Château de Nakagusuku

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Nakagusuku
Image illustrative de l'article Château de Nakagusuku
Nom local 中城城
Début construction XVe siècle
Protection  Patrimoine mondial (2000)
Coordonnées 26° 17′ 02″ N 127° 48′ 05″ E / 26.28389, 127.8013926° 17′ 02″ Nord 127° 48′ 05″ Est / 26.28389, 127.80139  
Pays Drapeau du Japon Japon
Préfecture Okinawa
Village Kitanakagusuku

Géolocalisation sur la carte : Japon

(Voir situation sur carte : Japon)
Château de Nakagusuku

Le château de Nakagusuku (中城城, Nakagusuku-jō?) est un gusuku (forteresse) situé dans le village de Kitanakagusuku, sur l'île d'Okinawa au Japon. Il est à présent en ruines. C'est le deuxième plus grand château d'Okinawa après le celui de Shuri. Il s'agit par ailleurs d'un des plus anciens châteaux des îles Ryūkyū.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le légendaire commandant ryukyuian Gosamaru (en) construisit la forteresse au début du XVe siècle pour se protéger des attaques venues de l'est par le seigneur Amawari (en) du château de Katsuren.

Le château, restauré après la seconde Seconde Guerre mondiale, constitue aujourd'hui l'un des mieux préservés des châteaux en ruines du Japon. La maçonnerie à sec des six cours composées de pierres grossièrement taillées entassées à 10 mètres de haut en fait un exemple typique de gusuku. Le château de Nakagusuku a été inscrit en 2000 au registre du patrimoine mondial de l'UNESCO sous l’appellation « Sites Gusuku et biens associés du royaume des Ryūkyū ».

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Le château de Nakagusuku, Japan Guide : Brève histoire
  • Site géré par Nakamura-ke, situé près du gusuku : Château de Nakagusuku
  • Un épisode dramatique, la revanche de Gosamaru (théâtre) : Amawari-Gosamaru
  • Okinawa, guide touristique des sites : [1] et (ja) Seifa-Utari, avec vidéo du site : [2]
  • Liste UNESCO : Sites Gusuku et biens associés du royaume des Ryukyu : [3]

Source de la traduction[modifier | modifier le code]