Le Quotidien du Peuple

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Quotidien du Peuple (en chinois 人民日报, hanyu pinyin : Rénmín Ribao) est l'organe de presse officiel du Comité central du Parti communiste chinois. Il est publié en chinois et possède aussi des versions anglaises, japonaises, françaises, espagnoles, russes et arabes. Ses éditoriaux ont eu longtemps la réputation de révéler les dernières orientations du pouvoir.

La première édition de ce quotidien a été publiée le à Pinshai, Hubei. Il s'agissait à cette époque d'une publication régionale. En mars 1948, le bureau a été transféré à Pékin où cet organe de presse est devenu le quotidien officiel du Parti communiste en août. La publication de l'éditorial du 26 avril 1989 a été à l'origine de manifestations spontanées d'étudiants et peut être considérée comme le point de départ des événements de Tian'anmen[1].

Pendant la Révolution culturelle, le Quotidien était le seul organe de presse permettant aux reporters étrangers de s'informer sur la politique du Comité central.

Diffusion[modifier | modifier le code]

Publié à grande échelle, Le Quotidien du Peuple a été diffusé à plus de 6 millions d'exemplaires. En 2012, sa diffusion tourne autour de 1 à 2 millions par jour[réf. nécessaire]. Il existe aussi une édition sur internet.

Prise de position[modifier | modifier le code]

Le Quotidien du Peuple indique dans un article du 29 octobre 2010 que la Charte 08 rédigée par Liu Xiaobo, premier Chinois à recevoir le prix Nobel de la paix, « s'oppose à la dictature démocratique du peuple, au socialisme et à la structure unitaire de l'Etat, inscrits dans la Constitution chinoise ». Selon Le Quotidien du Peuple, Liu serait attiré par la célébrité et l'argent. Depuis 2005, Liu travaille pour « les forces anti-chinoises de l'Occident », il est payé par l'étranger, il a déclaré à ses codétenus : « Je ne suis pas comme vous, je ne manque pas d'argent. Les étrangers me paient chaque année, même quand je suis en prison »[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cai Chongguo, J'étais à Tian'anmen, Esprit du temps, 2009 (ISBN 978-2-8479-5163-9), 94 pages
  2. Le Quotidien du Peuple en ligne : Qui est vraiment Liu Xiaobo ?

Lien externe[modifier | modifier le code]