Chervis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le chervis est une espèce de plantes herbacées vivaces de la famille des Apiacées, autrefois cultivée comme légume pour ses racines comestibles.

Nom scientifique : Sium sisarum L., famille des Apiacées (Ombellifères).

Noms communs : chervis, berle des bergers, chirouis, girole. de : Zuckerwurzel, en : skirret, es : escaravía, it : sisaro.

Description[modifier | modifier le code]

C'est une plante herbacée vivace, très rustique, à tiges rameuses, cannelées, dressées, qui peuvent atteindre 1,5 m de haut.

Les racines tubéreuses en fuseau, fasciculées, sont renflées, charnues, de couleur blanc grisâtre extérieurement. Elles ont la chair blanche et souvent le cœur fibreux.

Les feuilles sont pennatiséquées à folioles dentées, vert foncé, brillantes. Elles rappellent celles du panais.

Les fleurs, blanches, sont regroupées en ombelles.

Distribution[modifier | modifier le code]

Cette espèce est originaire d'Asie occidentale et centrale (Iran, Irak, Turquie, Arménie, Azerbaïdjan, Daguestan, Kazakhstan, Kirghizistan, Tadjikistan, Turkménistan) et d'Europe de l'Est (Moldavie, Russie, Ukraine, Bulgarie, Roumanie, Hongrie).

Selon certains auteurs, ce légume aurait été introduit en France vers le XVe siècle depuis l'Allemagne et la Russie.

Culture[modifier | modifier le code]

Nécessite un sol frais, profond et bien ameubli. Multiplication par semis de préférence à l'automne (septembre-octobre), ou par division d'anciennes souches au printemps (mars-avril).

La récolte intervient de 6 à 7 mois après la plantation, à partir d'octobre, et peut s'étaler durant l'hiver, selon les besoins, jusqu'en mars.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Les racines, dont le goût sucré et légèrement farineux rappelle celui du panais, se consomment cuites, accommodées à la manière des salsifis ou des scorsonères.

Les jeunes pousses, étiolées à la manière des barbes de capucin, se mangent crues en salade.

Ce légume est peut-être celui cité sous le nom de silum dans le capitulaire De Villis au Moyen Âge et qui fut à l'honneur jusqu'au XVIIe siècle.

Liste des sous-espèces[modifier | modifier le code]

Selon Catalogue of Life (2 avr. 2013)[2] :

  • sous-espèce Sium sisarum subsp. sisaroideum

Références[modifier | modifier le code]

  1. ITIS, consulté le 2 avr. 2013
  2. Catalogue of Life, consulté le 2 avr. 2013

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :