Jean Le Cam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Cam.
Jean Le Cam Sailing pictogram.svg
Jean Le Cam VG2012 (2).jpg
Jean Le Cam au départ du Vendée Globe 2012-2013
Contexte général
Sport Voile
Période active depuis 1982
Biographie
Nationalité sportive Drapeau de la France France
Naissance 27 avril 1959 (1959-04-27) (54 ans)
Lieu de naissance Quimper
Surnom « Le Roi Jean »
* Dernière mise à jour : 31 janvier 2014

Jean Le Cam, né à Quimper (Finistère) le 27 avril 1959, est un navigateur et skipper professionnel français.

Biographie[modifier | modifier le code]

VM Matériaux avec lequel il participait au Vendée Globe 2008.

Tout petit déjà, il navigue avec son père aux Glénan où il retrouve Jean Kerloc'h, gardien du phare de Penfret, qui l'emmène pêcher sur sa prame, et dans la baie de Concarneau, avec Hubert Desjoyeaux en 420, puis en Armagnac.

Jean Le Cam sera plus tard équipier d'Éric Tabarly avec Michel Desjoyeaux. Dans les années 1980, il entame la révolution des multicoques (les « Formule 40 » avec Biscuits-Cantreau). Il participe régulièrement à la Solitaire du Figaro qu'il gagne à trois reprises en 1994, 1996 et 1999. Il partage ce triplé avec Philippe Poupon et Michel Desjoyeaux.

Dans le Vendée Globe 2004-2005 il arrive en deuxième position derrière Vincent Riou. En tête très longtemps sur son bateau Bonduelle, il se fait remonter dans la dernière partie de la course et arrive seulement 7 heures après le premier, au bout d'un périple autour du monde de 41 000 km.

Au cours du Vendée Globe 2008-2009, placé en troisième position à bord de son 60 pieds VM Matériaux, il chavire le au large du cap Horn après avoir perdu son bulbe de quille. Il est récupéré par Vincent Riou, autre concurrent de la course.

Le 8 novembre 2009, Jean fait un retour en multicoque lors du départ de la Transat Jacques Vabre. Peu après le départ de la course, le multi 50 Actual que partage avec lui Yves Le Blevec chavire au large de Cherbourg.

Le 31 décembre 2010 il prend part, en compagnie du navigateur espagnol Bruno Garcia, à la deuxième édition de la Barcelona World Race à bord du 60 pieds Président, ex Ecover 3 de Mike Golding. Après dix jours de course, Président, alors en huitième position, démâte au large du Cap Vert et la paire de navigateurs est contrainte à l'abandon.

Le 10 février 2012, Jean Le Cam annonce sa participation au Vendée Globe 2012-2013 à bord de l'ancien Gitana Eighty de Loick Peyron, sous les couleurs de son nouveau sponsor, Synerciel[1]. Il termine à la cinquième place de cette édition en 88 jours 00 heure 12 minutes et 58 secondes[2].

Il participe à la Transat Jacques Vabre 2013 en compagnie de Vincent Riou à bord du 60 piedsPRB. Malgré une escale technique d'une heure dans l'archipel du Cap Vert, ils remportent la course en 17j 00h 41min 47s.

Il est aussi naviguant sur l'Hydroptère.

Palmarès[modifier | modifier le code]

L'IMOCA Bonduelle de Jean Le Cam au départ du Vendée Globe 2004.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Jean Le Cam Toutes voiles dehors, Paris, Editions Prolongations,‎ 2009, 175 p. (ISBN 978-2-916400-57-0)

Notes et références[modifier | modifier le code]