommes
31 416 (2010 est.)[1] femmes
Actifs 34 700 (79e rang mondial)
Déployés hors du pays ~ 235 (septembre 2011)
Réservistes 350 000[2]
Budgets
Budget 2,8 milliards d’euro (2010)
Pourcentage du PNB 1,3 %
Industrie
Fournisseurs nationaux Patria
Nammo
Robonic
SAKO
Fournisseurs étrangers Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de la Norvège Norvège
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Articles annexes
Histoire Grand-duché de Finlande
Guerre d'hiver
Guerre de continuation

La Force de Défense finlandaise est composée des armées de terre, de mer, de l'air et des gardes-frontières. Les Forces de Défense finlandaise sont aujourd'hui[Quand ?] composées de militaires professionnels (8 700 sont des officiers professionnels), de militaires réservistes qui forment la force sous les drapeaux (34 700 hommes); 27 300 à terre, 3 000 de la Marine, 4 400 pour l'aviation (dont 1 500 conscrits).

La conscription, pour les garçons est obligatoire, elle dure 6, 9 ou 12 mois, peut-être effectuée en service civil et les femmes peuvent-être volontaires pour le service, environ 500 par an. La Force de Défense finlandaise participe aux opérations avec l'Union européenne, avec l'OTAN et avec les Nations unies. En tant que partie prenante au Partenariat pour la Paix de l'OTAN, la Finlande participe aux missions de cette dernière sans pour autant adhérer au principe de sécurité collective qui contreviendrait à sa neutralité.

Organisation[modifier | modifier le code]

Les forces armées finlandaises sont divisées en trois corps : l'armée de terre, la marine et l'armée de l'air.

L'armée de terre[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Armée de terre finlandaise.

La composante terrestre a pour missions principales de défendre le territoire finlandais, de soutenir le gouvernement dans la sauvegarde des fonctions vitales du pays et de participer aux missions internationales menées par des organisations internationales dont la Finlande est membre (ONU et Union européenne). L'armée de terre comprend les branches suivantes : infanterie, artillerie, défense aérienne, génie, logistique, forces spéciales et transmissions[3]. L'armée de terre est divisée en brigades qui sont elles-mêmes subdivisées bataillons. À l'heure actuelle, il existe 15 brigades[4].

La marine finlandaise[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Forces maritimes finlandaises.

La marine finlandaise est composée d'un quartier-général et de six brigades

L'armée de l'air[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Armée de l'air finlandaise.

La composante aérienne de l'armée finlandaise existe depuis l'indépendance du pays en 1918. Elle est actuellement composée de 3 000 personnes civiles et militaires tandis que chaque année, 1 500 conscrits font leur service militaire au sein de l'armée de l'air[5].

Engagements internationaux[modifier | modifier le code]

Du fait de son statut d'état neutre, la Finlande a très tôt déployé des militaires dans différentes opérations de maintien de la paix. Toutefois, la Finlande a exprimé certaines réticences à participer aux missions plus récentes nécessitant un emploi de la force plus généralisé et plus seulement limité aux cas d'autodéfense. La loi sur la gestion militaire des crises de 2006 autorise le pays à déployer des soldats dans le cadre d'opérations de l'ONU, de l'OSCE mais aussi pour la première fois de l'Union européenne. En outre, elle permet la participation de la Finlande à des opérations conjointes avec l'OTAN dans le cadre du partenariat pour la paix. Enfin, les effectifs déployés simultanément dans des opérations de maintien de la paix ne peuvent excéder 2 000 hommes [6].

Les chiffres ci-dessous sont en date du mois de septembre 2011[7] :

  • Drapeau de l'Afghanistan Afghanistan : 156 militaires au sein de la FIAS. La plupart sont sous commandement suédois près de Mazâr-e Charîf tandis que des personnels d'état-major servent au sein du Commandement Nord et du quartier-général de la FIAS ;
  • Kosovo Kosovo : 20 militaires au sein de la KFOR. La Finlande a fortement réduit sa contribution en 2010 où 250 soldats étaient encore présents dans la région ;
  • Drapeau de la Bosnie-Herzégovine Bosnie-Herzégovine : 4 officiers d'état-major au sein de la mission EUFOR Althea. Au moment du lancement de la mission en 2004, l'armée finlandaise déploya 200 militaires sur le terrain mais les 50 derniers soldats ont quitté le territoire bosniaque en 2009. La Finlande continuant son engagement par le détachement d'officiers d'état-major[8];
  • Drapeau de la Géorgie Géorgie : 28 observateurs militaires ;
  • Somalie Somalie : 4 militaires au sein de la mission Atalanta et 4 autres servant en tant qu'instructeurs de l'armée somalienne en Ouganda ;
  • ONUST : 12 observateurs militaires. La Finlande participe à cette mission depuis 1967 ;
  • Drapeau du Libéria Liberia : 2 officiers d'état-major à Monrovia au sein de la MINUL ;
  • Drapeau de l'Inde Inde et Drapeau du Pakistan Pakistan : 5 observateurs militaires au sein de l'UNMOGIP. La Finlande y déploie des observateurs militaires depuis 1961.

L'armée finlandaise est aussi membre de la coopération nordique de défense qui réunit la Finlande, la Norvège, l'Islande, la Suède et le Danemark. Cette organisation a pour objectif d'accroître la coopération entre ses différents Etats membres pour faire face à l'augmentation régulière des dépenses de défense qui compliquent le bon accomplissement des missions de défense.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Page du CIA World FactBook
  2. Site de la réserve
  3. Page de l'armée de terre sur le site des forces armées finlandaise
  4. Unités de l'armée
  5. Composante aérienne sur le site des forces armées finlandaise
  6. « Fiche d'information Finlande sur ROP » (consulté en 19 février 2012)
  7. Chiffres datés du 28 septembre 2011 ([1])
  8. [ ww.puolustusvoimat.fi/portal/puolustusvoimat.fi/!ut/p/c5/vZPNcoJAEISfxQfAnV3-jyDIPwgsCFwsNKgQERKNCE8fq3LKIZ5STh-7er6q6RpUoIfO5a0-lNe6O5cnlKFC2BhEkEwbsByssA5WYJsCz6s4BoLWKANuEzdjb03vU9TAQ Page sur la mission Althea]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :