Château de Zakimi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Zakimi
Image illustrative de l'article Château de Zakimi
Nom local (座喜味城
Type Château japonais
Début construction 1416
Fin construction 1422
Destination actuelle Tourisme
Protection  Patrimoine mondial (2000, au titre des sites Gusuku et biens associés du royaume des Ryūkyū)
Coordonnées 26° 24′ 30″ N 127° 44′ 31″ E / 26.408333, 127.741944 ()26° 24′ 30″ Nord 127° 44′ 31″ Est / 26.408333, 127.741944 ()  
Pays Drapeau du Japon Japon
Préfecture Okinawa
Commune Yomitan

Géolocalisation sur la carte : Japon

(Voir situation sur carte : Japon)
Château de Zakimi

Géolocalisation sur la carte : Okinawa

(Voir situation sur carte : Okinawa)
Château de Zakimi

Le château de Zakimi (座喜味城, Zakimi Gusuku?) est un gusuku (forteresse) situé à Yomitan dans la préfecture d'Okinawa au Japon. Il est à présent en ruines mais les murs et les fondations ont été restaurés. Le château de Zakimi fait partie des sites Gusuku et biens associés du royaume des Ryūkyū inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO en 2000.

Histoire du site[modifier | modifier le code]

Construit entre 1416 et 1422 par le célèbre Gosamaru (en), le château de Zakimi dominait la partie septentrionale d'Okinawa. La forteresse gusuku avait deux cours intérieures, chacune avec un portail en arc. C'est le premier portail de pierre en arc disposant de l'unique clé de voûte en maçonnerie des îles Ryūkyū.

Avant et pendant la Seconde Guerre mondiale, le château était utilisé comme site canonnier puis après la guerre, comme station de radar par les forces américaines. Quelques-uns des murs avaient été détruits afin d'installer les équipements radar et restaurés depuis.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • La liste UNESCO : Sites Gusuku et biens associés du royaume des Ryukyu : [1]
  • Okinawa, guide touristique des sites : [2]

Notes et références[modifier | modifier le code]