Groupe Olano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Olano (homonymie).

Groupe Olano

Description de cette image, également commentée ci-après

Logo olano avec le site internet.

Création 1975
Fondateurs Nicolas Olano
Personnages clés Nicolas Olano
Slogan Nous sommes une Société de moyens qui vivons la passion du Transport et de la Logistique du Froid.
Siège social Drapeau de France Saint-Jean-de-Luz (France)
Direction Nicolas Olano
Activité Transports de denrées périssable sous température dirigée.
Produits Surgelés, marée, fruits et légumes, viande en pendu, plantes, cafés, produits « sécurisés ».
Filiales Ladoux, Perez, Joulie, Builsa, Tarragona, Transecu
Effectif 1 200 personnes et 600 véhicules
Site web http://www.groupe-olano.com/
Chiffre d’affaires 200 millions d'euros (2012)
en augmentation 180 millions d'euros (2011)
Résultat net 3,2 millions d'euros (2011)
Scania 124L TOPLINE avec semi température dirigée

Le groupe Olano est une entreprise française de transports spécialisée dans le transport frigorifique. Ils transportent au quotidien tout ce qui est périssable : produits surgelés, carnés (viande en pendu), frais, fruits et légumes, marée, mais également depuis quelques années de l'électroménager et de la presse.

Le siège social est situé à Saint-Jean-de-Luz dans les Pyrénées-Atlantiques. L'entreprise a été créée en 1975 par Nicolas Olano et est aujourd'hui encore dirigée par la même personne. Les deux enfants, Jean-Michel et Sandra Olano sont à la direction générale de l'entreprise.

La croissance interne et externe du groupe est de l'ordre de 12 à 20 % par an[1].

En 2012 en France, le groupe Olano est le premier transporteur aquitain et le troisième transporteur français en transport frigorifique[2] (après STEF et STG, devant le groupe Delanchy et Norbert Dentressangle), troisième acteur français en capacité de stockage à - 25° C après STEF (4 000 000 de m3) et Sofrilog (1 400 000 m3[3]),[4], le groupe Olano ayant en juillet 2012 500 000 m3 en France et 640 000 m3 en Europe[5]. En transports de produits de la mer le groupe Olano est troisième acteur français, derrière STEF Seafood et le groupe Delanchy.

Le groupe Olano gère en 2012 44 sites à travers l'Europe, emploie 1200 personnes pour 600 véhicules détenues en propre (900 camions avec les associés).

En septembre 2013 le groupe Olano acquiert 34% du groupe Celsius (56), qui réalise un CA de plus de 60 millions d'euros.

Historique[modifier | modifier le code]

Extrait principalement de la page "historique" du site officiel du groupe, http://www.groupe-olano.com/accueil.html .

1975-1980 : La dure réalité du marché[modifier | modifier le code]

Les Transports Olano sont nés en 1975, lorsque Nicolas Olano, à l'époque âgé de 24 ans, attestation de capacité en poche, acheta son premier camion, pour 59 000 francs[6]. Il fit alors durant cinq ans d'abord lui-même puis par la suite par le biais des chauffeurs des tournées régulières de marée à Rungis, Sète et à Boulogne-sur-Mer au départ du port de Saint-Jean-de-Luz. Les camions attendaient à la criée, "l'exploitation" était assurée au bureau de Nicolas, à la maison, à Ciboure, « le petit Rungis » comme certains l'appelaient[pas clair]. Les camions remorques étaient alors chargés en vrac, à raison de 20 tonnes de marchandises.

1980-1988 : la croissance[modifier | modifier le code]

Dès l'année 1980, le transporteur s'installe à la zone industrielle de Jalday, à Saint-Jean-de-Luz. 50 m² de bureaux, 800 m² de garages et 500 m3 d'entrepôts frigorifiques. La flotte en 1980 était de cinq camions, principalement des semi-remorques. Jusqu'à 1988 le développement était très important, de 30 à 50 % par an. Le développement est dû à l'accroissement de l'activité de transport de marée, toujours aussi important à Rungis, mais également le transport de surgelés, et par la suite le transport de viande en pendu. À Bordeaux est ouvert un entrepôt Olano, près du MIN de Bordeaux.

1988-1995 : les alliances[modifier | modifier le code]

Cette période a été propice aux alliances. Tout d'abord avec le groupe STEF, qui avait commencé peu de temps avant Olano. Un partenariat se créa également avec les transports Frigémar, spécialisé eux aussi dans le transport de marée. Mais également avec les transport Le Fret luzien, implanté à Saint-Jean-de-Luz, ils partagèrent les entrepôts à Saint-Jean-de-Luz. En 1993 le groupe se tourne naturellement vers l'Espagne, et crée deux filiales : Tomsa (aujourd'hui Olano Seafood Iberica) et Topesca (aujourd'hui Olano Logistica Iberica). Construction également à Montauban (près de Toulouse) d'un entrepôt transportant principalement la viande en pendu.

1995-2001 : constitution du groupe[modifier | modifier le code]

Création de la société phare du groupe : Olano Services qui regroupe tous les services financiers et administratifs. Rapprochement également vers l'an 2000 avec les transports Perez à Vitrolles, pour créer Perez Olano (aujourd'hui Olano Perez). Construction en 1997 de l'Espace Olano, situé à Saint-Jean-de-Luz permettant de regrouper certains services du groupe, mais également des salles de réunion, une salle de conférence, une bodega (restaurant) des salles de sport, des bureaux dédiés à des entreprises locales… Disparition peu à peu des transports Olano pour laisser place au groupe Olano.

2001-2005 : mondialisation[modifier | modifier le code]

Le groupe se développe dès l'an 2000 en Amérique du Sud et crée une filiale, Olano Pais. Cette filiale transporte principalement pour le compte du groupe français Carrefour, très implanté en Argentine. Mais qui dit mondialisation dit de nouveaux pays : Portugal, Maroc, Argentine et également en 2007 Roumanie. Le groupe se place également dans de grands aéroports (Paris-Orly, Lisbonne, Madrid, Barcelone) et transporte des marchandises à travers toute l'Europe en provenance ou à destination de la péninsule Ibérique.

2005-2011 : Développement[modifier | modifier le code]

Depuis 2005 le Groupe ne cesse de se développer, les acquisitions et participations dans les entreprises se font de plus en plus nombreuses, principalement en France. À ce jour entre 2005 et début 2009 rien qu'en France le groupe a acquis une dizaine d'entreprises de transports, exclusivement frigorifique, avec des chiffres d'affaires entre 8 et 30 millions d'€, bien que le groupe se développe de plus en plus vers le frais (fromages, chocolats, cafés, œufs, fruits et légumes). Depuis 2008 l'ensemble des agences du groupe ont été renommées comme ceci : OLANO + Associé + ville (Olano Perez Vitrolles, Olano Ladoux Aurillac…) ou OLANO + ville (Olano Saint-Jean-de-Luz, Olano Bordeaux…). En 2009 l'entreprise comptabilise plus de 1 000 employés et près de 600 véhicules. En avril 2009, une sociétés est acquise en Bretagne, STLL ainsi que des parts chez Transport du Vivarais[1]. Dans la même année une nouvelle plateforme va voir le jour au Portugal, à Guarda, avec un entrepôt frigorifique de 8000 palettes. Le site devient la principale agence en Péninsule Ibérique, avec 80 employés et 60 véhicules qui sillonnent l'Europe.

En 2010 le groupe achète une entreprise dans l'est de la France, Logistique Viande de l'Est, qui deviendra Olano Nancy.

En 2011 le groupe investit 25 millions d'euros en ouvrant une plateforme à Wissous (91 - à proximité de Rungis et d'Orly), ainsi qu'une plateforme à St Martin de Crau (13), permettant d'augmenter le transport de viande à destination de l'Italie. Une ligne journalière est également créée entre Barcelone et Sète à destination de l'Italie, suite au rachat par Olano et Express Marée du fonds de commerce de Tradimar Sète. Le groupe Olano prend également une participation minoritaire dans les transports Caudete (150 véhicules en Espagne).

En 2012 le groupe continue sa croissance en agrandissant le site de Trémorel et crée une joint venture avec Primafrio, le no 1 du transport frigorifique sur la péninsule ibérique.

Le groupe Olano[modifier | modifier le code]

Les chiffres[modifier | modifier le code]

Chiffres clés du groupe en 2012 :

  • 200 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2012.
  • 1200 personnes.
  • 600 véhicules détenues en propre, 900 avec les partenaires transporteurs (Caudete, Tarragona, Transecu, Vivarais). En ajoutant les affrétés réguliers et le partenariat avec le transporteur espagnol Primafrio, le groupe gère directement ou indirectement pas loin de 2 000 véhicules.
  • 640 000 m3 d'entrepôts frigorifiques (--25 °C).
  • 50 000 m2 de quais réfrigérés (+2 °C/+5 °C).
  • 165 000 m3 d'entrepôts sous atmosphère contrôlée (+14 °C).

La direction générale[modifier | modifier le code]

Direction générale du groupe Olano en 2012 :

  • Nicolas Olano, président directeur général du groupe
  • Jean Michel Olano, directeur général du groupe
  • Sandra Olano, directrice communication et développement durable
  • Michel Reymond, directeur logistique groupe
  • Javier Munoz, directeur des produits de la mer
  • Laurent Ladoux, directeur des produits frais
  • Marie Laure Konn, directrice des flux internationaux
  • Alejandro Lopez, directeur commercial en Espagne
  • Jean Pierre Ostarena, contrôleur de production

Filières[modifier | modifier le code]

Filières des produits de la mer :

  • 280 000 tonnes transportées et distribuées.
  • 20 000 m2 de plateforme de + 2 à + 5 °C
  • Chiffre d'affaires de 40 millions d'euros (2011).
  • Leader du marché de la péninsule Ibérique[7].
  • Un réseau très étoffé en Espagne avec deux hubs à Irun et Madrid, et des plateformes importante à Saint-Jean-de-Luz et Sète.

Filière des produits surgelés :

  • 900 000 tonnes transportées et distribuées.
  • 600 000 m3 d'entrepôts de froid négatif à - 25 °C.
  • Chiffre d'affaires de 100 millions d'euros (2011).
  • Acteur important sur toute l'Europe et le CONOSUR: Argentine, Chili, Brésil.
  • Un réseau étoffé en France avec deux hubs à Montauban et Wissous.

Filières des produits carnés :

Filières des produits frais :

  • 625 000 tonnes transportées et distribuées.
  • 165 000 m2 d'entrepôt à + 5 °C - + 14 °C
  • Chiffre d'affaires de 30 millions d'euros (2011).
  • Plateforme importante à Artix, St Geours de Marenne (Resano) et Wissous.

Produits sécurisées (presse, électroménager) :

  • Développement de cette activité nécessitant un véhicule frigo par mesure de sécurité.

Flotte[modifier | modifier le code]

Le groupe Olano possède plus de 600 camions en Europe dont 400 en France[8]. Le groupe Olano a comme marque principal concernant ces tracteurs des Scania, mais ils ont également des Mercedes, DAF et Volvo. Comme semi remorque frigorifique ils ont des Lamberet et Chereau.

Pays desservis[modifier | modifier le code]

De nombreux pays sont desservis en Europe, même si le groupe est absent dans ces pays niveau implantation. Parmi ces pays, on trouve la France, l'Espagne, le Portugal, le Maroc, la Roumanie, l'Italie, la Suisse, l'Allemagne, la Belgique, la Hollande, l'Angleterre, mais aussi en Amérique du Sud l'Argentine, le Chili et le Brésil.

Les différents produits transportés[modifier | modifier le code]

Le groupe Olano est spécialisé dans la marée, du fait qu'il soit implanté à Saint-Jean-de-Luz, près des ports de Saint-Jean et d'Hendaye. Mais il s'est rapidement diversifié pour transporter du surgelé, de la viande en pendu, du chocolat, des produits laitiers, des Fruits et Légumes, du café, des plantes. En 2007 le groupe s'est lancé dans le juste-à-temps : électroménager, presse.

Principaux clients[modifier | modifier le code]

Un camion Olano de Saint-Jean-de-Luz chez Pomona Nîmes

Liste des principaux clients du groupe par CA[9] :

  1. Boncolac (groupe 3A)
  2. Bonduelle
  3. Kraft
  4. McCain
  5. Nestlé
  6. Les Fromageries Occitanes (groupe 3A)
  7. Picard
  8. Danone
  9. Lindt
  10. Socopa

Liste des principaux clients d'enseignes de distribution :

  1. Groupe Carrefour (Carrefour, Carrefour Market, Ed)
  2. Groupe Casino (Géant Casino, Casino Supermarché, Leader Price)
  3. McDonald's
  4. Intermarché
  5. E.Leclerc

Le groupe dans le monde[modifier | modifier le code]

En France[modifier | modifier le code]

La France est le pays où le groupe est le plus implanté, avec à ce jour environ 20 agences à travers tout le pays.

Région Aquitaine[modifier | modifier le code]

Trois Scanias à Saint-Jean-de-Luz
Une vue de l'agence Olano de Saint-Jean-de-Luz
Un Scania Topline R480 d'Olano Saint-Jean-de-Luz

Saint-Jean-de-Luz (64) :

Olano Saint-Jean-de-Luz :

Siège social et port d'attache du Pays basque, Saint-Jean-de-Luz a été l'une des premières villes françaises à avoir une entreprise de transporteur de surgelés, en 1975. Aujourd'hui, Olano c'est :

  • 8 400 000 d'euros de chiffre d'affaires.
  • 31 camions.
  • 7 000 tonnes de produits de la mer par an.
  • 88 000 tonnes de produits surgelés par an.
  • Site Transmar: 20 000 m3 d'entrepôt.
  • Site OTB: 15 000 m3 d'entrepôt.
  • Site Oljay: 45 000 m3 d'entrepôt.
  • Soit un total de 20 000 palettes (80 000 m3) entre ces trois sites.

Saint-Jean-de-Luz c'est aussi un centre d'affaires et bien sûr le siège du groupe.

Au départ des ports de Saint-Jean-de-Luz et de la Côte basque, Saint-Jean-de-Luz dessert tous les jours Rungis, Boulogne-sur-Mer et l'Europe du Nord.

Olano Carla :

Implantée à Saint-Jean-de-Luz, Olano Carla est la branche logistique du groupe, implantée à Ychoux, Montauban, Bordeaux Vitrolles, Trémorel, Wissous, Ludres et Lomme.

  • 2 500 000 d'euros de chiffre d'affaires.
  • 80 000 m3 d'entrepôt (--25 °C) (Saint-Jean).
  • 20 000 emplacements palettes (Saint-Jean).
  • 118 000 mouvements par an.
  • 600 000 colis par an (picking).
  • 60 000 tonnes de produits surgelés.

Olano Fret-Inter :

Implantée à Saint-Jean-de-Luz, Concarneau : spécialisée dans les produits de la mer au départ de Bretagne et du Pays basque en groupage vers la péninsule Ibérique.

  • 7 000 000 d'euros de chiffre d'affaires.
  • 40 véhicules.
  • 7 500 tonnes de produits de la mer.
  • 30 000 tonnes de produits frais.
  • 5 000 m3 d'entrepôts (+ 2/+ 5 °C).

Olano organisation transport :

Implantée à Saint-Jean-de-Luz, Saint-Nazaire, Bours et Paris. Spécialiste du transport de marchandises par avion.

  • 6 500 000 d'euros de chiffre d'affaires.
  • 700 clients.
  • 100 000 voyages par an.

Artix (64) : Olano Artix

Construit en 2004, le site d'Artix est spécialisé dans le chocolat.

  • 40 000 m3 d'entrepôt (+ 12 °C) pour 12 000 palettes.
  • 1 300 000 d'€ de chiffres d'affaires.
  • 5 camions.
  • 20 000 T de chocolat.
  • 100 000 mouvements de palettes par an.

Ychoux (40) : Olano Carla Ychoux

Entrepôt frigorifique uniquement

  • 45 000 m3 d'entrepôt pour 10 000 palettes

Bordeaux (33) : Olano Bordeaux

Capitale de l'Aquitaine et traversée par de nombreuses autoroutes (A10, A62, A63, A89) : le site de Bordeaux est très bien placé en matière de transports.

  • 30 000 m3 d'entrepôt pour 5 000 palettes (Olano Carla).
  • 8 300 000 d'euros de chiffre d'affaires.
  • 30 camions.
  • 7 500 tonnes de produits de la mer.
  • 30 000 tonnes de produits surgelés.
  • 23 000 tonnes de produits carnés.
  • 64 000 mouvements palettes par an.
  • 17 000 colis préparés en picking.

La Brede (33) : Olano - LR Services

Situé à quelques minutes de Bordeaux, le site de la Brède est une base de LR Services, ce site fournit en général McDonald's.

  • 18 000 m3 d'entrepôt pour 3 800 palettes.

La Brede (33) : Olano - Ebrex

Ce site est situé à côté de celui de LR Services, il est loué à Ebrex, prestataire de Quick.

  • 5 000 m3 d'entrepôt pour 1 200 palettes.

Région Auvergne[modifier | modifier le code]

Aurillac (15) : Olano Ladoux Aurillac

Ce site acheté en 2005 (transports Ladoux), spécialisé dans le transport des marchandises à température ambiante.

  • 40 000 m3 d'entrepôt pour 5 000 palettes.
  • 16 000 000 d'euros de chiffre d'affaires.
  • 65 camions.
  • 20 000 m3 d'entrepôts frigorifiques (--20 °C).
  • 20 000 m² de quais réfrigérés (+2 °C).
  • 50 000 tonnes de produits surgelés.
  • 100 000 tonnes de produits frais.

Cournon-d'Auvergne (63) : Olano Ladoux Clermont

Transports Prat qui était partenaire des transports Lézier mais qui a été racheté par Olano

  • 20 000 m3 d'entrepôt pour 2 000 palettes.
  • 30 camions

Région Bretagne[modifier | modifier le code]

Concarneau (29) : Olano Fret Inter

Les transports Olano Fret Inter sont implantés également à Concarneau (plus de détails dans Fret Inter Saint-Jean-de-Luz). Olano a repris les transports Helias de Concarneau en 2005.

Trémorel (22) : Olano Bretagne

Repris en avril 2009, Olano Bretagne est issu des transports STLL.

  • 8 000 000 d'€ de chiffre d'affaires.
  • 40 véhicules
  • 20 000 m³ d'entrepôt pour 4 000 palettes.

Région Champagne-Ardenne[modifier | modifier le code]

Montigny-le-Roi (52) : Olano Ladoux Montigny

Transports Europe Fruit racheté par Olano et prestataire du groupe Unilever.

  • 5 000 m3 pour 1 000 palettes

Ludres (54) : Olano Ladoux Nancy - Olano Carla Nancy Ce site est issu des transports Logistique Viande de l'Est repris en 2010, ainsi que de l'entreprise de stockage Froid de l'Est.

  • 30 camions,
  • 5 000 m3 pour 3 000 palettes

Région Île-de-France[modifier | modifier le code]

Wissous (91) : Olano Ladoux - Olano Carla - Olano Lézier

  • 40 000 m3 pour 12 000 palettes
  • préparation de commandes en picking,
  • 20 porteurs en distribution,
  • cellule d'affrètement

Région Languedoc-Roussillon[modifier | modifier le code]

Un camion d'Olano Seafood Méditerranée à Sète

Cournonsec (34) : Olano Joulie Cournonsec

Ce site appartenait à l'entreprise Joulie avant d'être racheté par le groupe Olano, cependant pour le moment les camions gardent le nom de Joulié.

  • 7 700 000 d'€ de chiffres d'affaires.
  • 35 camions.
  • 20 000 T de produits frais.
  • 35 000 T de produits cafetiers.

Région Midi-Pyrénées[modifier | modifier le code]

Montauban (82) : Olano Montauban

Troisième site après Saint-Jean-de-Luz et Bordeaux, Montauban est un complément de Saint-Jean-de-Luz en matière de transport de produits surgelés, tout comme le site de Bordeaux.

  • 50 000 m3 d'entrepôt pour 10 000 palettes (Olano Carla).
  • 8 000 000 d'euros de chiffre d'affaires.
  • 30 camions.
  • 16 000 tonnes de produits surgelés.
  • 33 000 tonnes de produits carnés.

Région Nord-Pas-de-Calais[modifier | modifier le code]

Lens (62) : Olano Lézier Lens

Les transports Olano ont repris début 2013 les transports Lézier à Lens, spécialisés dans la distribution de produits frais et surgelés sur le Nord et l'Île-de-France

  • Chiffre d'affaires de 21,5 millions d'euros (2011)[10].

Lomme (59) : Olano Carla Lomme

Entrepôt de stockage à -20 °C pour des industriels et grossiste de la région.

  • 50 000 m³ d'entrepôt à --20 °C pour 10 000 palettes

Région Provence-Alpes-Côte d'Azur[modifier | modifier le code]

Des camions à quai chez Olano Pérez Vitrolles

Vitrolles (13) : Olano Perez Vitrolles

Ce site issu des transports PEREZ, connu depuis des années dans la région de Marseille.

  • 20 000 m3 d'entrepôt pour 4 000 palettes.
  • 7 500 000 d'€ de chiffre d'affaires.
  • 30 camions.
  • 20 000 m3 (--25 °C).
  • 81 000 T de produits surgelés.
  • 2 000 T de produits carnés.

Saint-Martin-de-Crau (13) : Vivarais Provence

La plateforme viande de Saint-Martin-de-Crau a été créée en 2011 en association avec les transports du Vivarais et Madrias

  • 2 000 000 d'€ de chiffre d'affaires.
  • 15 porteurs.
  • 10 000 T de produits carnés.

Région Rhône-Alpes[modifier | modifier le code]

Pont-de-l'Isère (26) : Transports du Vivarais

Olano a intégré le capital des Transports du Vivarais à hauteur de 10 %

  • 2 000 m2 d'entrepôts à + 2 °C
  • 11 000 000 d'€ de chiffre d'affaires
  • 100 personnes
  • 56 véhicules

En Belgique[modifier | modifier le code]

Ypres : Yfrost Ypres

Entrepôt frigorifique uniquement, partenariat établi entre le groupe Olano et Yfrost.

  • 60 000 m3 d'entrepôt pour 12 000 palettes.

En Espagne[modifier | modifier le code]

Irun, Madrid, Avilés : Olano Tomsa

Située à la frontière de la France et à 20 minutes de Saint-Jean-de-Luz, Irun et ces bases des transports Olano mais appelée TOMSA. Spécialisé dans le transports de marée. Leader du transport de marée en Espagne.

  • 10 000 m² d'entrepôt pour 1 000 palettes (à Irun).
  • 11 500 000 d'€ de chiffre d'affaires.
  • 40 camions.
  • 80 000 T de produits de la mer.

Saragosse : Olano Builsa

Plus connu sous le nom de Builsa, le dépôt de Zaragoza est une base du groupe Olano.

  • 10 300 000 d'€ de chiffre d'affaires.
  • 35 camions.
  • 60 000 T de produits de la mer.
  • 4 100 T de produits surgelés.
  • 5 000 m2 d'entrepôt (+ 2/5 °C)

Irun - Valencia : Olano Logistica Iberica

Appelé aussi Olano Iberica, cette base logistique permet de transporter des marchandises surgelés à travers toute l'Espagne et la France.

  • 9 000 000 d'€ de chiffre d'affaires.
  • 40 camions.
  • 5 000 T de produits de la mer.
  • 50 000 T de produits surgelés.

Valencia : Olano Caudete

Ce site est le plus moderne des transports Olano, il a été acheté il y a quelques années et est en constant développement. Ils travaillent en partenariat avec les transports Caudete, qui sont partenaire du groupe Olano mais qui existe toujours.

  • 1 000 000 d'€ de chiffre d'affaires.
  • 85 000 m3 d'entrepôt à --20 °C pouvant accueillir 20 000 palettes.
  • 20 000 T de produits surgelés.
  • 600 000 colis par an: Picking.

San Sebastián : Transecu

Les transports Transecu, partenaire du groupe, possède une base de San Sebastien permet le transport de la viande en direction de la Hollande.

  • 7 700 000 d'€ de chiffre d'affaires.
  • 30 camions.
  • 20 000 T de produits carnés.
  • 20 000 T de périssables.

Au Portugal[modifier | modifier le code]

Guarda (Portugal) - Vigo (Espagne) : Olano Portugal

Olano Portugal permet le commerce de la Coruna à l'ensemble de l'Europe, mais également la France, l'Allemagne et les pays du Nord.

  • 4 800 000 d'€ de chiffre d'affaires.
  • 55 camions.
  • 20 000 T de produits surgelés.
  • 20 000 T de produits frais.

Activités abandonnés[modifier | modifier le code]

Au cours de toutes ces années d'existence, le groupe a arrêté certaines activités : en Roumanie où il était associé avec son partenaire Transecu, au Maroc, en Argentine et au Chili.

Transports international de produits surgelés depuis 1995.

  • 6 000 000 d'€ de chiffre d'affaires.
  • 35 camions.
  • 40 000 T de produits régionaux.
  • 20 000 T de produits carnés.

Autres services[modifier | modifier le code]

Centre d'affaires de Saint-Jean-de-Luz[modifier | modifier le code]

Située en plein cœur de la zone industrielle et à côté des transports Olano, le centre d'affaires propose les services suivants :

  • 3 000 m² de services aux entreprises
  • 320 m² de restauration
  • 250 m² de salle de sport
  • Amphithéâtre de 200 places

Olano Travel[modifier | modifier le code]

Agence de voyage spécialisée créée par le groupe Olano.

Partenariat[modifier | modifier le code]

Le groupe Olano fait de nombreux partenariats. À Saint-Jean-de-Luz, il y a un partenariat avec le Saint-Jean-de-Luz olympique Saint-Jean-de-Luz olympique rugby au rugby, le foot à l'Arin Luzien et la pelote basque à Saint-Jean-de-Luz autant au Jai Alai qu'avec le club Luzaz Gazte. Il y a aussi un partenariat avec la bière basque EKI. Il existe aussi le tournoi OLANO entre clubs du Pays basque de rugby qui a lieu chaque 1er mai.

Reconnaissances[modifier | modifier le code]

Le groupe Olano a reçu de nombreuses reconnaissances :

  • 1997 : Étoile de la PME à l'Internationale.
  • 2002 : Palme des 6 transporteurs de l'année.
  • 2004 : Transporteur de l'année.
  • 2011 : Transporteur européen de l'année

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (fr) « Le groupe Olano poursuit sa croissance malgré la crise. » (consulté le 4 août 2009)
  2. L'Officiel des Transporteurs, novembre 2010
  3. Chiffres clés Sofrilog
  4. Supply chain magazine n°44, page 58
  5. Site internet du groupe Olano, page "chiffres clés"
  6. (fr) « Article sur le groupe Olano » (consulté le 4 août 2009)
  7. (fr) « Groupe Olano » (consulté le 4 août 2009)
  8. [PDF] (fr) « Page implantation » (consulté le 4 août 2009)
  9. (fr) « Page "référence" » (consulté le 4 août 2009)
  10. Chiffre d'affaires Olano Lézier

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Article écrit également grâce au livre 30 ans du groupe olano

Liens externes du groupe[modifier | modifier le code]