Château de Komine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Komine
Image illustrative de l'article Château de Komine
Le tenshu (donjon) du Château de Komine
Nom local Komine-jō
Début construction 1340
Fin construction 1632 (rénovation)
Propriétaire initial Yūki Chikatomo
Coordonnées 37° 07′ 57″ N 140° 12′ 49″ E / 37.132624, 140.213583 ()37° 07′ 57″ Nord 140° 12′ 49″ Est / 37.132624, 140.213583 ()  
Pays Drapeau du Japon Japon
Région historique Préfecture de Fukushima
Commune Shirakawa

Géolocalisation sur la carte : préfecture de Fukushima

(Voir situation sur carte : préfecture de Fukushima)
Château de Komine

Géolocalisation sur la carte : Japon

(Voir situation sur carte : Japon)
Château de Komine

Le château de Komine (小峰城, Komine-jō?) est un château japonais situé à Shirakawa dans la préfecture de Fukushima. Il est également appelé château de Shirakawa (白河城, Shirakawa-jō?).

En français, son nom signifie « petit château au sommet ». Avec le château de Morioka et le château d'Aizuwakamatsu, il peut être considéré comme l'un des trois châteaux les plus importants de la région de Tōhoku au Japon.

Il est actuellement situé à l'intérieur du parc de Shiroyama, où des démonstrations publiques de fleurs se produisent toute l'année. Le parc et le château sont situés près de la station de Shirakawa (de la ligne principale Tōhoku), à 7 minutes de marche.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ruines du château de Shirakawa-Komine, après la Bataille d'Aizu.

La construction du château de Komine a été entamée en 1340 par Yūki Chikatomo, sur une petite colline appelée Kominegaoka (小峰ヶ岡?). En 1627, il était contrôlé par Nagashige Niwa, qui a transféré 100 000 blocs de pierre à partir du château voisin de Tanagura (actuelle ville de Tanagura) en 1628. Ceci a été fait pour faciliter l'expansion du château de Komine, rebaptisé château de Shirakawa. Ladite rénovation fut terminée quatre ans plus tard, en 1632. Pendant la majeure partie de l'époque Edo, le château a été contrôlé par le clan Matsudaira.

Le château de Komine fut le théâtre d'une bataille de la guerre de Boshin en 1868, où les forces alliées fidèles à l'empereur Meiji ont assiégé le château et ont défait les forces locales unies sous Katamori Matsudaira du domaine d'Aizu, lors de la bataille d'Aizu. Cela a provoqué un incendie qui a détruit la majeure partie du château de Komine, le laissant en ruines.

Après cet incident, les seuls vestiges du château étaient les douves et une partie des murs en pierre. Cependant, entre 1991 et 1994, un grand plan de reconstruction a été entrepris et la majeure partie de la structure en bois du château a été reconstruite, y compris le donjon et la porte principale.

Notes et références[modifier | modifier le code]