Château de Kanō

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Kanō
Image illustrative de l'article Château de Kanō
Nom local 加納城
Architecte Okudaira Nobumasa
Début construction 1445
Fin construction 1538
Coordonnées 35° 23′ 58″ N 136° 45′ 37″ E / 35.39944, 136.76028 ()35° 23′ 58″ Nord 136° 45′ 37″ Est / 35.39944, 136.76028 ()  
Pays Drapeau du Japon Japon
Région historique Préfecture de Gifu
Commune Gifu

Géolocalisation sur la carte : Japon

(Voir situation sur carte : Japon)
Château de Kanō

Le château de Kanō (加納城, Kanō-jō?) est un château japonais construit durant la période de paix des XVe et XVIe siècles. Situé dans la ville de Gifu, préfecture de Gifu au Japon, il n'en subsiste que les ruines, y compris la base du donjon et les murs.

Histoire[modifier | modifier le code]

Saitō Toshinaga, qui est un vassal du clan Toki, commence la construction en 1445 mais le château n'est pas achevé avant 1538. Lorsque le château de Gifu est détruit en 1601, le château de Kanō devient le principal château de la région et la citadelle principale du château de Gifu devient le Ni-no-maru à deux étages du château de Kanō[1].

En 1603, Okudaira Nobumasa emménage dans le château qui devient la résidence de la famille Okudaira. Le Kanō Tenman-gū, construit en même temps que le château, est un endroit de dévotion privé pour la famille[1]. Comme il se trouve dans une shukuba très fréquentée, Kanō-juku, les gens du commun finissent par accéder au sanctuaire pour y prier.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Gifu City Walking Map. Gifu Lively City Public Corporation, 2007.

Source de la traduction[modifier | modifier le code]