Volbeat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Volbeat

Description de cette image, également commentée ci-après

Volbeat en concert à Madrid en 2013

Informations générales
Pays d'origine Copenhague Drapeau du Danemark Danemark
Genre musical Heavy metal, hard rock, groove metal, rock 'n' roll, stoner rock, rockabilly
Années actives Depuis 2001
Labels Rebel Monster Records
Vertigo Records
Influences Elvis Presley
Johnny Cash
Metallica
Social Distortion
Site officiel www.volbeat.dk
Composition du groupe
Membres Michael Poulsen
Anders Kjølholm
Jon Larsen
Rob Caggiano
Anciens membres Thomas Bredahl
Franz Gottschalk
Teddy Vang
Logo

Volbeat est un groupe de metal danois formé en 2001 à Copenhague et connu dans un premier temps sous le nom de Dominus. Leur musique est un mélange d'heavy metal et de rockabilly, que l'on surnomme Elvis Metal. Cela provient de leurs influences classic rock comme Elvis Presley ou Johnny Cash, mais aussi de groupes plus contemporains comme Metallica ou AC/DC.

Tous leurs albums studio sont disques d'or au Danemark et le quatrième, Beyond Hell/Above Heaven, qui a reçu une critique positive unanime à l’international, est aussi disque d'or en Suède.

Histoire du groupe[modifier | modifier le code]

Les débuts (2000 - 2004)[modifier | modifier le code]

Leur première apparition se fait sous le nom de Dominus avec une étiquette death metal en 1991. Leur avant-dernier album Vol.beat, publié en 1997, donnera naissance au futur nom du groupe. Le chanteur Michael Poulsen, n'étant plus en phase avec cette musique et ce type de scène, décide de changer le style du groupe en 2000 et c'est ce choix qui lance définitivement leur carrière. Avec un millier de copies vendues en 2003 pour leur première démo, Meat The Beat, ils signent chez Rebel Monster Records, un sous-label de Mascot Records.

The Strength/The Sound/The Songs (2005 - 2006)[modifier | modifier le code]

Michael Poulsen, chanteur et co-fondateur de Volbeat, en 2009.

Volbeat publie son premier album, The Strength/The Sound/The Songs en 2005. Le groupe se compose alors de Michael Poulsen au chant, Franz « Hellboss » Gottschalk à la guitare, Jon Larsen à la batterie et d’Anders Kjølholm à la basse. L'album est un immense succès national au Danemark et atteint la 18e place des hit-parades[1]. Les critiques sont globalement positives, comme en témoigne la note de 9.5/10 donnée par le magazine de hard rock allemand RockHard[2]. L'album est aussi récompensé de nombreuses fois, dont « Meilleur Album » dans la catégorie « Métal Danois » en 2005[3]. Le groupe est par ailleurs salué pour ses performances sur scène, ce qui leur vaudra un 6/6 par le journal danois BT pour son concert au Roskilde Festival en 2006.

Rock the Rebel / Metal the Devil (2007)[modifier | modifier le code]

Le groupe sort son deuxième album Rock the Rebel/Metal the Devil en 2007 et le disque commence no 1 du Top 40 danois des ventes de CD[3]. Volbeat est de nouveau présent au Roskilde Festival la même année, puis fait la première partie de Metallica aux côtés de Mnemic lors d'un concert le 13 juillet au Danemark.

De la même façon, Megadeth leur permet de faire des concerts en Finlande, dans leur ville d'origine à Copenhague, et de faire des apparitions dans des festivals de 2008. Franz « Hellboss » Gottschalk, parti après l'enregistrement du second album, est remplacé par Thomas Bredahl à la guitare.

Guitar Gangsters & Cadillac Blood (2008 - 2009)[modifier | modifier le code]

Volbeat au Tuska Open Air 2009

En 2008, Volbeat sort son troisième album Guitar Gangsters & Cadillac Blood. Il est no 1 des ventes d'albums dès sa sortie dans les hit-parades finlandais.

En mai 2009, Volbeat suit le groupe Nightwish lors de leur tournée américaine[4]. Le 31 mai, ils font l'affiche du Pinkpop Festival et font de nouveau la première partie de Metallica lors de leur tournée nord-américaine du World Magnetic Tour d'octobre à décembre 2009[5]. Le groupe joue aussi cette même année au plus grand festival ouvert d'Europe (400 000 à 500 000 fans chaque année), le Przystanek Woodstock en Pologne.

Beyond Hell/Above Heaven (2010 - 2012)[modifier | modifier le code]

Le 25 janvier 2010, Volbeat confirme sa présence au Download Festival en juin, ainsi que celle au Sonisphere Festival, en Suisse accompagnant le Big Four of Thrash.

Le 28 janvier, Volbeat signe avec Primary Wave Talent Manager, qui les représente en Amérique du Nord faisant allusion à des futurs plans de tournée américaine. Le 30 mars, le groupe annonce qu'il sera de nouveau aux côtés de Metallica pour la tournée européenne à partir du 11 mai à Belfast et en Irlande du Nord. Le groupe déclare par ailleurs qu'il fera une tournée pour l'album nommée Beyond Hell/Above Heaven Live 2010.

En outre, Thomas Bredahl rate la première partie de la tournée américaine du Beyond Hell/Above Heaven Tour pour des problèmes de visa avec le gouvernement américain qui seraient dus « à un incident impliquant un vol de tabouret dans un bar. Ce n'est pas un délinquant, mais pour le pays, c'est tout comme. »[6]. Le 19 août 2010, Thomas a son autorisation de visa et rejoint le groupe à Chicago afin de continuer la tournée, remplacé entre temps par Casper, le technicien batterie du groupe[7].

Volbeat sort en septembre 2010 son quatrième album studio Beyond Hell/Above Heaven avec en guest stars : Mark « Barney » Greenway de Napalm Death, Michael Denner de Mercyful Fate et King Diamond, Miland « Mille » Petrozza de Kreator, Henrik Hall de Love shop à la guimbarde et Jakob Oelund de Taggy Tones à la contrebasse.

Le titre fait référence selon son chanteur Michael Poulsen « au thème général de l'album, et il continue l'histoire de Guitar Gangsters & Cadillac Blood »[8]. Dans une interview accordée à EspyRock, il explique que le titre de l'album « est une façon de dire aux gens que nous n'appartenons ou ne croyons ni au paradis, ni à l'enfer. Que si nous allons en l'enfer, nous en ferons un paradis, et que si nous allons au paradis, nous en ferons un enfer. Le paradis et l'enfer sont des choses que nous créons dans nos esprits et nos démons personnels s'en nourrissent. »[9].

Il raconte ensuite « que les chansons ont des tempos rapides, lents et medium. C'est un mélange de styles, de punk, de rock'n'roll, de rockabilly, de metal, de heavy metal, de thrash metal et de country. C'est très ouvert, mais ça reste de la musique ! Nous sommes très excités par sa sortie, ça va être vraiment très, très cool. »[10].

Volbeat au Metaltown Festival 2011

En 2011, Volbeat commence le Grand Summer Tour en Amérique du Nord par New York le 23 mars[11] et s'achève à Anaheim les 3[12] et 4[13] septembre, puis continue en Europe du 22 octobre, à Dublin[14], au 17 novembre, au Luxembourg[15]. La tournée européenne a pour première partie, le groupe Clutch.

Le 12 septembre, le groupe annonce la sortie d'un DVD live pour le 25 novembre[16]. Et quelques jours après, il s'ensuit la publication d'une tournée pour 2012, le Gigantour, aux côtés de Megadeth, Motörhead et Lacuna Coil[17].

Le 28 novembre, le groupe annonce sur son site le départ de Thomas Bredahl[18], Hank Shermann de Mercyful Fate le remplace sur le Gigantour 2012[19].

Outlaw Gentlemen & Shady Ladies (2013 - aujourd'hui)[modifier | modifier le code]

Après environ deux années de tournées, Volbeat annonce début décembre 2012 que le groupe retourne au Danemark pour y enregistrer de nouveaux morceaux pour le futur album à venir avant de reprendre la route pour quelques dates en Scandinavie[20]. Le groupe annonce en janvier 2013 que Rob Caggiano (Anthrax, The Damned Things) rejoint Jacob Hansen à la production du cinquième album, dont le nom sera Outlaw Gentlemen & Shady Ladies[21]. Quinze jours plus tard, un communiqué sur le site officialise l'intégration de Rob Caggiano en tant que second guitariste de Volbeat et fixe la date de sortie du nouvel opus au 8 avril 2013[22]. Le premier single de celui-ci est Cape of our Hero, dont la publication s'est faite le 13 mars[23].

Membres du groupe[modifier | modifier le code]

Membres Actuels[modifier | modifier le code]

Accompagnement en tournée[modifier | modifier le code]

  • Hank Shermann : guitare (2011-2012)

Anciens Membres[modifier | modifier le code]

  • Teddy Vang : guitare (2001–2002)
  • Franz « Hellboss » Gottschalk : guitare, chœur (2002–2006)
  • Thomas Bredahl : guitare, chœur (2006-2011)

Discographie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Discographie de Volbeat.

Albums studio[modifier | modifier le code]

Albums live[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • The Strength/The Sound/The Songs remporte le prix du « Meilleur Premier Album » des Music Awards du Metal Danois 2005.
  • Volbeat remporte le « Steppeulven de l'Espoir » de l'année 2006[24].
  • Volbeat remporte le prix du « Meilleur Concert pour un Groupe » lors des Music Awards du Metal danois 2006, désigné par le vote des fans.
  • Rock the Rebel/Metal the Devil remporte le prix du « Meilleur Album » des Music Awards du Metal danois 2007.
  • Volbeat remporte le Prix de la radio danoise par les auditeurs de P3 à la P3 Guld-show.

Annexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Hit-Parades du Danemark », sur metalstorm.ee (consulté le 16 février 2012)
  2. (de) « Note du RockHard », sur rockhard.de (consulté le 16 février 2012)
  3. a et b (en) « Meilleur Album de Métal Danois 2005 », sur answers.com (consulté le 16 février 2012)
  4. (en) « Volbeat suit Nightwish », sur metalfromfinland.com (consulté le 16 février 2012)
  5. (en) « World Magnetic Tour aux côtés de Metallica », sur metallica.com (consulté le 16 février 2012)
  6. (en) « problème de visa », sur volbeat.dk (consulté le 16 février 2012)
  7. (en) « Thomas reprend la main », sur volbeat.dk (consulté le 16 février 2012)
  8. (en) « Sortie du 4e album », sur volbeat.dk (consulté le 16 février 2012)
  9. (en) « Interview d'EspyRock », sur espyrock.com (consulté le 16 février 2012)
  10. (en) « Détails de l'album », sur myspace.com (consulté le 16 février 2012)
  11. (en) « New York 23 mars », sur volbeat.dk (consulté le 16 février 2012)
  12. (en) « Anaheim 3 septembre », sur volbeat.dk (consulté le 16 février 2012)
  13. (en) « Anaheim 4 septembre », sur volbeat.dk (consulté le 16 février 2012)
  14. (en) « Dublin 22 octobre », sur volbeat.dk (consulté le 16 février 2012)
  15. (en) « Luxembourg 17 novembre », sur volbeat.dk (consulté le 16 février 2012)
  16. (en) « VOLBEAT », sur volbeat.dk (consulté le 16 février 2012)
  17. (en) « VOLBEAT », sur volbeat.dk (consulté le 16 février 2012)
  18. (en) « Départ de Bredahl », sur volbeat.dk (consulté le 16 février 2012)
  19. (en) « Hank Shermann en remplaçant », sur volbeat.dk (consulté le 16 février 2012)
  20. (en) « VOLBEAT TO PREMIERE NEW MATERIAL IN DENMARK! », sur volbeat.dk (consulté le 3 décembre 2012)
  21. (en) « Volbeat Hit The Studio and Reveal Album Title », sur volbeat.dk (consulté le 5 février 2013)
  22. (en) « VOLBEAT TO RELEASE OUTLAW GENTLEMEN & SHADY LADIES APRIL 8th, 2013 », sur volbeat.dk (consulté le 5 février 2013)
  23. (en) « Cape Of Our Hero », sur volbeat.dk (consulté le 18 mars 2013)
  24. (da) « Volbeat Steppeulven 2006 », sur steppeulv.dk (consulté le 16 février 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :