Bonnie et Clyde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne le couple de criminels américains. Pour le film d'Arthur Penn, voir Bonnie et Clyde (film).
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bonnie and Clyde.
Bonnie et Clyde au début des années 1930.

Bonnie et Clyde (Bonnie Parker et Clyde Barrow) sont deux criminels américains qui ont perpétré leurs méfaits dans le Sud-Ouest des États-Unis pendant la Grande Dépression. Ils étaient spécialisés dans l'attaque à main armée de banques et on estime qu'ils ont tué douze personnes[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Bonnie Parker[modifier | modifier le code]

Bonnie Parker naît le 1er octobre 1910 à Rowena au Texas et est la cadette de trois enfants. À la suite de la mort de son père quand Bonnie avait quatre ans, sa mère déménage avec sa famille dans la maison de ses parents à Ciment City, une banlieue industrielle de Dallas. Bonnie Parker est l'une des meilleures élèves de son école secondaire, remportant des prix en orthographe, en écriture et en art oratoire. À l'âge adulte, son goût pour l'écriture se traduit par l'écriture de poèmes tels que The Story of Suicide Sal (« L'Histoire de Sal le Suicideur ») et The Trail's End (« La Fin de la piste »), connu maintenant sous le titre de The Story of Bonnie and Clyde (« L'Histoire de Bonnie et Clyde »).

BonnieParkerCigar1933.jpg

Dans sa deuxième année de secondaire, Parker rencontre Roy Thornton. Ils abandonnent l'école et se marient le 25 septembre 1926, six jours avant le seizième anniversaire de Parker. Leur mariage, marqué par les fréquentes absences de Thornton ainsi que ses démêlés avec la loi, prend fin lorsqu'il est incarcéré pour braquage de banque à main armée en janvier 1929. Bien qu'ils ne se soient jamais revus par la suite, ils ne divorcèrent jamais. Bonnie Parker porte encore son alliance quand elle meurt en 1934.

En 1929, après la rupture de son mariage et avant de rencontrer Clyde Barrow en janvier 1930, Parker retourne vivre avec sa mère, et prend un travail comme serveuse dans un café. Un de ses clients réguliers est Ted Hinton, un employé de la poste qui se joindra au département du shérif de Dallas en 1932 et participera à son embuscade en 1934. Dans le journal que Parker tient brièvement en début 1929, elle décrit sa solitude, son impatience quant à sa vie à Dallas, et son amour du cinéma parlant.

Clyde Barrow[modifier | modifier le code]

Clyde Champion Barrow Mug Shot - Dallas 6048.jpg

Clyde Barrow nait le 24 mars 1909 à Telico au Texas (près de Dallas) dans une famille nombreuse. Il est le cinquième d'une fratrie de six enfants. Ses parents sont des paysans démunis qui ont émigré à Dallas en début 1920, dans un bidonville connu sous le nom de West Dallas. La famille passe ses premiers mois à West Dallas à vivre dans une roulotte, jusqu'à ce que le père gagne assez d'argent pour leur acheter une tente.

Clyde est arrêté une première fois fin 1926, après avoir échappé à la police suite à une confrontation à propos d'une voiture qu'il a louée et jamais retournée. Il est arrêté une deuxième fois peu de temps après, cette fois accompagné de son frère Marvin « Buck » Barrow, pour avoir volé des dindes. Durant les quatre années suivantes, malgré une série d'emplois légitimes, Barrow commet de nombreuses attaques à main armée, fracture nombre de coffres-forts, dépouille des magasins et vole des voitures. Il est arrêté successivement en 1928 et 1929. En avril 1930, peu de temps après avoir rencontré Bonnie, il est à nouveau arrêté et emprisonné au Eastham Prison Farm. Il s'échappe mais est repris au bout d'une semaine. En prison, Barrow bat à mort un autre détenu l'ayant agressé sexuellement à plusieurs reprises. C'est son premier meurtre.

Après la libération de Clyde en 1932, il vole une voiture avec l'aide de Bonnie. Ils sont poursuivis par la police. Bonnie parvient à s'échapper mais Clyde, arrêté, doit passer quelques mois de plus en prison. À son retour, le duo mène un petit groupe de criminels dont font partie à contrecœur Buck, le frère de Clyde, et son épouse Blanche. Ces derniers sont pris dans un assaut de police alors qu'ils séjournent avec Bonnie et Clyde en simples visiteurs. Leurs photos et affaires personnelles ayant été abandonnés dans la fuite, la police les identifie et les assimile au groupe de criminels. Buck et Blanche sont donc contraints de prendre la fuite, jusqu'à l’exécution de Buck par des policiers en Iowa en 1933 et l'arrestation subséquente de Blanche [2].

Bonnie et Clyde tuent deux jeunes policiers à Grapevine, Texas le 1er avril 1934 et un autre représentant des forces de l'ordre cinq jours plus tard près de Commerce dans l'Oklahoma.

Mort[modifier | modifier le code]

Au terme d'une période d'enquête et de filatures menées par les agents du FBI dans cinq États américains (Illinois, Michigan, Oklahoma, Texas et Louisiane) Bonnie et Clyde sont abattus le 23 mai 1934 par la police du Texas et de la Louisiane, près de leur planque à Black Lake en Louisiane.

Le meurtre des deux jeunes policiers le 1er avril 1934 précipite la décision de capturer le couple de truands, morts ou vifs. Un groupe de cinq officiers de la police du Texas et de Louisiane fédérés par Frank Hamer s'emploie à retrouver la trace du couple. Ils sont informés que Clyde s'apprête à braquer une banque près d'Arcadia en Louisiane et décident de tendre une embuscade sur l'itinéraire menant à la ville.

Ils s'installent à 2 heures du matin dans les fourrés de part et d'autre de la route déserte de la petite ville de la paroisse de Bienville en guettant l'arrivée de la Ford V8 volée que Clyde conduisait. À 9 heures, les six hommes, au bord de l'abandon, aperçoivent au loin la Ford roulant à toute allure. Dès que Clyde est identifié, les agents ouvrent le feu sur l'auto qui dérape sur le bas-côté.

Craignant que Clyde, tireur hors-pair, ne parvienne à saisir son arme sur le plancher de la voiture, les six officiers s'extraient de leur embuscade pour cribler l'automobile de balles. Environ 150 impacts ont été dénombrés. Clyde meurt sur le coup d'une rafale en pleine tête. Bonnie n'est pas tuée immédiatement ; les officiers rapportent avoir entendu un long cri féminin horrifié venant de la voiture[3].

La voiture criblée de balles après l'embuscade.

Les policiers ont utilisé des pistolets mitrailleurs et des fusils à pompe dont ils vidèrent les chargeurs.

Le silence revenu, les policiers s'approchent de l'épave du véhicule pour constater la mort de Bonnie et de Clyde et y trouvent un arsenal d'armes volées et des munitions.

Leurs dépouilles sont exposées au public afin d'authentifier leur mort. Les deux amants sont enterrés séparément contrairement à leurs vœux[1].

Culture populaire[modifier | modifier le code]

Bonnie et Clyde comptent parmi les plus célèbres criminels du XXe siècle. Le poème autobiographique de Bonnie, The Trail's End, fut publié à l'époque par de nombreux journaux. Une célèbre photo de Bonnie Parker, où elle posait devant une voiture en train de fumer le cigare, fit aussi le tour des États-Unis.

Le premier film inspiré de la vie de Bonnie et Clyde, J'ai le droit de vivre (You Only Live Once) de Fritz Lang avec Henry Fonda et Sylvia Sidney, sort seulement trois ans après leur mort, en 1937.

En 1950 sort Gun Crazy, un film qui s'inspire de l'histoire des deux criminels.

En 1958, Dorothy Provine incarne Bonnie dans le film The Bonnie Parker Story.

En 1967, Arthur Penn met en scène une version idéalisée de leur histoire dans Bonnie et Clyde avec Warren Beatty et Faye Dunaway dans les rôles titres[4]. La même année Georgie Fame rencontre un succès musical avec The Ballad Of Bonnie and Clyde.

En 1968, Serge Gainsbourg et Brigitte Bardot proposent à leur tour une version romantique de la vie des amants criminels avec la chanson Bonnie and Clyde[5]. Les paroles de cette chanson sont inspirées du poème de Bonnie Parker, The Trail's End.

En 1991, le groupe Red Hot Chili Peppers cite Bonnie et Clyde dans la chanson If you have to ask.

En 1996, Juliette Noureddine cite Bonnie Parker dans sa chanson Tueuses, de l'album Rimes Féminines.

En 1999,

En 2002,

  • le groupe punk allemand Die Toten Hosen écrit et compose Bonnie und Clyde sur l'album Opium fürs Volk. Ce morceau évoque un jeune homme fou amoureux de sa fiancée qui rêve que sa vie de couple soit celle de ces deux grands criminels à la fois doux et cruels.
  • Sur son album Explicit Lyrics (2002), Ophélie Winter interprète le titre Bonnie Parker où elle aborde la vie de celle-ci.
  • Dans le dixième épisode de la quatrième saison de la série télévisée Charmed, les esprits de Bonnie et Clyde prennent possession des corps de Phoebe et Cole.

En 2003,

  • le concept est à nouveau repris avec les artistes américains Jay-Z et Beyoncé qui sortent le titre 03 Bonnie and Clyde[6] qui reprend le titre original de Tupac Me and My Girlfriend, il avait déjà fait un duo avec Foxy Brown en 1999 intitulé Bonnie & Clyde part II; et en 2007-2008 par Il faut qu'j'm'en aille (Bonnie & Clyde) de Imposs, rappeur québécois.
  • à Lyon, est fondée la boutique Bonnie & Clyde est spécialisée dans la vente de chaussures de prix et d'accessoires de mode[7].

En 2006,

En 2007,

  • le rappeur français Don Choa s'en inspire dans son titre Lune De Miel avec la participation de Zaho. Wonder et Revolte produisent le single Bonnie & Clyde.
  • Keshia Chante les cite dans sa chanson Been Gone ainsi que le basketteur Tony Parker dans la chanson de son premier album Premier Love.
  • Marilyn Manson les cite dans sa chanson Putting holes in happiness.

En 2008,

  • Nessbeal fait une chanson portant le nom Bonnie & Clyde dans l'album Roi sans Couronne. Alkpote a également fait une chanson portant ce nom.
  • le rappeur allemand Bushido a également fait une chanson portant le nom de Bonnie & Clyde dans son album Heavy Metal Payback.
  • dans le 12e épisode de la saison 19 des Simpsons ("L'Amour à la Springfildienne"), Homer raconte une version où lui et Marge jouent le rôle de Bonnie et Clyde.

En 2009,

  • le polar musical reprend le mythe en France. Cécilia Cara est Bonnie et Fabian Richard est Clyde. Du 8 juillet au 1er août 2009, ils furent au festival d'Avignon tous les soirs au théâtre des Béliers.
  • le groupe Kaponz & Spinoza reprend ce thème avec Bonnie aime Clyde extrait de leur album Éléments du décor.
  • le groupe BB Brunes s'inspire de l'histoire de Bonnie & Clyde dans la chanson Nico Teen Love.
  • Soulja Boy les cite dans son titre Kiss me thru the phone, Justin Bieber dans sa chanson Stuck in the moment, Demi Lovato dans une des chansons de son second album Stop the World (coécrite avec Nick Jonas du groupe The Jonas Brothers) et le rappeur français Canardo dans le titre Bang Bang en 2010.
  • Wonder et Revolte produisent le single Bonnie & Clyde

En 2010,

  • Raphael Bancou et Stéphane Lalandais ont monté une comédie musicale intitulée Bonnie and Clyde[8].
  • dans le 11e épisode de la saison 5 de Dexter, Mazuka cite Bonnie & Clyde pour décrire le couple de « justiciers » dans l'affaire des cadavres dans les barils.
  • La chanteuse Ayumi Hamasaki s'inspire de cette histoire pour son clip musical Virgin road, son mari dans le clip jouant le rôle de Clyde devint quelques mois après son mari dans la vraie vie. Ayu joue le rôle de Bonnie.

En 2011,

  • The Lonely Island s'en inspire pour sa chanson Shy Ronnie 2: Ronnie & Clide, en featuring avec Rihanna.
  • The Cataracs les cite dans leur chanson Top of the World
  • Le réalisateur, Chris Marrs Pilieri, qui a réalisé Criminal extrait de l'album Femme Fatale de Britney Spears, a lui aussi réinventé (avec Britney) le mythe de Bonnie et Clyde.
  • Lulu Gainsbourg sort un duo avec Scarlett Johansson pour une reprise de la chanson Bonnie and Clyde écrite par son père. Cette chanson est incluse dans l'album de reprises From Gainsbourg to Lulu, sorti le 14 novembre 2011.
  • Kelly Rowland parle des femmes en prenant le nom de Bonnie et des hommes avec celui de Clyde dans son titre Feeling me right now, tiré de son album Here I Am.

En 2012,

  • Marie Cherrier utilise cette histoire dans sa chanson La Cavale pour chanter une histoire d'amour éprise de liberté. C'est un premier extrait de l'album Billie sorti en 2013.
  • Jali chante Bonnie dans son album Des jours et des lunes.
  • Deux armes découvertes sur les corps des mythiques gangsters ont été vendues 504 000 dollars (près de 400 000 euros) lors d'enchères dans le New Hampshire, aux États-Unis. Le Colt 45 de Clyde Barrow a été vendu 240 000 dollars (190 000 euros), et le Detective special.38 de Bonnie Parker 264 000 dollars (205 000 euros).
  • Dans le neuvième épisode de la saison deux de Nikita, Birkohff compare Nikita et Micheal à Bonnie et Clyde.

En 2013,

  • Dans le quinzième épisode de la seconde saison de Suits, avocats sur mesure, Mike et Rachel se font surnommer Bonnie et Clyde après avoir volé un document.
  • Dans l'album Conte de tess II du rapeur Falcko, une chanson s'intitule Bonnie s'inspire de l'histoire de Bonnie et Clyde.
  • Dans l'album Né pour mourir du rappeur Lacrim, une chanson s'intitule Bonnie & Clyde.
  • Dans la série Bonnie & Clyde, sortie le 8 décembre.

En 2014,

  • Il y a une référence à Bonnie dans le clip d'Avicii, Addicteed to You, incarnée dans le rôle d'un couple lesbien qui attaque des banques à main armée.
  • Il y a une référence à Bonnie et Clyde dans la chanson White Trash de l'album L'Équilibre du groupe Kyo.
  • Mika Mendes sort son single Bonnie & Clyde, en duo avec Saaphy.
  • Dans la version américaine de la série Shameless, l'épisode 9 de la quatrième saison est intitulé The Legend of Bonnie and Carl. Dans cet épisode, Carl Gallagher et sa nouvelle « amie » Bonnie se comportent comme Bonnie & Clyde, d'où la référence.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (fr) « Bonnie et Clyde - la peine de mort », sur www.revoltes.org (consulté en 29 août 2010)
  2. La véritable histoire de Bonnie et Clyde racontée par la mère de Bonnie et la sœur de Clyde. ed. Buchet/Chastel
  3. Hinton, Ted and Larry Grove. Ambush: The Real Story of Bonnie and Clyde. Shoal Creek Publishers, 1979. (ISBN 0-88319-041-9).
  4. (fr) « Bonnie and Clyde (1967) », sur www.allocine.fr (consulté en 29 août 2010)
  5. (fr) « Bonnie and Clyde by Serge Gainsbourg », sur fr.lyrics-copy.com (consulté en 29 août 2010)
  6. (fr) « - 03 Bonnie And Clyde (feat Jay-Z) par Beyoncé », sur www.paroles-musique.com (consulté en 29 août 2010)
  7. (fr) « "Bonnie & Clyde", chaussures et accessoires », sur bonnieetclyde.free.fr (consulté en 30 août 2010)
  8. (fr) « Bonnie and Clyde réinventés en comédie musicale façon polar », sur culturebox.france3.fr (consulté en 29 août 2010)

Sur les autres projets Wikimedia :