Château de Morioka

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Morioka
Image illustrative de l'article Château de Morioka
Mur de pierres du château de Morioka
Nom local 盛岡城
Période ou style Ruines
Propriétaire initial Famille Nanbu
Coordonnées 39° 42′ 00″ N 141° 09′ 00″ E / 39.69994, 141.150139° 42′ 00″ Nord 141° 09′ 00″ Est / 39.69994, 141.1501  
Pays Drapeau du Japon Japon
Préfecture Iwate
Ville Morioka

Géolocalisation sur la carte : Japon

(Voir situation sur carte : Japon)
Château de Morioka

Géolocalisation sur la carte : préfecture d'Iwate

(Voir situation sur carte : préfecture d'Iwate)
Château de Morioka

Le château de Morioka (盛岡城, Morioka-jō?) se trouve dans la ville de Morioka, préfecture d'Iwate au Japon. Il fait partie de la liste des cent châteaux japonais remarquables établie par le gouvernement. C'était le lieu de résidence de la famille Nanbu du han de Morioka. Le château est aussi appelé généralement château de Kozukata (不来方城, Kozukata-jō?), mais, à strictement parler, ce nom désigne un autre château.

Description[modifier | modifier le code]

Le château de Morioka possède une enceinte continue construite sur une colline de granite au centre de Morioka. La rivière Kitakami à l'ouest et la rivière Nakatsu au sud-est en étaient les douve extérieures naturelles. Une enceinte secondaire est positionnée sur la partie nord de la citadelle intérieure et un pont peint en rouge enjambe un fossé qui sépare les deux enceintes. Une troisième enceinte se trouve dans sa partie supérieure; un Koshi (腰曲輪 ?), un Awaji maru (淡路丸?) et un Sakakiyama (榊山曲輪?) renferment la citadelle intérieure.

Par respect pour le shogunat, il n'y a pas de donjon, remplacé par une poivrière de trois étages construite sur la base du donjon.

Le château possède un mur fait de granite blanc qui se distingue parmi les châteaux de la région de Tōhoku, la plupart d'entre eux n'ayant que des forts en terre. Le bâtiment fut détruit durant la restauration de Meiji et les seules constructions qui subsistent encore de nos jours sont un entrepôt fait d'épais murs de mortier qui a été reconstruit dans la partie intérieure du château, et une porte dont on dit qu'elle a été déplacée du château au sanctuaire Houon Zen dans la ville. Il n'est pas sûr cependant que la porte qui a été reconstruite était la porte du château.

De nos jours, les ruines du château de Morioka ont été transformées en parc Iwate (岩手公園, Iwate Kōen?) dans lequel un monument porte un poème de Kenji Miyazawa qui aimait profondément le château. S'y trouve également un monument à la mémoire de Takuboku Ishikawa sur lequel on peut lire un de ses poèmes :

不来方のお城の草に寝ころびて空に吸はれし十五の心
Kozukata no oshiro no kusa ni nekorobite sora ni suwareshi jū-go no kokoro

(Je me suis allongé sur l'herbe du château de Kozukata, absorbé par le ciel; mon cœur de quinze ans)

Histoire[modifier | modifier le code]

Comme indiqué ci-dessus, le château servait de résidence au clan Nanbu, et de siège au domaine de Morioka durant la période Edo. Il fut occupé par les Nanbu jusqu'après la guerre de Boshin, quand le gouvernement assigna la famille au château de Shiroishi qui faisait formellement partie du domaine de Sendai.

Source[modifier | modifier le code]

  • Morton S. et Schmorleitz, Castles in Japan, Tokyo, Charles E. Tuttle Co.,‎ 1974

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :