Churandy Martina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Churandy Martina Portail athlétisme
Churandy Martina Helsinki 2012.jpg
Churandy Martina lors des Championnats d'Europe 2012
Informations
Disciplines 100 m, 200 m, Athlétisme
Nationalité Drapeau : Pays-Bas Néerlandais
Naissance 3 juillet 1984 (30 ans)
Lieu Curaçao
Taille 1,71 m
Poids 74 kg
Records
Record du 100 m des Pays-Bas en 9 s 91
Record du 100 m des Antilles Néerlandaises en 9 s 93
Record du 200 m des Pays-Bas en 19 s 85
Record du relais 4 × 100 m des Pays-Bas en 38 s 34
Palmarès
Championnats d'Europe 2 0 0

Churandy Martina, né le 3 juillet 1984 à Curaçao, est un athlète représentant les Pays-Bas ayant concouru sous les couleurs des Antilles néerlandaises (jusqu'à leur dissolution) dont il a été le porte-drapeau olympique, jusqu'en 2010, spécialiste du sprint. Il mesure 1,71 m pour 74 kg.

Carrière sportive[modifier | modifier le code]

Lors des championnats du monde 2003 de Paris, il est éliminé en série du 100 m dans un temps de 10 s 35.

Il a été l'un des trois athlètes des Antilles néerlandaises et leur porte-drapeau aux Jeux olympiques d'été de 2004. Il bat le record des Antilles néerlandaises du relais 4 × 100 m, en 38 s 45, aux Championnats du monde d'Helsinki le 13 août 2005 (6e en finale) (Geronimo Goeloe, Charlton Rafaela, Jairo Duzant, Churandy Martina).

En 2007, il a remporté le titre sur 100 m aux jeux Panaméricains. Aux championnats du monde à Osaka, il se classait cinquième sur 100 m et 200 m.

Une année plus tard, il se classe quatrième du 100 m de la finale des Jeux olympiques d'été de 2008 à Pékin. En route vers la finale, il améliore son record national en quart de finale, puis en demi-finale et enfin en finale pour l'établir à 9 s 93. Martina améliore également sa meilleure performance lors de la finale du 200 m. Il termina deuxième de la finale en 19 s 82, loin derrière le Jamaïcain Usain Bolt qui établit un nouveau record du monde de la discipline en 19 s 30, mais il est finalement disqualifié après avoir mordu le couloir voisin. Shawn Crawford qui avait récupéré la médaille d'argent suite aux disqualifications de Churandy Martina et Wallace Spearmon donna par la suite sa médaille à Martina, n'estimant pas la mériter[1]. Le Comité national olympique des Antilles néerlandaises a fait appel à l'encontre de sa disqualification, arguant qu'elle avait été prononcée après les trente minutes réglementaires, et que Martina n'avait, de toute façon, pas véritablement mordu[2]. Le 6 mars 2009, le tribunal arbitral du sport rejeta l'appel du Comité national olympique des Antilles néerlandaises[3].

Le 15 août 2009, lors des Championnats du monde d'athlétisme 2009 de Berlin, il terminera 4e de son quart de finale du 100 m en 10 s 19 (+0,1 m/s) derrière Daniel Bailey, Usain Bolt et Monzavous Edwards. Il ne sera pas repêché au temps pour les demi-finales. Ce résultat est décevant pour lui d'autant plus qu'il figurait parmi les six concurrents ayant couru en dessous des dix secondes au cours des derniers mois précédents (Bolt, Gay, Powell, Bailey, Martina et Rodgers)[4].

Le 8 juillet 2010, lors du Meeting de Lausanne, il bat avec 20 s 08 son propre record national du 200 mètres de 20 s 11 établi aux JO de Pékin en 2008.

Lors des Championnats du monde de Daegu en août 2011, il se hisse en demi-finales du 200 m. Blessé, il ne prend pas le départ et échoue donc derrière les quatre qualifiés de sa demie pour la finale Usain Bolt, Jaysuma Saidy Ndure, Bruno de Barros et Rondel Sorrillo[5]. En 10 s 29, il finit 6e de sa demi-finale du 100 m et ne participe pas à la finale.

Le 9 juin 2012, à l'occasion du meeting Adidas Grand Prix de New York, 6e étape de la ligue de diamant 2012, il bat le record néerlandais sur 200 m, en franchissant la barrière des 20 s (19 s 94, vent quasi nul) et en devançant Nickel Ashmeade (19 s 94, SB)[6]. Lors des deux premiers 200 mètres comptant pour la ligue de diamant 2012, le 11 mai lors du Qatar Athletic Super Grand Prix de Doha et le 2 juin, à l'occasion du meeting Prefontaine Classic à Eugene, il avait terminé 2e en respectivement 20 s 26 et 20 s 49 (vent de -2,1 m/s).

Champion d'Europe[modifier | modifier le code]

Churandy Martina participe à sa première compétition internationale sous les couleurs des Pays-Bas en juin 2012 à l'occasion des Championnats d'Europe d'Helsinki. En l'absence du tenant du titre Christophe Lemaitre, il remporte l'épreuve du 200 m en 20 s 42 (-0,9 m/s), et devance largement son compatriote Patrick van Luijk (20 s 87) et le Britannique Daniel Talbot (20 s 95)[7]. Après des Jeux Olympiques réussis (objectifs finale atteints), Martina signe un record personnel et néerlandais sur 200m à Lausanne en 19 s 85 derrière le phénoménal Usain Bolt.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Churandy Martina sous les couleurs des Antilles néerlandaises lors des Championnats du monde 2007 d'Osaka
Date Compétition Lieu Résultat Épreuve
Concourant pour les Antilles Néerlandaises
2002 Jeux sud-américains Belém 1er 100 m
2003 Jeux panaméricains Saint-Domingue 4e 4 × 100 m
2005 Championnats du monde Helsinki 6e 4 × 100 m
Champ. d'Am. centrale et des Caraïbes Nassau 3e 100 m
2006 Jeux d'Amérique centrale et des Caraïbes Carthagène des Indes 1er 100 m
1er 4 × 100 m
2007 Jeux panaméricains Rio de Janeiro 1er 100 m
Championnats du monde Osaka 5e 100 m
5e 200 m
2008 Jeux olympiques Pékin 4e 100 m
2010 Jeux d'Amérique centrale et des Caraïbes Mayagüez 1er 100 m
1er 200 m
3e 4 × 100 m
Coupe continentale Split 2e 200 m
Concourant pour les Pays-Bas
2012 Championnats d'Europe Helsinki 1er 200 m
1er 4 × 100 m
Jeux olympiques Londres 6e 100 m
5e 200 m
6e 4 × 100 m
2013 Championnats du monde Moscou 7e 200 m

Records[modifier | modifier le code]

Records personnels
Épreuve Performance Lieu Date
60 m 6 s 58 Stuttgart 6 février 2010
100 m 9 s 91 Londres 5 août 2012
200 m 19 s 85 Lausanne 23 août 2012

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Crawford confirms he gave Olympic medal to Martina », AP (consulté le 1er février 2009)
  2. (en) "US men's sprint medal jeopardized by protest", International Herald Tribune.
  3. (en) Martina's bid to reclaim silver rejected, ESPN, 6 mars 2009.
  4. (en) Men's 100m - PREVIEW. IAAF. Consulté le 19 août 2009
  5. (nl) WK dag 7 – Blessure dwingt Martina tot opgave (Topatletiek), 2 septembre 2011
  6. (en) Men's 200m, www.diamondleague-oslo.com, consulté le 9 juin 2012
  7. (en) EAA, « Martina turns the clock back for the Netherlands », sur european-athletics.org,‎ 30 juin 2012 (consulté le 1er juillet 2012)

Sources[modifier | modifier le code]