Pilatus PC-7

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pilatus PC-7 Turbo-Trainer
{{#if:
PC-7 des Forces aériennes suisses dans son ancienne livrée orange
PC-7 des Forces aériennes suisses dans son ancienne livrée orange

Constructeur Drapeau : Suisse Pilatus Aircraft
Rôle Avion d'entraînement
Premier vol 12 avril 1966 prototype P-3 remotorisé
18 août 1978 production
Mise en service 1979
Nombre construits Plus de 618
Équipage
2 (étudiant et instructeur)
Motorisation
Moteur Pratt & Whitney Canada PT6A-25A
Nombre 1
Type Turbopropulseur
Puissance unitaire 550 ch
Dimensions
PC-7 trois vues.gif
Envergure 10 4 m
Longueur 9 78 m
Hauteur 3 21 m
Surface alaire 16 6 m2
Masses
À vide 1 350 kg
Maximale 2 700 kg
Performances
Vitesse maximale 350 km/h
En piqué 500 km/h
Plafond 10 000 m
Vitesse ascensionnelle 600 m/min
Rayon d'action 1 300 km
Facteur de charge +6 g / -3 g
Armement
Interne Aucun
Externe Aucun

Le Pilatus PC-7 est un avion militaire d'entraînement conçu dans les années 1970 par Pilatus Aircraft.

Conception[modifier | modifier le code]

Conçu en Suisse par Pilatus Aircraft et basé sur le P-3, le PC-7 Turbo-Trainer a été introduit sur le marché en 1978 en tant qu'avion d'entraînement pour la formation des pilotes militaires, notamment dans les domaines de l'acrobatie et du vol aux instruments.

Engagements[modifier | modifier le code]

Le PC-7 est actuellement en service dans une vingtaine de pays. Au cours des années 1980, une polémique a fait rage en Suisse concernant un éventuel classement de cet avion en tant que « matériel de guerre », ce qui aurait empêché son exportation vers des pays en guerre ou considérés comme tel. Les partisans d'une limitation de son exportation argumentaient que bien que livré sans armement, il pouvait facilement être modifié en avion d'attaque au sol par les pays acquéreurs pour embarquer des mitrailleuses en nacelles (FN Herstal a été évoqué comme fournisseur), des roquettes voire des bombes. Il aurait été engagé notamment en Irak, en Iran, en Birmanie, au Mexique et au Guatemala.

Variantes[modifier | modifier le code]

  • PC-7 Turbo Trainer : avion d’entraînement militaire biplace motorisé avec un moteur turbopropulseur PT6A-25A (550 ch).
  • PC-7 MK II : cellule et avionique du PC-9, ailes du PC-7, motorisé avec un moteur turbopropulseur Pratt & Whitney PT6A-25C moins puissant et plus économique que le PT6A-62 du PC-9. Développé pour la SAAF[1].
  • NCPC-7 : Nouveau cockpit avec planche de bord tout écran IFR. Développé pour les Forces aériennes suisses[2].

Autres caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le PC-7 est un monoplan en construction métallique à aile basse cantilever. À l’origine, il est équipé d'un moteur Pratt & Whitney Canada PT6A-25A de 550 ch, un turbopropulseur avec hélice découplable.

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

Militaires[modifier | modifier le code]

PC-7OE en livrée Viper au sein des forces aériennes autrichiennes
PC-7 MK II de la Royal Malaysian Air Force
PC-7 de la Fuerza Aérea Mexicana
Le PC-7 Team en formation Diamant
Un PC-7 de Swissair à l'aéroport de Bâle-Mulhouse en 1983.
Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud
Drapeau de l'Angola Angola
Drapeau de l'Autriche Autriche
Drapeau de la Birmanie Birmanie
Drapeau de la Bolivie Bolivie
Drapeau du Bophuthatswana Bophuthatswana
Drapeau du Botswana Botswana
  • Botswana Defence Force Air Wing: 7 x PC-7 (5 détruits)[3], 2 en service, 5 PC-7 MkII commandés
Drapeau du Brunei Brunei
  • Royal Brunei Air Force: 4 x PC-7 Mk.II
Drapeau du Chili Chili
Drapeau des Émirats arabes unis Émirats arabes unis
  • United Arab Emirates Air Force: 31 x PC-7, 30 en service
Drapeau de la France France
Drapeau du Guatemala Guatemala
  • Fuerza Aérea Guatemalteca: 12 x PC-7 (4 détruits)[4], 5 en service
Drapeau de l'Inde Inde
  • Indian Air Force: 75 PC-7 Mk 2s ont été commandés (les livraisons commenceront à partir de 2013)[6]
Drapeau de l'Iran Iran
Drapeau de l'Irak Irak
Drapeau de la Malaisie Malaisie
Drapeau du Mexique Mexique
Drapeau du Nigeria Nigeria
  • Nigerian Air Force: 2 x PC-7, ? en service
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Drapeau de la Suisse Suisse

Au total, 40 PC-7 ont été construits et livrés entre 1979 et 1983 immatriculés de A-902 à A-941. Les NCPC-7 sont issus des avions produits en 1982 et 1983 immatriculés de A-912 à A-941.

Drapeau du Suriname Suriname
  • Forces aériennes: 3 x PC-7
Drapeau du Tchad Tchad
Drapeau de l'Uruguay Uruguay

Civiles[modifier | modifier le code]

Patrouilles acrobatiques militaires[modifier | modifier le code]

PC-7 MK II au sein des Silver Falcons

Patrouilles acrobatiques civiles[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Développement lié

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Jackson, Paul. Jane's All The World's Aircraft 2003–2004. Coulsdon, UK: Jane's Information Group, 2003. ISBN 0-7106-2537-5.
  • Lambert, Mark. Jane's All The World's Aircraft 1993-94. Coulsdon, UK:Jane's Data Division, 1993. ISBN 0-7106-1066-1.
  • "The Svelte Switzer......Pilatus' Turbo Trainer". Air International, September 1979, Vol 16 No.3. pp. 111–118.