Carrières des Capucins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Écomusée des anciennes carrières des Capucins
Informations géographiques
Pays Drapeau de la France France
Ville Paris
Adresse Hôpital Cochin, 75014 Paris
Coordonnées 48° 50′ 02″ N 2° 19′ 57″ E / 48.83389, 2.332548° 50′ 02″ Nord 2° 19′ 57″ Est / 48.83389, 2.3325  
Informations générales
Date d’inauguration 1983
Collections Consolidations de la fin du XVIIIe siècle des anciennes carrières souterraines
Nombre d’œuvres Fontaine des Capucins
Superficie 1,2 kilomètre de long
Informations visiteurs
Nb. de visiteurs/an Musée fermé au public, visitable uniquement sur réservation
Site web www.seadacc.com

Les carrières des Capucins sont d'anciennes carrières souterraines de pierre à bâtir (calcaire) exploitées entre le XIIe et XVIIe siècles, situées sous les 14e arrondissement, 13e arrondissement et 5e arrondissement de Paris, sous l'hôpital Cochin, une partie du boulevard de Port-Royal et la rue de la Santé. Elles sont entretenues et mises en valeur par une association à but non lucratif, sous la forme d'un musée.

Description[modifier | modifier le code]

Le musée comprend des galeries souterraines d'environ 1,2 kilomètre de long, situées à 18 mètres sous la surface, elles peuvent être visitées uniquement, sur réservation, par des petits groupes de visiteurs (généralement dans le cadre de demandes d'associations).

Le site est géré par une association, la SEADACC (Société d'études et d'aménagement des anciennes carrières des Capucins), en convention avec la ville de Paris. Cette association a notamment obtenu le classement du secteur de la fontaine des Capucins, et de galeries voisines. L'association assure l'aménagement du site, la restauration, des travaux de recherche sur le thème des anciennes carrières et les visites guidées du musée.

Le parcours rassemble, sur une petite partie des carrières souterraines de Paris, l'ensemble des types de consolidations réalisées sous Paris depuis la fin du XVIIIe siècle, avant la création de l'Inspection générale des carrières, jusqu'aux années 1940.

Accès[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Charles Kunstler, Paris souterrain, Flammarion, 1953, 235 p.
  • Barbara Glowczewski et Jean-François Matteudi, La Cité des cataphiles : mission anthropologique dans les souterrains de Paris, Librairie des Méridiens, 1983, 244 p. (ISBN 2-86563-074-9)
  • René Suttel, Catacombes et carrières : promenade sous la capitale, éd. SEHDACS, Paris, 1986, 222 p. (ISBN 2-950125-80-8)
  • Patrick Saletta, À la découverte des souterrains de Paris, Sides,‎ 1990
  • Gilles Thomas et Alain Clément (dir.), Atlas du Paris souterrain, la doublure sombre de la ville lumière, Parigramme, coll. Atlas, 2001, 193 p. (ISBN 978-2840961918)
  • Günter Liehr et Olivier Faÿ, Les Souterrains de Paris — Légendes, mystères, contrebandiers, cataphiles…, De Borée, 2007 (ISBN 2844946348)

Liens externes[modifier | modifier le code]