Château de Jōjō

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Jōjō
Image illustrative de l'article Château de Jōjō
Nom local 上条城
Début construction 1218
Propriétaire initial Mitsuyoshi Osaka
Coordonnées 35° 14′ 22″ N 136° 59′ 04″ E / 35.23944, 136.9844435° 14′ 22″ Nord 136° 59′ 04″ Est / 35.23944, 136.98444  
Pays Drapeau du Japon Japon
Préfecture Aichi
Ville Kasugai

Géolocalisation sur la carte : Japon

(Voir situation sur carte : Japon)
Château de Jōjō

Le château de Jōjō (上条城, Jōjō-jō?), dont ne subsistent que des ruines, est un château japonais qui se trouve à Kasugai, dans la préfecture d'Aichi au Japon.

L'histoire[modifier | modifier le code]

Il a été construit par Mitsuyoshi Osaka, petit-fils de Kanehira Imai, en 1218. De 1558 à 1573, le daimyo du château était le subordonné de Sassa Narimasa. Quand eut lieu la bataille de Komaki et Nagakute en 1584, Ikeda Tsuneoki vint ici. Après la guerre, Toyotomi Hideyoshi resta au château de Jōjō. Le fondateur du district de Higashikasugai, le maire Hayashi Kimbei, vivait ici durant l'ère Meiji.

Une aire de stationnement pour voitures occupe à présent l'emplacement du château.

Sur les autres projets Wikimedia :