Charles de Lacretelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lacretelle.

Charles de Lacretelle

Description de l'image  Charles de Lacretelle.jpg.
Nom de naissance Jean-Charles-Dominique de Lacretelle
Alias
Lacretelle le jeune
Naissance
Metz, (France)
Décès (à 88 ans)
Mâcon, (France)
Nationalité Français
Pays de résidence France
Profession Historien
Distinctions
Famille

Jean-Charles-Dominique de Lacretelle, dit Lacretelle le jeune ( à Metz - à Mâcon), est un avocat, journaliste et historien français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Charles de Lacretelle est le frère cadet de Pierre Louis de Lacretelle, dit Lacretelle aîné, également membre de l'Académie française.

Il commence sa carrière en 1789 en rapportant les débats de l’Assemblée nationale dans le Journal des Débats. Il est mis en prison pour sympathie royaliste de 1797 à 1799. Président de l'Académie de Mâcon, il est élu membre de l’Académie française en 1811. À partir de 1812, il est professeur d’histoire à la Sorbonne. Il est considéré comme l’un des pionniers de l’étude historique de la Révolution française.

Principaux ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Histoire de France pendant le XVIIIe siècle (1808-26)
  • Histoire de France pendant les guerres de religion (1814-16)
  • Voyage pittoresque de Constantinople et des rives du Bosphore, d'après les dessins d'Antoine-Ignace Melling (1819)
  • Histoire de la Révolution française. Tom. 1-2 : Assemblée constituante. Tom. 3 : Assemblée législative. Tom. 4-6 - Convention nationale. Tom. 7-8 : Directoire exécutif (1824-26)
  • Histoire de France depuis la Restauration (1829-35)
  • Testament philosophique et littéraire (1840)
  • Dix années d'épreuves pendant la Révolution (1842)
  • Histoire du Consulat et de l'Empire (1846-48)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]


Précédé par Charles de Lacretelle Suivi par
Joseph-Alphonse Esménard
Fauteuil 12 de l’Académie française
1811-1855
Jean-Baptiste Biot