Alpinia galanga

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Galanga majeur ou Galanga (Alpinia galanga), est l'une des deux plantes appelées galanga en français. C'est une espèce du genre Alpinia de la famille des Zingiberaceae.

Utilisation[modifier | modifier le code]

En cuisine[modifier | modifier le code]

C'est une plante dont les propriétés sont connues depuis des siècles, en Thaïlande, en Inde, en Malaisie, en Indonésie et jusqu'au Moyen-Orient. Son gros rhizome noueux est très utilisé dans la cuisine de Thaïlande, de Malaisie et d'Indonésie. Sa saveur légèrement piquante remplace souvent le gingembre dans de nombreux plats. On trouve aussi une deuxième espèce beaucoup plus rare, le petit galanga, qui se mange plutôt en légume. On trouve le galanga en tranches fraîches ou séchées, entier ou en poudre dans les épiceries orientales[réf. souhaitée].

Galanga : prêt à être tranché

En aphrodisiaque[modifier | modifier le code]

Le galanga est aussi connu pour ses propriétés considérées comme aphrodisiaques. On lui prête la propriété de réchauffer le corps, surtout celui des femmes, de « booster » la libido et d'attiser la sensualité par son arôme[réf. souhaitée].

Il appartenait déjà à la pharmacopée ayurvédique qui utilisait ses propriétés tonifiantes et stimulantes, mais c'est la médecine traditionnelle arabe qui le plébiscita pour ses propriétés aphrodisiaques. Ainsi, le galanga passa en Europe, où, depuis le Moyen Âge, il est réputé pour ses vertus aphrodisiaques[1].

Les principes actifs, contenus dans la racine, facilitent la production par l'organisme de substances impliquées dans les mécanismes de la libido féminine. Ils ont un effet régulateur en stimulant certaines zones du cerveau responsables du tonus général et de l'activation des centres des sensations liées au plaisir[réf. souhaitée].

Synonymes[modifier | modifier le code]

Selon Kew Garden World Checklist (26 sept 2011)[2] :

  • Alpinia alba (Retz.) Roscoe, Trans. Linn. Soc. London 8: 346 (1807).
  • Alpinia bifida Warb., Bot. Jahrb. Syst. 13: 275 (1891).
  • Alpinia carnea Griff., Not. Pl. Asiat. 3: 420 (1851).
  • Alpinia galanga var. pyramidata (Blume) K.Schum., Bot. Jahrb. Syst. 28: 275 (1899).
  • Alpinia pyramidata Blume, Enum. Pl. Javae: 58 (1827).
  • Alpinia viridiflora Griff., Not. Pl. Asiat. 3: 423 (1851).
  • Amomum galanga (L.) Lour., Fl. Cochinch.: 5 (1790).
  • Amomum medium Lour., Fl. Cochinch.: 4 (1790).
  • Galanga officinalis Salisb., Trans. Hort. Soc. London 1: 281 (1812).
  • Hellenia alba (Retz.) Willd., Sp. Pl. 1: 5 (1797).
  • Heritiera alba Retz., Observ. Bot. 6: 17 (1791)
  • Languas pyramidata (Blume) Merr., Enum. Philipp. Fl. Pl. 1: 233 (1923).
  • Languas galanga (L.) Stuntz, Bull. Bur. Pl. Industr. U.S.D.A. 261: 21 (1912).
  • Maranta galanga L., Sp. Pl. ed. 2: 3 (1762).
  • Zingiber galanga (L.) Stokes, Bot. Mat. Med. 1: 72 (1812).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Galanga : Inflorescence
Galanga : Rhizomes