Bonduelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Bonduelle

Création 1853
Dates clés 1989 : rachat de Cassegrain
2010 : Rachat de France Champignon
Fondateurs Louis Bonduelle-Dalle et Louis Lesaffre Roussel
Slogan Quand les légumes sont bons, c'est Bonduelle.
Siège social Drapeau de France Villeneuve-d'Ascq (France)
Direction Christophe Bonduelle
Activité Agroalimentaire
Produits Légumes frais, en conserve et surgelés
Effectif 9 758 (en 2012/2013)
Site web www.bonduelle.com [1]
Capitalisation 587,52 millions € au 30/06/2013
Chiffre d’affaires 1 896 millions € (2012/2013)
Résultat net 52 millions € (2012/2013)

Bonduelle est une entreprise française spécialisée dans la transformation industrielle des légumes.

Depuis plus de 70 ans, Bonduelle connaît une expansion rapide et constante dans l'industrie des légumes en conserves ou surgelés.
Les produits Bonduelle sont distribués au moyen des canaux de distribution classiques (hypermarchés, supérettes...) et ceux de la restauration hors foyer (restaurants, restauration collective, cantines scolaires, restaurants d'entreprises...).

Histoire[modifier | modifier le code]

La fondation de l'entreprise date de 1853, lorsque Louis Bonduelle-Dalle ( - ) et Louis Lesaffre-Roussel (1802-1869) fondent une distillerie de grains et de genièvre située à Marquette-lez-Lille. Ils achètent ensuite une ferme à Renescure le , qu'ils transforment en distillerie d'alcools de grains.

En 1901, l'entreprise et ses sept usines sont partagées en trois entreprises familiales : Bonduelle, Lesaffre et Lemaître.

C'est à partir de 1926 que l'entreprise commence à mettre en boîte les petits pois. Dans les années 1930, la demande est de plus en plus croissante ce qui permet une expansion de l'entreprise. Les activités de l'entreprise sont interrompues à partir de 1940 jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Avec la demande encore plus croissante, l'entreprise commence à acheter des légumes en plus de sa propre production.
Dans le milieu des années 1960, la compagnie commence à améliorer ses exportations.

En 1968, Bonduelle se lance dans la surgélation des légumes. Plusieurs filiales européennes sont créées : en Allemagne en 1969, en Italie en 1972 et en Angleterre en 1973.

En 1973, l'entreprise réalise la moitié de son chiffre d'affaires avec ses exportations.

Création à Labenne en 1978 d'une usine de mais doux et d'un entrepôt frigorifique avec le groupe Olano, qui reste 30 ans après un partenaire logistique privilégié sur le sud ouest de la France (à travers les sites de Saint-Jean-de-Luz et Ychoux pour l'entreposage). En 1980, Bonduelle acquiert le principal conserveur belge, Marie Thumas et Cassegrain en 1989.

L'entreprise continue son expansion internationale avec des filiales au Brésil en 1994 et en Argentine en 1996.

En 1997, l'entreprise s'introduit dans le « frais élaboré » avec l'acquisition de Salade Minute.

En 2004, le Groupe Bonduelle crée la Fondation Louis Bonduelle, dont le but est de faire évoluer les comportements alimentaires à travers des actions de sensibilisation et le soutien à la recherche.

En 2007, Bonduelle complète l'acquisition du Canadien Aliments Carrière (marque Artic Gardens), leader des légumes et des surgelés et qui lui permet de mettre la main sur 39 500 hectares.

En 2010, Bonduelle fait l’acquisition de France Champignon[1], le champignon devient le deuxième légume de Bonduelle après le maïs.

L'entreprise a fait du français la langue officielle de son groupe, y compris aux États-Unis.

Marques[modifier | modifier le code]

  • Bonduelle (France, Allemagne, Benelux)
  • Cassegrain (France)
  • Arctic Gardens (Canada)
  • Globus (Russie, CEI)

Marchés[modifier | modifier le code]

  • no 1 en Europe des légumes en conserve et no 2 des légumes surgelés.
  • Conserves (52 % de Cd'A), légumes frais (20 % de Cd'A, dont la gamme traiteur), surgelé (28 % de Cd'A).

Données financières[modifier | modifier le code]

Données financières en millions d'euros
Période juillet 2012 - juin 2013
Chiffres d'affaires 1896
Résultat opérationnel 106
Résultat net 52
  • 9 758 collaborateurs permanents en 2012/2013
  • 57 sites industriels et d'autoproduction agricoles
  • 128 000 hectares cultivés par 3 700agriculteurs contractualisés.

Données boursières[2][modifier | modifier le code]

  • Place de cotation Euronext Paris
  • Membre de l'indice CAC Mid & Small, CAC All Shares, CAC All Tradable
  • Code Valeur ISIN = FR0000063935
  • Valeur nominale = euro
  • Composition de l'actionnariat :
    • Associé commandité : 27.63 %, autres familles Bonduelle 24.87 % , Public 47.80 %, salariés 3.45% et autodétention 6.25 %
Données boursières au 30 juin 2013
Titres en circulation 32 millions
Capitalisation boursière 587.52 millions €
Moyenne mensuelle des échanges 304697

Gouvernance[3][modifier | modifier le code]

  • Président Directeur Général: Christophe Bonduelle depuis 2001
  • Directeur Bonduelle Development : Benoît Bonduelle
  • Directeur des Relations extérieures et du développement durable : Jean-Bernard Bonduelle
  • Directeur des Ressources humaines : Bruno Rauwel
  • Directeur administratif et financier : Grégory Sanson
  • Directeur Bonduelle Europe Long Life: Philippe Carreau
  • Directeur Bonduelle Américas : Daniel Vielfaure
  • Directeur Bonduelle Fresh Europe: Pascal Bredeloux

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bonduelle, « Accord entre Bonduelle et Butler Capital Partners pour l’acquisition de France Champignon »,‎ 2010 (consulté le 14 décembre 2010)
  2. Bonduelle, « L'action Bonduelle en direct »,‎ 2010 (consulté le 14 décembre 2010)
  3. Bonduelle, « L'organisation de Bonduelle »,‎ 2010 (consulté le 14 décembre 2010)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Valérie Sauvage, « Bonduelle : les petites boîtes en ont créé une grande », La Saga des marques, t. 1,‎ mai 2012, p. 20-23.