Ouanne (rivière)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

47° 57′ 12″ N 2° 46′ 50″ E / 47.95333, 2.7806

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ouanne.
l'Ouanne
L'Ouanne à Saint-Germain-des-Prés
L'Ouanne à Saint-Germain-des-Prés
Caractéristiques
Longueur 84 km
Bassin 950 km2
Bassin collecteur la Seine
Débit moyen 4,8 m3/s (Gy-les-Nonains)
Régime pluvial
Cours
Confluence le Loing
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Tracé de l'Ouanne dans le Loiret

L'Ouanne est une rivière française qui coule dans les départements de l'Yonne (89) et du Loiret (45). C'est un affluent du Loing en rive droite, donc un sous-affluent de la Seine.

Géographie[modifier | modifier le code]

La longueur de son cours d'eau est de 83,6 km[1]. L'Ouanne prend sa source près d'Ouanne, commune située dans le département de l'Yonne et la région de Bourgogne. Elle passe dans le département du Loiret, situé dans la région Centre, au niveau du lieu-dit L'Aunay puis rejoint le Loing à Conflans-sur-Loing. Elle parcourt le nord de la Puisaye.

Communes traversées[modifier | modifier le code]

Dans l'Yonne 
Ouanne ~ Leugny ~ Moulins-sur-Ouanne ~ Toucy ~ Dracy ~ Villiers-Saint-Benoît ~ Grandchamp ~ Saint-Denis-sur-Ouanne ~ Malicorne ~ Saint-Martin-sur-Ouanne ~ Charny ~ Chêne-Arnoult
Dans le Loiret 
Douchy ~ Triguères ~ Château-Renard ~ Gy-les-Nonains ~ Saint-Germain-des-Prés ~ Conflans-sur-Loing

Affluents[modifier | modifier le code]

Hydrologie[modifier | modifier le code]

L'Ouanne est une rivière moyennement abondante et constitue l'affluent principal du Loing. Son débit a été observé durant une période de 40 ans (1969-2008), à Gy-les-Nonains, localité du département du Loiret située à peu de distance de son confluent avec le Loing[2],[3]. Le bassin versant de la rivière y est de 883 km2 (soit plus de 95 % de sa totalité qui fait plus ou moins 950 km2).

Le module (débit moyen inter annuel) de la rivière à Gy-les-Nonains est de 4,8 m3/s.

L'Ouanne présente des fluctuations saisonnières de débit modérément marquées, avec des hautes eaux d'hiver portant le débit mensuel moyen à un niveau situé entre 6,09 et 10,20 m3/s, de décembre à avril inclus (avec un maximum très net en février), et des basses eaux d'été, de juillet à octobre, avec une baisse du débit moyen mensuel jusqu'à 1,72 m3 au mois de septembre. Mais les fluctuations de débit sont bien plus prononcées sur de plus courtes périodes.

Débit moyen mensuel (en m3/s)
Station hydrologique : Gy-les-Nonains
(Données calculées sur 40 ans)

À l'étiage, le VCN3 peut chuter jusque 0,51 m3, en cas de période quinquennale sèche, ce qui ne peut être considéré comme sévère.

Les crues peuvent être très importantes compte tenu de la taille de la rivière et de son bassin versant. Les QIX 2 et QIX 5 valent respectivement 46 et 77 m3/s. Le QIX 10 est de 97 m3/s, le QIX 20 de 120 m3 et le QIX 50 de 140 m3.

Le débit instantané maximal enregistré à Gy-les-Nonains durant cette période de 38 ans, a été de 137 m3/s le 31 décembre 2001, tandis que la valeur journalière maximale était de 103 m3/s le même jour. En comparant la première de ces valeurs avec l'échelle des QIX de la rivière, il apparait clairement que cette crue était presque d'ordre cinquantennal, et donc assez exceptionnelle.

L'Ouanne est une rivière moyennement abondante. La lame d'eau écoulée dans son bassin versant est de 172 millimètres annuellement, ce qui est certes largement inférieur à la moyenne d'ensemble de la France tous bassins confondus, mais quelque peu supérieur à la moyenne du bassin du Loing (148 millimètres). Le débit spécifique de la rivière (ou Qsp) atteint le chiffre de 5,4 litres par seconde et par kilomètre carré de bassin.

Sites touristiques[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Geographylogo.svg

Les coordonnées de cet article :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références