Valeriy Borzov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Valeriy Borzov Portail athlétisme
Valeriy Borzov.jpg
Valeriy Borzov en 2012
Informations
Disciplines 100 m, 200 m, 4 × 100 m
Période d'activité 19661979
Nationalité Drapeau : URSS SoviétiqueDrapeau : Ukraine Ukrainien
Naissance 20 octobre 1949 (65 ans)
Lieu Sambir, oblast de Lviv
Taille 1,82 m
Poids 82 kg
Entraîneur Boris Voitas (jusqu'en 1966)
Valentin Petrovsky (1966-)
Records
• Détenteur du record d'Europe du 100 m : 10 s 0 manuels en 1969, 10 s 07 en 1972 ; du 200 m : 20 s 00 en 1972.
• Détenteur du record du monde du 60 m en salle : 6 s 4 en 1968
Palmarès
Jeux olympiques 2 1 2
Championnats d'Europe 4 1 0

Valeriy Fylypovych Borzov (en ukrainien : Валерій Пилипович Борзов) est un ancien athlète ukrainien né le 20 octobre 1949 à Sambir (oblast de Lviv), pratiquant le sprint et concourant pour l'Union soviétique. Il restera comme le meilleur sprinteur européen des années 1970, qui battit les Américains (et l'Italien Pietro Mennea) sur des distances pourtant considérées comme leur chasse gardée. C'est l'actuel président de la Fédération ukrainienne d'athlétisme.

Carrière[modifier | modifier le code]

C'est Boris Voitas qui repéra Borzov et qui l'entraina, avant de passer le relais en 1966 à Valentin Petrovsky. Celui-ci entraina Borzov de façon quasi scientifique. Le résultat fut très probant. Cette préparation lui permit d'accomplir une carrière exceptionnelle. Les capacités physiques de Borzov n'étaient pas extraordinaires pour un sprinteur de ce niveau, mais sa technique de course était quasiment parfaite.

Il commence à percer au plus haut niveau en salle sur 50 et 60 mètres. En 1968 il devient co-recordman du monde du 60 mètres en 6 s 4.

Le 18 août 1969 à Kiev, il égale le record d'Europe du 100 mètres en 10 s 0 (temps manuel). Cette performance suscite beaucoup de doutes et d'interrogations, mais il fait taire tous les sceptiques un mois plus tard aux championnats d'Europe, en remportant, à 19 ans, le titre en 10 s 4 malgré un fort vent défavorable, devançant de justesse le Français Alain Sarteur, crédité du même temps. Deux ans plus tard, en 1971 aux championnats d'Europe d'Helsinki, il réalise le doublé 100 m - 200 m en 10 s 27 et 20 s 30, loin devant tous ses concurrents. En 1974 il remporte un troisième titre européen sur 100 m en 10 s 27, devant Pietro Mennea 10 s 34.

Borzov a aussi remporté 7 titres de champion d'Europe en salle : une fois sur 50 m (1972) et 6 fois sur 60 m (1970, 1971, 1974, 1975, 1976, 1977).

Au niveau mondial il remporte la médaille d'or lors des 100 et 200 mètres des Jeux olympiques de Munich en 1972. Sur le 100 m il faut toutefois préciser que 2 des 3 sprinteurs américains engagés, Eddie Hart et Reynaud Robinson, ont été éliminés en quart de finale parce qu'il ne sont pas arrivés à l'heure au stade, se fiant à un calendrier périmé. Personne ne peut dire si Hart ou Robinson auraient pu battre Borzov, mais il est certain en tous cas que la finale aurait été beaucoup plus disputée sans cette erreur du staff américain.

En finale du 100 m, Borzov s'impose nettement en 10 s 14 après avoir battu le record d'Europe en quart de finale en 10 s 07. Robert Taylor, le 3e américain, termine deuxième de la finale en 10 s 24.

Lors des sélections américaines, Hart et Robinson avaient égalé le record du monde en 9 s 9 devant Taylor, 3e en 10 s 0. Il est regrettable qu'ils n'aient pu se mesurer à Borzov, même si celui-ci a fait forte impression à Munich, dominant largement ses adversaires avec une grande facilité apparente.

Sur 200 m, il bat le record d'Europe en finale en 20 s 00 devant l'américain Larry Black, deuxième en 20 s 19. Il remporte également la médaille d'argent du 4 × 100 m avec l'équipe d'URSS en 38 s 50, derrière les États-Unis vainqueurs en 38 s 19.

Lors de la finale du relais, Borzov était opposé à Hart dans la dernière ligne droite. L'écart n'a quasiment pas bougé entre les deux hommes, Hart a conservé l'avance qu'il avait lors du passage du témoin et a été chronométré en 9 s 25 dans la ligne droite, contre 9 s 21 pour Borzov.

Borzov est le seul athlète européen à avoir gagné le doublé 100 m - 200 m aux Jeux olympiques.

Quatre ans plus tard, aux Jeux olympiques de 1976 à Montréal, il ne parvient pas à conserver son titre sur 100 m, ce que seul Carl Lewis et Usain Bolt ont réussi à ce jour (vainqueurs en 1984 et 1988, et 2008 et 2012 respectivement). Mal remis d'une blessure qui a retardé sa préparation, il termine 3e en 10 s 14 derrière le Trinitéen Hasely Crawford 10 s 06 et le Jamaïquain Don Quarrie 10 s 07. Il décroche enfin une ultime médaille en bronze au 4 × 100 m.

Sa fin de carrière sera perturbée par les blessures. Encore présent en finale du 100 m des championnats d'Europe de 1978 à Prague bien que très diminué, il termine 8e et dernier. En 1979 il met un terme définitif à sa carrière.

En 1977, il a épousé Ludmilla Tourischeva, une gymnaste russe quatre fois championne olympique. Ils ont eu une fille.

Depuis 1994, il est membre du CIO.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques d'été[modifier | modifier le code]

Championnats d'Europe[modifier | modifier le code]

Championnats d'Europe en salle[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  • Robert Parienté La Fabuleuse Histoire de l'athlétisme, éd. ODIL 1979.
  • Miroir de l'athlétisme no 60 - Septembre 1969

Liens externes[modifier | modifier le code]