Château de Shiroishi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Shiroishi
Image illustrative de l'article Château de Shiroishi
Donjon principal
Nom local 白石城
Type Château japonais
Début construction Époque de Kamakura
Destination actuelle Tourisme
Coordonnées 38° 00′ 09″ N 140° 37′ 02″ E / 38.002589, 140.61712838° 00′ 09″ Nord 140° 37′ 02″ Est / 38.002589, 140.617128  [1]
Pays Drapeau du Japon Japon
Préfecture Miyagi
Localité Shiroishi

Géolocalisation sur la carte : Japon

(Voir situation sur carte : Japon)
Château de Shiroishi

Géolocalisation sur la carte : Préfecture de Miyagi

(Voir situation sur carte : Préfecture de Miyagi)
Château de Shiroishi

Le château de Shiroishi (白石城, Shiroishi-jō?) est un château japonais situé à Shiroishi dans l’ancienne province de Mutsu (de nos jours dans la préfecture de Miyagi)[2]. Il a principalement appartenu au clan Katakura, vassal des daimyo du clan Date de Sendai. Plus tard en 1868, il est aussi le quartier général de l’Ōuetsu Reppan Dōmei[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

De la construction jusqu’à l’époque Sengoku[modifier | modifier le code]

À l’origine, le château fut bâti par le clan Karita à l’époque de Kamakura. La date exacte n’est pas connue[4].

En 1591, soit à la fin de l’époque Azuchi Momoyama, Shiroishi devint un avant-poste du clan Gamō sous l’égide de Satonari Gamō. Il devint à cette époque un château à part entière. En 1598, les Uesugi prirent la place des Gamō dans la région et le château échut à Amakasu Kagetsugu.

Époque d’Edo[modifier | modifier le code]

Dès le début de l’époque d’Edo en 1600, le château et ses environs se trouvaient sur le domaine de Sendai (仙台藩, Sendai-han?)[5] et fut occupé à partir de cette date par le clan Katakura, vassal du puissant clan Date de Sendai[6]. Exceptionnellement, il échappe à la règle du shogunat Tokugawa qui impose un seul château par domaine.

Guerre de Boshin[modifier | modifier le code]

Début 1868 aux prémices de la guerre de Boshin, les délégations des domaines du nord du Japon se réunirent au château de Shiroishi[7]. Ce dernier servit alors de quartier général pour l’Ōuetsu Reppan Dōmei, la coalition du Nord s’opposant à l’Empereur. Après la victoire de ce dernier, le château fut occupé par l’armée impériale puis momentanément administré par le clan Nambu de Morioka. Las, il fut finalement détruit en 1875. La famille Katakura s’exila alors avec ses vassaux à Hokkaidō.

Reconstruction moderne[modifier | modifier le code]

En 1995, le château de Shiroishi a été reconstruit et est de nos jours ouvert au public. Un musée y est d’ailleurs rattaché[8].

Galerie[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Shiroishi Castle » (voir la liste des auteurs)

  1. Coordonnées sur Google Maps
  2. Papinot 1907, p. 581
  3. Onodera 2005, p. 10
  4. (ja) Shiroishi-shi, harimaya.com. Note : le clan Karita devient par la suite le clan Shiroishi, vassal du clan Date.
  5. (ja) Shiroishi-jō, shiro-f.jp, consulté le 29/12/2010
  6. (ja) Shiroishi-shi, harimaya.com, consulté le 29/12/2010.
  7. Sasaki 2001, p. 98
  8. (en) Site officiel de la ville de Shiroishi, consulté le 29/12/2010

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (ja) Eikō Onodera, Boshin Nanboku sensō to Tōhoku seiken (戊辰南北戦争と東北政権?), Kita no sha,‎ 2005 (ISBN 9784907726256)
  • (en) Edmond Papinot, Dictionnaire d’histoire et de géographie du Japon, Libr. Sansaisha,‎ 1907 (édition utilisée dans l’article : Historical and geographical dictionary of Japan, Overbeck Co, 1948)
  • (ja) Suguru Sasaki, Boshin sensō: haisha no Meiji ishin (戊辰戦争 : 敗者の明治維新?), Chūōkōron-shinsha,‎ 2001 (ISBN 9784121004550)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :