Salsifis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Salsifis (homonymie).

Les salsifis (salsifis avec un s aussi au singulier ; genre Tragopogon) sont des plantes herbacées appartenant à la famille des Astéracées (ou composacées). Il en existe diverses espèces sauvages, souvent méditerranéennes, mais on connaît surtout le salsifis cultivé (Tragopogon porrifolius), dont on consomme les racines cuites et les jeunes pousses en salade, ainsi que la grande bardane, dans la cuisine japonaise. Il faut cependant préciser que la plupart des salsifis consommés actuellement sont en fait des scorsonères, qui appartiennent à un autre genre de la famille des Astéracées mais ont un goût similaire.

Le terme latin « Tragopogon, -onis » vient du grec Tragopogon, formé de tragos, le bouc et pogon, la barbe par référence aux aigrettes barbues qui surmontent les fruits.

Le genre Tragopogon comprend environ 150 espèces originaires d'Eurasie.

Caractéristiques du genre[modifier | modifier le code]

  • Plantes herbacées annuelles ou bisanuelles, à latex, originaires principalement d'Europe et d'Asie occidentale.
  • Racine pivotante développée, généralement comestible.
  • Feuilles entières et étroites, lancéolées ou linéaires, à extrémité aiguë.
  • Fleurs ligulées réunies en capitules, d'une couleur variant du jaune au pourpre violet. Involucre formé d'une seule rangée de bractées (8 à 12) soudées à leur base, étroites, souvent plus longues que les ligules. Dans la plupart des espèces, le capitule ne s'ouvre que le matin, par temps ensoleillé.
  • Fruits surmontés d'une aigrette constituée de poils plumeux.

Principales espèces[modifier | modifier le code]

Autre signification[modifier | modifier le code]

Parler lyonnais : tresse de cheveux, en particulier celle de Guignol (qu'il nomme sarsifis). Parler savoyard : Barnabou

Sur les autres projets Wikimedia :