Gare de Port-Royal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Port-Royal.
Port-Royal
Image illustrative de l'article Gare de Port-Royal
Bâtiment voyageurs de la gare.
Localisation
Pays France
Ville Paris
Arrondissement 5e arrondissement
Coordonnées géographiques 48° 50′ 24″ N 2° 20′ 13″ E / 48.839874, 2.337038 ()48° 50′ 24″ Nord 2° 20′ 13″ Est / 48.839874, 2.337038 ()  
Gestion et exploitation
Propriétaire RATP
Ligne (RER)(B)
Caractéristiques
Ligne(s) Ligne de Sceaux
Voies 2
Quais 2 latéraux
Transit annuel 3 242 096 (2011)
Zone 1 (tarification Île-de-France)
Historique
Ouverture 31 mars 1895
Correspondances
Bus et Noctilien Voir Correspondances

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Port-Royal

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Port-Royal

La gare de Port-Royal est une gare ferroviaire française de la ligne de Sceaux, située dans le 5e arrondissement de Paris, en limite des 6e et 14e arrondissements.

C'est une gare de la Régie autonome des transports parisiens (RATP) desservie par les trains de la ligne B du RER.

La gare[modifier | modifier le code]

Vue des voies depuis une courte section à l'air libre.

Elle est desservie par les trains de la ligne B du réseau express régional d'Île-de-France. La sortie se trouve sur le boulevard de Port-Royal.

Construite en 1895 à l'époque de la Compagnie du Paris-Orléans, cette gare diffère des autres gares de la ligne par son style architectural.

Elle est la première à être disposée à cheval sur les voies, grâce à l'installation d'une passerelle métallique. Cette disposition particulière s'explique par le manque de place disponible.

Le bâtiment a conservé son aspect originel avec ses quais protégés par des marquises vitrées. Les extrémités des quais ont été transformées pour pouvoir recevoir des trains plus longs.

En 1944, une réserve clandestine de 550 rails entreposée à la gare de Port-Royal, à l'extrémité des quais côté Luxembourg, a permis de rétablir les voies après les bombardements de Massy - Palaiseau[1].

Le 3 décembre 1996 la gare est touchée par un attentat à la bombe, qui fait 4 morts et 170 blessés (voir Attentat du RER B à Port-Royal).

En 2011, 3 242 096 voyageurs sont entrés à cette gare[2].

Correspondances[modifier | modifier le code]

Sites desservis[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le patrimoine du Val-de-Grâce, sur « fr.topic-topos.com », consulté le 26 avril 2011
  2. Entrants annuels provenant de l'extérieur de la gare (voie publique, correspondances bus, réseau SNCF, etc.), sur le site data.ratp.fr. Consulté le 5 novembre 2012.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
Aéroport Charles-de-Gaulle 2 B3
Mitry - Claye B5
(Gare du Nord)
Luxembourg (RER) (B) Denfert-Rochereau Robinson B2
Saint-Rémy-lès-Chevreuse B4