Force aérienne du Bophuthatswana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Bophuthatswana Air Force)
Aller à : navigation, rechercher
Bophuthatswana Air Force
Drapeau de la Bophuthatswana Defence Force
Drapeau de la Bophuthatswana Defence Force

Période 19 mars 198127 avril 1994
Pays Bophuthatswana
Branche Force aérienne
Effectif 150 personnes
Fait partie de Bophuthatswana Defence Force
Surnom Bop Air Force
Équipement Aéronefs
Commandant historique Janse van Rensburg

La Bophuthatswana Air Force (surnommée Bop Air Force), nommée aussi Tshireletso ya Bophuthatswana, a été la force aérienne du Bophuthatswana, un des bantoustans sud-africains qui rejoint l'Afrique du Sud en 1994.

Historique[modifier | modifier le code]

Carte politique du Bophuthatswana, cette entité est divisée en six entités éloignées les unes des autres.

La composante aérienne de la Bophuthatswana Defence Force naquit le 19 mars 1981 avec l'achat d'une Alouette III à une société sud-africaine.

Les pilotes de cette modeste force aérienne venaient d'Afrique du Sud et aucun de ses appareils ne fut armé. Son rôle principal consista à soutenir l'armée de terre, d'effectuer des évacuations sanitaires et d'effectuer des reconnaissances le long des frontières. Son effectif fut modeste et varia de 120 à 150 personnes, et sa base principale lors de sa dissolution était la Air Force Base Mmabatho ouverte le 28 novembre 1992[1] et située dans l'enceinte du Mafikeng Airport, appelé aussi Mmabatho Airport disposant d'une piste de 4,6 km[2].

En 1982, elle prit le nom de Bophutatswana Air Wing (Bob Air Wing) avec l'arrivée d'une 2e Alouette III et de 2 avions Helio H-295 Super Courier (avions utilitaires américains ADAC mis en service au début des années 1960). En 1983, 2 Partenavia P-68 italiens dont un des 21 modèles Observer construits équipé d'un nez transparent fut acheté (appareils de transport léger bimoteur avec 7 places dont le premier vol remonte en 1970) et un AS-355 Écureuil qui fut affecté aux déplacements VIP, essentiellement ceux du président Lucas Mangope. En novembre 1989, cette dernière fut remplacée par un SA-365N1 Dauphin".

En 1985, un CASA C-212-200 Aviocar espagnol fut acheté pour le transport de parachutistes, un CASA 212-300 fut reçu en 1987. Les 2 Helio furent retirés du service et remplacés par 2 hélicoptères MBB-Kawasaki BK 117.

Avec l'arrivée d'autant de nouveautés, la Bop Air Wing prit fin 1987 le nom de Bop Air Force.

En mars 1994, le régime de Lucas Mangope est renversé par une révolution populaire, précipitée par la tentative du Mouvement de résistance afrikaner de venir à son secours pour le maintenir au pouvoir suite à la décision du gouvernement sud-africain de l'après apartheid de réintégrer les bantoustans, et la BaF se rangea du côté de celle-ci.

Lors de la disparition des bantoustans et leur intégration en tant que provinces de l'Afrique du Sud le 27 avril 1994, les aéronefs et les installations aéronautiques de ceux-ci ont intégré la South African Air Force et éventuellement revendus tandis qu'une partie du personnel a intégré les forces armées sud-africaines.

Organigramme[modifier | modifier le code]

Son chef était en 1993 le Brig. M.P. Janse van Rensburg qui prenait ses ordres directement du chef de la BDF.

Elle comptait une escadrille d'hélicoptères, une de transport et une d'entrainement.

Parc aérien[modifier | modifier le code]

Images externes
Cinq timbres de 1990 représentant les principaux aéronefs de la BAF
Aéronefs[3] Date d'entrée et fin de service Nombre Type
Pilatus PC-7 Turbo Trainer 1990/1994 3 Entrainement
CASA CN-235 1991/1994 1 Transport
CASA C-212 Aviocar 1985/1994 2 Transport
Helio Courier H295 1982/1985 2 Utilitaire
Partenavia P68 Observer 1983/1991 2 Utilitaire
Pilatus PC-6 Turbo-Porter 1990/1994 1 Liaison
Grumman Gulfstream 1993 1 Liaison
Cessna Citation II 1982/1993 1 Liaison
MBB-Kawasaki BK 117 1987/1994 2 Liaison
Alouette III 1981/1994 2 Liaison
AS.355 Écureuil 2 1983/1992 1 VIP
SA.365N-1 Dauphin 1989/1994 1 VIP

Article connexe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) An Overview of the Armed Forces of the TBVC Countries*, Dr Jakkie Cilliers, South African Defence Review Issue N° 13, 1993
  2. (en) Mafikeng Airport, North West Province Databank
  3. (en) 810319- Wing of the BDF

Sources[modifier | modifier le code]

  • Flight Global: World's Air Forces (1990)
  • Frédéric Lert, « Ainsi finit la Bophutatswana Air Force », magazine Le Fana de l'aviation, no 300, novembre 1994