BoA

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boa.

Kwon Bo Ah (권보아)

alt=Description de l'image BoA FanSigningEvent2010.jpg.
Informations générales
Surnom BoA
Naissance 5 novembre 1986 (28 ans)
Guri (Corée du Sud)
Activité principale Auteure-compositrice-interprète, chanteuse
Genre musical R&B, Jpop, Kpop, Cpop
Années actives 2000 jusqu'à aujourd'hui
Labels Avex Trax
SM Entertainment
Site officiel (ko)http://boa.smtown.com/
(ja)http://www.avexnet.or.jp/boa/
(en)http://www.boaamerica.com

Bo Ah Kwon, née le 5 novembre 1986, plus connue par son nom de scène BoA, acronyme de Beat of Angel[Note 1],[1], est une auteure-compositrice-interprète sud-coréenne. Elle est née et a grandi à Guri, dans la province de Gyeonggi. BoA fut découverte par SM Entertainment lors d'une audition de jeunes talents en 1998. En 2000, elle sort ID; Peace B, son premier album coréen. Deux ans plus tard, paraît son premier album japonais, Listen to My Heart, sous le label Avex Trax. Le 14 octobre 2008, avec SM Entertainment USA, une subdivision de SM Entertainment, BoA sort un single aux États-Unis, suivi de l'album BoA en mars 2009. La même année parait Mamoritai: White Wishes thème principal de Tales of Graces.

Le style musical de BoA est influencé par des chanteurs de R&B tels que Nelly et Janet Jackson. L'écriture et la composition de ses chansons sont le plus souvent confiées à ses producteurs, cependant, BoA a commencé à composer quelques chansons dès son premier album en japonais. Sa toute première réalisation paraît alors qu'elle est encore adolescente et elle est rapidement comparée à Britney Spears.

BoA parle plusieurs langues — le coréen, le japonais, l'anglais — et possède des notions de chinois mandarin. Elle a chanté dans toutes ces langues, ce qui a contribué à la faire connaître en dehors de la Corée du Sud. C'est l'une des deux seules artistes asiatiques non japonaises à avoir vendu plus d'un million d'albums au Japon et l'une des deux seules artistes à avoir eu six albums consécutifs classés en premières places du hit-parade japonais Oricon.

Carrière[modifier | modifier le code]

2000–2002 : début de carrière[modifier | modifier le code]

À 11 ans, BoA accompagne son grand-frère à une audition de jeunes talents organisée par SM Entertainment. Bien que celle-ci soit initialement réservée à son frère, la maison de disques remarque BoA et lui propose un contrat. Ses parents, d'abord réticents à l'idée qu'elle arrête l'école pour se consacrer à une carrière musicale, finissent par accepter, sous l'insistance de son frère[2]. BoA s'exerce pendant deux ans (cours de chants, de danse et de japonais), et à 13 ans, le 25 août 2000, sort son premier album en Corée du Sud : ID; Peace B. Ce dernier connaît un succès modéré, il entre dans le top 10 des charts coréens et s'écoule à environ 156 000 unités[3],[4]. Parallèlement, sa maison de disques passe un accord avec le label japonais Avex Trax afin de lancer sa carrière musicale au Japon. Début 2001, BoA sort un mini album : Don't Start Now, qui se vend à 90 000 exemplaires[5]. Après cette sortie, elle met sa carrière coréenne de côté afin de se consacrer au marché japonais et en profite pour se perfectionner dans la langue[2].

BoA commence sa carrière japonaise en chantant au Velfarre, une discothèque appartenant à Avex Trax[6]. En 2001, elle sort son premier single japonais, version traduite de la chanson ID; Peace B. Le single atteint la vingtième place du chart Oricon et est suivi de Amazing Kiss, Kimochi wa Tsutawaru et Listen to My Heart ; ce dernier entre, pour sa part, dans le top 5 du hit-parade[7]. Après les attentats du 11 septembre 2001, BoA enregistre le single The Meaning of Peace avec Kumi Koda apparaissant dans Song Nation, une compilation caritative réalisée par Avex Trax, qui réunit de nombreux artistes japonais afin de lever des fonds pour les victimes du 11 septembre[8],[9]. Son premier album japonais, Listen To My Heart, sort le 13 mars 2002. Cette réalisation est un tournant dans la carrière de BoA, car il est certifié Million par la RIAJ[Note 2], entre directement à la première place du chart Oricon, et devient du même coup le premier album d'un artiste coréen à réaliser cette performance[3],[10]. Un mois plus tard, BoA sort No.1, son second album coréen. Il se vend aux alentours de 544 000 exemplaires, devenant ainsi la quatrième meilleure vente de l'année en Corée du Sud[11]. Le 29 mai 2002, sort Jumping Into the World, une adaptation de son mini album Don't Start Now pour le marché japonais.

2003–2005 : succès commercial et changement d'image[modifier | modifier le code]

BoA sort ensuite le single Valenti en août 2002, qui entre dans le top 5 du chart Oricon en débutant à la seconde place[12]. Deux autres singles sortent quelques mois plus tard, Kiseki / No.1 et Jewel Song / Beside You: Boku wo Yobu Koe, entre temps, paraît son second album coréen intitulé Miracle le 24 septembre 2002, qui contient principalement des reprises de ses chansons japonaise réenregistrées en coréens.

L'album japonais Valenti est commercialisé le 29 janvier 2003 et devient sa meilleure vente d'album avec plus de 1 249 000 d'exemplaires écoulés[13]. En appui de l'album, BoA se lance dans sa première tournée au Japon, le « BoA 1st Live Tour Valenti »[14]. Plus tard dans la même année, elle sort deux albums coréens, Atlantis Princess et le mini-album Shine We Are!. Le premier devient la cinquième meilleure vente de l'année en Corée du Sud avec 345 000 disques écoulés, et le second est 52e avec 58 000 ventes[15]. Son troisième album japonais, Love and Honesty, sort en 2004. Il est marqué par un changement de style musical, il contient une chanson rock/dance (Rock With You) et des chansons R&B plus dynamiques et rythmées[16] ,[17], alors que son précédent album, Valenti, contenait principalement des ballades. Il est numéro 1 du hit-parade Oricon pendant deux semaines et est certifié triple platine par la RIAJ[Note 3],[18]. BoA entame alors une nouvelle tournée appelée Live Concert Tour 2004: Love & Honesty[6]. Par contraste avec le 1st Live Tour, qui mettait l'accent sur un design asiatique et exotique, le Love & Honesty tour utilise une thématique cosmique et de science-fiction : parmi les accessoires, il y a un vaisseau spatial de trois étages et le robot Asimo[19]. BoA en donne neuf représentations qui attirent environ 105 000 spectateurs[20]. Son premier best of, Best of Soul, sort en 2005, se vend à plus d'un million d'exemplaires, et fait de BoA la première chanteuse asiatique non japonaise à avoir vendu plus de deux millions d'albums au Japon[13].

BoA retravaille son image pour son quatrième album coréen, My Name (2004), elle abandonne le côté « jeune fille sage » qui la caractérisait jusqu'alors, et devient plus « sexy » et « sensuelle »[3],[21]. L'album contient deux chansons en chinois mandarin et est le début d'une percée sur le marché chinois[21]. Parallèlement, les ventes de son album en Corée du Sud déclinent, il s'écoule à 191 000 exemplaires et devient la onzième meilleure vente de l'année[22]. Le changement d'image continue sur son cinquième album coréen, Girls on Top, qui sort en juin 2005. L'album dépeint la chanteuse comme « plus mature et sure d'elle », c'est également une « déclaration de guerre envers le chauvinisme/sexisme masculin »[23]. L'aspect bohémien de la pochette représente « la liberté et la profondeur »[24], tandis que les clips et photos de l'album qui montrent BoA en robe traditionnelle introduisent « l'idée du féminisme coréen »[25]. Comme pour le précédent album, il contient des chansons en mandarin, destinées au marché chinois. L'album se vend moins que le précédent, à 113 000 exemplaires et devient la 14e meilleure vente de l'année en Corée du Sud[26].

2006–2008 : baisse des ventes[modifier | modifier le code]

BoA en 2006

En 2006, BoA est moins active en Corée du Sud et porte son attention sur le Japon. Elle sort tout de même une version coréenne de son single Key of Heart en téléchargement légal au mois de septembre. Son quatrième album japonais, Outgrow, paraît le 15 février 2006. L'album atteint la première place du hit-parade Oricon dès la première semaine de sa sortie et devient son quatrième album consécutif à réaliser cette performance au Japon. Malgré cela, avec 220 000 exemplaires écoulés en première semaine, c'est son plus mauvais départ de vente[Note 4]. Le premier single de l'album, Do the Motion, atteint la première place du chart Oricon[30], c'est son premier single à réaliser cette performance[31]. BoA entame une nouvelle tournée, B0A The Live, le 29 septembre 2006, elle se déroule dans les salles de spectacles Zepp du Japon, comporte 12 dates, et s'achève le 29 octobre[32].

En janvier 2007, son album japonais, Made in Twenty (20), continue sa transition d'une image d'adolescente à une image plus mure. L'album qui contient des chansons de R&B, de Dance et des ballades, est numéro 1 du hit-parade Oricon, comme tous ses précédents albums japonais[33]. BoA compose une des chansons, No More Make Me Sick, à l'aide de son ordinateur personnel[34]. Le 31 mars 2007, elle se lance dans une nouvelle tournée nationale à travers le Japon, il se vend 70 000 places et c'est « le plus gros concert » qu'elle a donné, indique BoA[35]. Deux chansons de Made in Twenty (20) sont utilisées dans des bandes originales, Your Color est le thème final du jeu Ninety-Nine Nights sorti sur Xbox 360, et on peut entendre Key of Heart pendant le générique de fin du film Nos voisins, les hommes dans sa version japonaise, film dans lequel elle doublera également une des voix[16] . Elle enregistre également une version anglaise de Key of Heart, disponible uniquement dans la première édition du single. Plus tard en 2007, Anycall (en), une marque de téléphone mobile coréenne appartenant à Samsung, fait signer BoA, Xiah (du groupe TVXQ), Tablo (du groupe Epik High) et le pianiste de jazz Jin Bora afin de former un groupe, Anyband, créé spécifiquement pour la promotion de la marque. Le groupe ne sortira qu'un seul single[36],[37],[38].

Pour son sixième album japonais The Face, BoA est influencée par l'electro-pop et s'accorde plus de libertés créatives dans sa musique[39]. L'album débute en première place du chart Oricon, faisant de BoA, une des deux seules artistes au Japon à avoir eu ses six premiers albums en premières places de ce classement hebdomadaire[Note 5],[40].

2008-2010 : débuts aux États-Unis[modifier | modifier le code]

Le 2 septembre 2008, SM Entertainment annonce que BoA fera ses débuts aux États-Unis sous leur nouvelle filiale, SM Entertainment USA[41]. Une conférence de presse est tenue quelques jours plus tard au « Seoul Imperial Palace Hotel » afin de donner des détails sur ses débuts américains[41],[42]. Son premier single, Eat You Up, sort le 21 octobre 2008 en téléchargement légal. Il atteint de bonnes positions dans les hits-parades de musique en ligne aux États-Unis[43]. Le single physique paraît le 11 novembre. SM diffuse également un CD promotionnel contenant des remixes dance de Eat You Up qui fait la meilleure entrée de la semaine du chart Hot Dance Club Play[44]. Un autre remix avec le rappeur Flo Rida paraît en décembre sur internet[45],[46]. Son album américain, BoA, sort aux États-Unis le 17 mars 2009[47]. Elle se produit sur scène à de nombreuses reprises pour promouvoir son nouvel album et ses singles, notamment au Live concert de YouTube à Tokyo le 3 décembre 2008[48], au Honda Center le 6 décembre[49], ou encore lors du San Francisco Pride Festival le 28 juin 2009[50].

En février 2009, BoA sort au Japon un single contenant trois chansons Eien/Universe/Believe in Love. Sa deuxième compilation japonaise, Best & USA paraît le 18 mars. Elle est disponible en deux versions : la première en deux CD contient une sélection de ses chansons japonaises ainsi que son album américain, la seconde en un CD contient la même sélection ainsi que deux titres de son album américain[51]. Le 28 octobre 2009 parait Bump Bump! suivi de Mamoritai: White Wishes le 9 décembre, qui sera utilisé comme thème principal du jeu Tales of Graces disponible dès le lendemain au Japon[52]. Ces singles annoncent la sortie de son septième album japonais, Identity (10 février 2010), qu'elle coproduit également pour la première fois[53]. L'album se place au quatrième rang du classement hebdomadaire de l'Oricon avec 37 606 copies vendues, mettant fin à son record des albums atteignant le top des ventes à leur sortie[54].

Depuis 2010 : Retour en Corée du Sud[modifier | modifier le code]

Image et inspirations[modifier | modifier le code]

Les principales influences musicales de BoA sont le hip-hop et le RnB. Ses musiciens préférés sont Michael Jackson, Justin Timberlake, Nelly, Britney Spears, Brian McKnight, Janet Jackson, Pink, et Jay-Z[55], par conséquent, la plupart de ses chansons sont de type dance/pop ou RnB. On la compare parfois à des chanteuses japonaises comme Ayumi Hamasaki ou Hikaru Utada et internationalement à Britney Spears[16].

Comme l'écriture et la composition de ses chansons sont le plus souvent prises en charge par ses producteurs, BoA a été critiquée et décrite comme une « pop star manufacturée »[Note 6]. En réponse à ces critiques, BoA répond que « si on force une personne à aller contre sa volonté, alors ce qui se passe bien peut facilement se dégrader » et qu'elle « n'est pas vraiment mécontente de l'expression qui la décrit comme une « star manufacturée ». C'est en partie vrai. Car SM Entertainment est à l'origine de l'environnement et des conditions qui l'entourent, [elle est] maintenant en mesure de réussir dans la voie qu'[elle a] choisie »[2]. Bien qu'elle ait initialement été décrite comme une fille « jeune » et « mignonne », BoA présente une image plus mure depuis son album My Name. Lors d'une interview télévisée, le présentateur note que certains pensent que My Name marque le début de la baisse de popularité de BoA, et lui demande si le public imaginera toujours la chanteuse comme « la petite BoA », BoA répond : « Alors je m'excuse auprès de ces personnes qui veulent encore la petite BoA, mais que puis je faire ? Je ne fais que grandir ! Je ne peux pas empêcher ça ! »[2].

BoA a collaboré avec de nombreux artistes. Parmi les japonais, elle a notamment chanté à deux reprises avec le chanteur Verbal de M-Flo (pour les singles The Love Bug et Bump Bump!), Kumi Koda et le DJ de house Mondo Grosso. Elle a aussi collaboré avec des artistes occidentaux : la chanson Flying Without Wings de son album Next World est une collaboration avec le groupe irlandais Westlife, qui est une reprise de la chanson originale du même titre. Elle a chanté Show Me What You Got avec Howie D des Backstreet Boys[16] et le deuxième single de son album BoA, I Did It for Love, avec le chanteur et producteur Sean Garrett. Elle a également collaboré avec les artistes asiatiques Soul'd Out, Dabo, Rah-D, Seamo, TVXQ et Yutaka Furakawa. Le groupe de rock américain Weezer a repris sa chanson Meri Kuri dans l'édition japonaise de leur album Weezer[56].

BoA est très connue en Corée du Sud et au Japon, sa popularité peut être expliquée par ses talents linguistiques et par un intérêt des japonais pour la culture coréenne et la Kpop depuis les années 2000, quand les deux pays ont commencé à réaliser des échanges culturels suite notamment à l'organisation conjointe de la coupe du monde de football de 2002[57],[58],[59]. Sa popularité s'étend à travers l'Asie, elle a des fans en Chine, à Hong Kong, à Taïwan, aux Philippines et à Singapour. Elle souhaite se faire connaître dans le monde entier et a déclaré dans une interview « Je serais (...) reconnue aux États Unis et en Europe et deviendrais une célèbre Diva »[2],[60]. En juin 2006, le clip de sa chanson coréenne My Name devient le premier clip à être diffusé sur MTV K, une chaîne MTV dédiée aux coréano-Américains[3].

Autres activités[modifier | modifier le code]

De 2001 à 2007, BoA présente Beat it BoA's World, une émission de radio sur la station Japan FM Network[61]. En 2003 paraît un jeu vidéo sur PC, BoA in the World qui consiste à jouer le rôle de son producteur et en faire une star mondiale[62]. BoA fait la voix de Heather l'opossum dans les versions coréenne et japonaise de Nos voisins, les hommes[63].

En 2006, elle renouvelle son contrat avec sa maison de disques japonaise SM Entertainment et détient également des actions du groupe avec 100 000 parts (environ 1 million usd)[64].

En 2008, la marque coréenne de bijouterie Ramee sort « Ramee by BoA », une ligne de bijoux conçue par la chanteuse[65]. Le 9 juin 2008, BoA et neuf autres artistes de par le monde enregistrent une version anglaise de Dedication of Love de la chanteuse chinoise Wei Wei. Produit par Roald Hoffmann et Brian Alan, le single est destiné à lever des fonds pour les victimes du séisme du Sichuan de mai 2008[66],[67].

BoA est apparue dans des publicités pour plusieurs marques en Corée et au Japon[2], parmi lesquelles figurent Olympus[68],[68], Nike[69], L'Oréal[70], les cosmétiques japonais Kosé[71], Skechers[72] et GM Daewoo[73]. Quatre de ses chansons ont été utilisées comme thèmes musicaux : Every Heart: Minna no Kimochi dans l'anime Inu-Yasha[74], Beside You: Boku o Yobu Koe dans l'anime Monkey Typhoon (en)[75], Key of Heart dans le film d'animation Nos voisins, les hommes[76] et Your Colour dans le jeu vidéo Ninety-Nine Nights[77],[78]. Sa popularité en fait également une « ambassadrice culturelle »[79], elle a représenté la Corée du Sud lors d'événements musicaux inter-asiatiques[80] et est apparue dans un manuel en anglais, Totally True, publié par Oxford University Press[81].

Vie privée[modifier | modifier le code]

En septembre 2004, BoA crée la controverse lorsqu'elle fait un don de 50 millions de won pour un mémorial dédié au mouvement d'indépendance coréen (en) et au nationaliste An Jung-geun[82].

Pour arriver à ses fins, BoA travaille beaucoup et il lui est arrivé de connaître des malaises provoqués par l'épuisement lors de concerts et représentations pour la télévision[83],[84].

En 2007, un étudiant coréen parvient à pirater l'adresse électronique de BoA et découvre des photos compromettantes de la chanteuse en compagnie du rappeur coréen Danny Ahn du groupe G.O.D. L'étudiant réclame une forte somme d'argent afin de garder le silence. Il est finalement arrêté par la police mais l'affaire finit par s'ébruiter[85]. On lui a attribué également une liaison avec le styliste japonais Bun, ensuite marié à la chanteuse Leah Dizon[86].

Discographie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Discographie de BoA.

Au 5 avril 2010, BoA a sorti 16 albums studio (dont 3 mini albums), 3 albums de compilations, 2 albums de remix et 40 singles (dont 7 en featuring).

Albums en studio[modifier | modifier le code]

Remixes et Compilations[modifier | modifier le code]

  • 2002 : Peace B. Remixes - album de remixes en japonais
  • 2003 : Next World - album de remixes en japonais
  • 2004 : K-pop Selection - compilation en coréen pour le Japon
  • 2005 : Best of Soul - compilation en japonais
  • 2009 : Best & USA - version "1 cd" : compilation en japonais et anglais
  • 2009 : Best & USA - version "2 cds" : compilation en japonais + album BoA en anglais

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes 
  1. Que l'on peut traduire par battement de l'ange ou tempo de l'ange.
  2. Équivalent du disque de diamant en France et au Canada
  3. Soit plus de 750 000 albums vendus
  4. Listen to My Heart se vend à 230 000 exemplaires en première semaine[27], Valenti à 615 000[28] et Love and Honesty à 296 000[29]
  5. L'autre est Ayumi Hamasaki qui a eu huit albums consécutifs numéro 1 du chart Oricon
  6. BoA a composé seulement trois chansons : Nothing's Gonna Change de l'album Listen to My Heart, No More Make Me Sick de Made in Twenty (20) et Girl in the Mirror de The Face.
Références 
  1. (sw) « Bloodshy & Avant » (consulté le 10 juin 2009)
  2. a, b, c, d, e et f (en) « BoA TalkAsia Transcript », CNN,‎ 15 décembre 2006 (consulté le 10 janvier 2009)
  3. a, b, c et d « http://www.mtvk.com/news/story.jhtml?id=1535149 » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-03-22
  4. (ko) « 2000 Music Sales », Music Industry Association of Korea (consulté le 9 janvier 2009)
  5. (ko) « 2001 Music Sales », Music Industry Association of Korea (consulté le 9 janvier 2009)
  6. a et b (en) « BoA's profile », SM Entertainment (consulté le 9 octobre 2008)
  7. (ja) « chart Oricon » (consulté le 29 mai 2009)
  8. (ja) « BoA and Hamasaki Ayumi Join Song+Nation's South Korean Release », Chosun Ilbo Co. (consulté le 1er décembre 2008) (consultation de l'article payante)
  9. (ja) « Song+Nation », Avex Trax (consulté le 24 janvier 2008)
  10. (ja) « List of million sellers in 2002 », RIAJ (consulté le 29 septembre 2008)
  11. (ko) « 2002 Music Sales », Music Industry Association of Korea (consulté le 9 janvier 2009)
  12. (ja) « BoA, her memory of Xmas... », Oricon,‎ 1er décembre 2004 (consulté le 30 septembre 2008)
  13. a et b (ja) « BoA's Greatest Hits Album Breaks the Million Mark! », Oricon,‎ May 24, 2005 (consulté le 30 septembre 2008)
  14. (en) « Singer BoA, Asian Star », CCTV,‎ 22 août 2005 (consulté le 9 septembre 2008)
  15. (ko) « 2003 Music Sales », Music Industry Association of Korea (consulté le 10 janvier 2009)
  16. a, b, c et d « BoA Biography », MTV (consulté le 13 août 2008)
  17. (zh) « BoA, Asia's Most Lucrative 17-Year-Old Girl, Swept Up 6.5 Billion Yuan Last Year », Le Quotidien du Peuple,‎ October 11, 2004 (consulté le 23 janvier 2009)
  18. « BoA's Love & Honesty certification », RIAJ (consulté le 15 août 2008)
  19. (zh) « BoA Reclines to Sing », Epoch Times,‎ 19 avril 2004 (consulté le 19 février 2009)
  20. (en) « Middle-Aged Men and Women Also Cheer For Boa », Donga Ilbo Co.,‎ 19 avril 2004 (consulté le 8 octobre 2008)
  21. a et b (zh) « BoA's New Album Is a Foray into the Chinese Market », Epoch Times,‎ 30 septembre 2004 (consulté le 19 février 2009)
  22. (ko) « 2004 Music Sales », Music Industry Association of Korea (consulté le 8 janvier 2009)
  23. (zh) « Korean "Spice Girl" BoA Declares War on Male Chauvinism », Epoch Times,‎ 6 août 2005 (consulté le 19 février 2009)
  24. (en) « New Album Shows Off More Mature BoA », Chosun Ilbo (consulté le 15 septembre 2008)
  25. (en) « BoA Reinvents Herself as Heir to Korean Tradition », Chosun Ilbo (consulté le 15 septembre 2008)
  26. (ko) « 2005 Music Sales », Music Industry Association of Korea (consulté le 8 janvier 2009)
  27. (en) « Album Rankings for the Fourth Week of March 2002 », Oricon (consulté le 15 décembre 2008)
  28. (en) « Album Rankings for the Second Week of February 2003 », Oricon (consulté le 15 décembre 2008)
  29. (en) « Album Rankings for the Fourth Week of january 2004 », Oricon (consulté le 15 décembre 2008)
  30. (ja) « First number-one! BoA Achieved an Exploit for the First Time in 21 Years!? », Oricon,‎ 5 avril 2005 (consulté le 26 novembre 2008)
  31. (fr) BoA brise la malédiction. Consulte le 25 juin 2009
  32. (ja) [http://%5Bhttp://www.avexnet.or.jp/boa/news.html « http://www.avexnet.or.jp/boa/news.html »%5D (%5Bhttp://web.archive.org/web/*/http://www.avexnet.or.jp/boa/news.html Archive%5D%5Bhttp://archive.wikiwix.com/cache/?url=http://www.avexnet.or.jp/boa/news.html Wikiwix%5D%5Bhttp://archive.is/http://www.avexnet.or.jp/boa/news.html Archive.is%5D%5Bhttp://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:http://www.avexnet.or.jp/boa/news.html Google%5D • %5B%5BProjet:Correction des liens externes#J'ai trouvé un lien mort, que faire ?|Que faire ?%5D%5D). Consulté le 2013-03-22%5B%5BCatégorie:Article contenant un lien mort%5D%5D « News at BoA's Official website »], Avex Trax,‎ 22 août 2008 (consulté le 15 septembre 2008)
  33. (en) « It's Lonely at the Top: BoA Turns 20 », Chosun Ilbo,‎ 27 janvier 2008 (consulté le 16 septembre 2008)
  34. (ja) « My first song composed with a personal computer made me feel a sense of accomplishment because my efforts were well rewarded », Yahoo! Japan,‎ 11 janvier 2007 (consulté le 2 janvier 2008)
  35. (en) « BoA's Teenage Discipline Pays Off at 20 », Chosun Ilbo (consulté le 16 septembre 2008)
  36. (ko) « Xiah Junsu: "Even When First Meeting BoA 6 Years Ago, She Stood Out" », DongA Ilbo Co.,‎ November 7, 2007 (consulté le 8 janvier 2009)
  37. (ko) « BoA: "When First Meeting Tablo, He Asked To Take Pictures" », DongA Ilbo Co.,‎ November 7, 2007 (consulté le 8 janvier 2009)
  38. (ko) « Xiah Junsu-Tablo: "At First, We Didn't Believe We Were Cast for 'AnyBand'" », DongA Ilbo Co.,‎ 7 novembre 2007 (consulté le 8 janvier 2009)
  39. (ja) « BoA "I Discuss Everything from a Secret Story about the Album's Production to an Unexpected Thing That Happened While Filming a PV!" », Oricon,‎ 27 février 2008 (consulté le 17 septembre 2008)
  40. (ja) « BoA Takes Sole Possession of 2nd Place of All Time. Brother and Sister of the Jackson Family Reach the Top 10 Together. », Oricon,‎ 4 mars 2008 (consulté le 11 décembre 2008)
  41. a et b (ko) « BoA American debut plans », Yonhap News, Yonhap News Agency (consulté le 2 septembre 2008)
  42. (en) « BoA Plans Debut in US », The Korea Times, Hankook Ilbo (consulté le 2 septembre 2008)
  43. (en) « http://english.kbs.co.kr/entertainment/news/1552471_11858.html » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-03-22
  44. (ko) « BoA, Billboard Hot Dance Club Play chart, No. 1 breakout », Yahoo (consulté le 13 novembre 2008)
  45. (en) « BoA Enlists U.S. Hitmakers for English Debut », Rap-Up (consulté le 13 novembre 2008)
  46. (en) « New Music: BoA f/ Flo Rida - ‘Eat You Up (Remix)’ », Rap-Up (consulté le 5 janvier 2009)
  47. (ko) « BoA’s 1st US Album to Release March 17 », Newsen (consulté le 7 février 2009)
  48. Jack Schofield, « YouTube Live from San Francisco, but not from Tokyo », The Guardian, Guardian Media Group,‎ 23 novembre 2008 (lire en ligne)
  49. (zh) « Singer BoA's American Debut Single 《Eat You Up》 Is Released on the Internet for the First Time », Sina.com, SINA Corporation,‎ November 24, 2008 (consulté en 26 novembre)
  50. « SF Pride Main Stage », SFPride.org (consulté le 8 aout 2009)
  51. (en) « BoA's Discography », Avex (consulté le 27 janvier 2009)
  52. « BoA sings for Namco’s Tales of Graces [updated with audio preview] », allkpop,‎ 27 septembre 2010 (consulté le 5 avril 2010)
  53. (en) « BoA's Identity », SINA Corporation,‎ 8 janvier 2010 (consulté le 17 janvier 2010)
  54. (ja) « 2月22日付 アルバム 週間ランキング:NEXT STAGE - スタ☆ブロ - », Oricon,‎ 4 mars 2010 (consulté le 5 avril 2010)
  55. (ja) « BoA's profile », Avex Marketing Inc. (consulté le 30 août 2008)
  56. (ja) « Weezer Covers BoA's "Meri Kuri" in Japanese », ITMedia,‎ 3 juin 2008 (consulté le 13 août 2008)
  57. (en) Setsuko Kamiya, « Korean love story heats up Japan », The Japan Times, The Japan Times Ltd.,‎ 7 avril 2004 (consulté le 13 août 2008)
  58. (en) Hiroshi Matsubara, « Language, music point way to stronger relations », The Japan Times, The Japan Times Ltd.,‎ 19 avril 2002 (consulté le 13 août 2008)
  59. (en) Mauymi Saito, « K-pop, ya don't stop », The Japan Times, The Japan Times Ltd.,‎ 11 avril 2001 (consulté le 13 août 2008)
  60. (en) « BoA Has Conquered Japan: Next Stop, the World », Digital Chosun Ilbo, Chosun Ilbo,‎ 24 mai 2005 (consulté le 13 septembre 2008)
  61. (fr) « Beat it it's BoA's World : la fin » (consulté le 13 juin 2009)
  62. (en) When Korean Meet Japanese, Boa. Consulté le 24 mai 2009
  63. (ja) « Tetsuya Takeda, Yoshizumi Ishihara, Tomochika and BoA Make a Greeting on Stage », Oricon,‎ 8 août 2006 (consulté le 20 novembre 2008)
  64. (en) « Kwon BoA renewed contract with SM Entertainment »,‎ 18 mai 2006 (consulté le 3 juin 2011)
  65. (ko) « ‘BoA Boss’ Jewelry Brand Announced », Dong-a Ilbo, Yahoo!,‎ 24 mars 2008 (consulté le 21 novembre 2008)
  66. (zh) « Wei Wei Leads International Stars in 'Dedication of Love'; Proceeds to Go to Disaster Area », Sina.com, Sina.com,‎ 4 juin 2008 (consulté le 29 septembre 2008)
  67. (zh) « Wei Wei Sings an English Version of 'Dedication of Love' with Nine International Stars », Chinanews.com, China News Service,‎ 3 juin 2008 (consulté le 29 août 2008)
  68. a et b (en) « Olympus Jilts Jeon Ji-hyun for BoA », Digital Chosun Ilbo, Chosun Ilbo,‎ 23 août 2006 (consulté le 13 août 2008)
  69. (en) « BoA Sole Non-Sports Star in Nike Commercial », Digital Chosun Ilbo, Chosun Ilbo,‎ July 31, 2006 (consulté le 13 août 2008)
  70. (en) « BoA Becomes W700 Million 'World Model' », Digital Chosun Ilbo, Chosun Ilbo,‎ 2 août 2004 (consulté le 13 août 2008)
  71. (en) « BOA to be New Face of Japanese Cosmetic », Digital Chosun Ilbo, Chosun Ilbo,‎ 22 juin 2004 (consulté le 13 août 2008)
  72. (en) « Step Aside for BoA, Britney », Digital Chosun Ilbo, Chosun Ilbo,‎ 9 mai 2003 (consulté le 13 août 2008)
  73. (en) « BoA Signs Commercial Deal with GM Daewoo », Digital Chosun Ilbo, Chosun Ilbo,‎ July 2, 2004 (consulté le 13 août 2008)
  74. (ja) « Every Heart », Goo (consulté le 30 décembre 2008)
  75. (ja) « Jewel Song / Beside You: Boku o Yobu Koe », Goo (consulté le 13 avril 2009)
  76. (ja) « Key of Heart », Oricon (consulté le 20 novembre 2008)
  77. (ja) « The main focus of singles to be released on April 5 is BoA's newsy song for a television commercial! », Oricon,‎ 2 avril 2006 (consulté le 30 septembre 2008)
  78. (en) « Ninety-Nine Nights Gets BoA », IGN, News Corporation,‎ 9 février 2006 (consulté le 14 août 2008)
  79. (en) « Cultural Ambassador BoA to Perform », Digital Chosun Ilbo, Chosun Ilbo,‎ 19 mai 2003 (consulté le 6 août 2008)
  80. (en) « Asian Stars to Shine in Seoul. », Yonhap,‎ November 26, 2004 (consulté le 6 août 2008)
  81. (en) « BoA Makes It Into Textbooks », Digital Chosun Ilbo, Chosun Ilbo,‎ 10 janvier 2006 (consulté le 6 août 2008)
  82. (ja) « Persons such as BoA donate 50 million won to An Jung-geun Memorial Foundation », Digital Chosun Ilbo, Chosun Ilbo,‎ 9 septembre 2004 (consulté le 8 octobre 2008)
  83. (fr) BoA épuisée s'évanouit en sortant de scène. Consulté le 25 janvier 2009
  84. (en) BoA performs despite injury. Consulté le 25 janvier 2009
  85. (fr) Les coucheries de BoA (presque) dévoilées !. Consulté le 25 janvier 2009
  86. (en) Leah Dizon and Bun take showbiz insiders by surprise, Japan Today. Consulté le 25 janvier 2009

Source[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]