Beuvronne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

49° 00′ 55″ N 2° 47′ 02″ E / 49.01527778, 2.78388889

Beuvronne
La Beuvronne à Claye-Souilly
La Beuvronne à Claye-Souilly
Carte.
Caractéristiques
Longueur 23,9 km [1]
Bassin 207,6 km2
Bassin collecteur Seine
Débit moyen 0,9 m3/s (Annet-sur-Marne)
Régime pluvial océanique
Cours
Source région de la Goële
· Localisation Cuisy
· Altitude 120 m
· Coordonnées 49° 00′ 55″ N 2° 47′ 02″ E / 49.01528, 2.78389 (Source - Beuvronne)  
Confluence Marne
· Localisation Annet-sur-Marne
· Altitude 40 m
· Coordonnées 48° 55′ 27″ N 2° 44′ 10″ E / 48.92417, 2.7361 (Confluence - Beuvronne)  
Géographie
Principaux affluents
· Rive droite Biberonne-reneuse
Pays traversés Drapeau de la France France
Régions traversées Île-de-France
Principales villes Claye-Souilly

Sources : SANDRE, Géoportail et Banque Hydro

La Beuvronne est une rivière d'Île-de-France, qui traverse le département de Seine-et-Marne, et un affluent en rive droite de la Marne, donc un sous-affluent de la Seine.

Géographie[modifier | modifier le code]

La longueur de son cours d'eau est de 23,9 km[1]. La Beuvronne prend sa source dans la commune de Cuisy (au nord du département), c'est-à-dire dans la région de la Goële. Son cours a une orientation sud-ouest au départ, puis, il oblique vers le sud et enfin vers le sud-est. Elle se jette dans la Marne au niveau de la localité d'Annet-sur-Marne, dans le département de Seine-et-Marne.

La Beuvronne appartient donc au bassin versant de la Seine par la Marne.

Une partie de sa vallée (cours inférieur) est empruntée par le canal de l'Ourcq.

Affluents[modifier | modifier le code]

La Beuvronne a un seul affluent relativement important, la Biberonne (en rive droite) de 12,2 km.

Communes traversées[modifier | modifier le code]

La Beuvronne baigne notamment les communes suivantes, toutes situées dans le département de Seine-et-Marne :

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Le débit de la Beuvronne a été observé durant 21 ans (1968-1988), à Compans, localité du département de Seine-et-Marne située sur son cours moyen et assez éloignée de son confluent avec la Marne[2]. Le bassin versant de la rivière y est de 97,6 km2 (soit un peu moins de la moitié de sa totalité).


Le module de la rivière à Compans est de 0,413 m3⋅par seconde.

La Beuvronne présente des fluctuations saisonnières de débit peu marquées. Les hautes eaux se déroulent en hiver et au début du printemps. Elles se caractérisent par des débits mensuels moyens allant de 0,495 et 0,582 m3⋅s-1, de janvier à avril inclus (avec un maximum en février). Dès le mois d'avril, le débit baisse doucement, et ce jusqu'aux basses eaux d'été qui ont lieu de juillet à septembre inclus, entraînant une baisse du débit moyen mensuel allant jusqu'à 0,282 m3 au mois d'août, ce qui reste très consistant. Mais les fluctuations de débit sont plus prononcées sur de courtes périodes ou selon les années.

Débit moyen mensuel (en m3/s)
Station hydrologique : Compans
(1968-1988)

Source : Banque Hydro - Station H5813010 - La Beuvronne à Compans (option Synthèse)

Aux étiages, le VCN3 peut chuter jusque 0,130 m3, en cas de période quinquennale sèche, soit 130 litres par seconde, ce qui est toujours bien loin d'être sévère.

Les crues sont rarement très importantes, même compte tenu de la taille modeste du bassin versant de la rivière. Les QIX 2 et QIX 5 valent respectivement 2 et 3 m3⋅s-1. Le QIX 10 est de 3,7 m3⋅s-1 et le QIX 20 de 4,4 m3. Quant au QIX 50, il atteint 4,4 m3⋅s-1.

Le débit instantané maximal enregistré à Compans durant cette période débutant en 1968, a été de 4,47 m3⋅s-1 le 7 juin 1982, tandis que la valeur journalière maximale était de 3,42 m3⋅s-1 le 20 mai 1978. En comparant la première de ces valeurs à l'échelle des QIX de la rivière, il ressort que cette crue était d'ordre vicennal et donc destinée à se reproduire en moyenne tous les 20 ans environ.

La Beuvronne est une rivière peu abondante. La lame d'eau écoulée dans son bassin versant est de 134 millimètres annuellement, ce qui est très largement inférieur à la moyenne d'ensemble de la France tous bassins confondus (320 millimètres), ainsi qu'à la moyenne du bassin de la Marne (274 millimètres en fin de parcours). Le débit spécifique (ou Qsp) de la rivière atteint 4,2 litres par seconde et par kilomètre carré de bassin.

Étymologie[modifier | modifier le code]

"Beuvronne" vient du Gaulois *bèbros « castor » (cf. ancien français bièvre), suivi du suffixe -o, -one de présence. Ce même mot gaulois est à l'origine du nom de l'affluent de la Beuvronne, la Biberonne, et de la Bièvre, qui se jette dans la Seine, à Paris. À l'époque antique de nombreux castors vivaient dans les cours d'eau et zones marécageuses de l'actuelle Île-de-France.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Geographylogo.svg

Les coordonnées de cet article :

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références