Saulx (rivière)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

48° 44′ 34″ N 4° 34′ 54″ E / 48.74278, 4.58167 ()

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saulx.
la Saulx
La Saulx à Ménil-sur-Saulx.
La Saulx à Ménil-sur-Saulx.
Caractéristiques
Longueur 127 km
Bassin 2 100 km2
Bassin collecteur la Seine
Débit moyen 25,7 m3/s (Vitry-en-Perthois)
Régime pluvial océanique
Cours
Se jette dans la Marne
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France

Sources : SANDRE et Géoportail

La Saulx (prononcé [so ]) est une rivière française. Affluent de la Marne et donc sous-affluent de la Seine, la Saulx prend sa source à Germay en Haute-Marne et se jette dans la Marne à Vitry-le-François.

Cours[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

La Saulx prend sa source à Germay en Haute-Marne à une altitude de 347m environ au point de coordonnées 48°24'N , 05°21'E [1]

Suite du cours[modifier | modifier le code]

Suivant d'abord un cours sud-nord, la rivière sort du département de la Haute-Marne à Paroy-sur-Saulx pour entrer en Meuse à Montiers-sur-Saulx. Elle est l'un des deux principaux cours d'eau, avec l'Ornain, qui arrosent le sud du Plateau Barrois en Meuse. Elle ressort de ce département à Andernay et entre dans le département de la Marne à Sermaize-les-Bains suivant une direction est-ouest.

Confluence[modifier | modifier le code]

La Saulx se jette dans la Marne au nord de Vitry-le-François dans le département de la Marne à une altitude de 94m, au point de coordonnées 48°44'N 04°34'E [1]


Départements et principales villes traversés[modifier | modifier le code]

Affluents[modifier | modifier le code]

Hydrologie[modifier | modifier le code]

La Saulx à Vitry-en-Perthois[modifier | modifier le code]

Affluent de la Marne, la Saulx appartient donc au bassin hydrologique de la Seine

La Saulx est une rivière abondante, comme la plupart des cours d'eau issus du plateau du Barrois. Son débit a été observé sur une période de 49 ans (de 1957 à 2005) à Vitry-en-Perthois localité toute proche de son confluent avec la Marne[2]. Le bassin versant de la rivière y est de 2 100 km2.

Le module de la rivière à Vitry-en-Perthois est de 25,7 m3/s.

La Saulx présente des fluctuations saisonnières de débit assez marquées. Les hautes eaux sont hivernales et atteignent en moyenne de 44 à 52 m3/s, de décembre à mars inclus (avec un maximum en janvier et février). Les maigres d'été, qui vont de juin à octobre, voient le débit moyen baisser jusque 7,34 m3/s au mois d'août.

Débit moyen mensuel (en m3/s)
Station hydrologique : Vitry-en-Perthois
(données calculées sur 49 ans)

À l'étiage, le VCN3 peut chuter jusque 1,1 m3/s, en cas de période quinquennale sèche, soit 1 100 litres par seconde, ce qui peut paraitre faible, mais correspond au débit d'étiage de la Marne dans le secteur (1,2 m3/s à Saint-Dizier pour un débit moyen presque identique de 26 m3).

Les crues peuvent être assez importantes. Ainsi les QIX 2 et QIX 5 valent respectivement 140 et 200 m3/s. Le QIX 10 est de 230 m3/s, le QIX 20 de 260 m3, tandis que le QIX 50 se monte à 300 m3/s.

Le débit instantané maximal enregistré à Vitry-en-Perthois durant la période d'observation, a été de 278 m3/s, le 22 décembre 1993, tandis que la valeur journalière maximale était de 273 m3/s le même jour. En comparant la première de ces valeurs à l'échelle des QIX de la rivière, on constate que cette crue était d'ordre un peu plus que vicennal, et donc pas tellement exceptionnelle.

La Saulx est une rivière bien fournie, alimentée par les précipitations élevées arrosant la région du Barrois. La lame d'eau écoulée dans son bassin versant est de 387 millimètres annuellement, ce qui est nettement supérieur à la moyenne d'ensemble de la France tous bassins confondus, et aussi à la moyenne des bassins de la Marne (274 millimètres à Paris), et de la Seine (240 millimètres). Le débit spécifique de la rivière (ou Qsp) affiche de ce fait un chiffre élevé : 12,2 litres par seconde et par kilomètre carré de bassin.

Débits des cours d'eau du bassin de la Saulx[modifier | modifier le code]

Nom Localité Débits en m³ par seconde Côte
max(m)
Max.
instant.
Max.
journ.
Lame
d'eau
(mm)
Surface
(km²)
Module VCN3
(étiage)
QIX 2 QIX 5 QIX 10 QIX 20 QIX 50
Saulx Pancey 0,65 0,001 7,9 9,1 9,8 11 - 1,88 10 7,8 516 40
Saulx Couvonges 7,86 0,770 38 46 51 55 - 2,59 52,5 61 524 475
Ornain Varney 10,9 0,380 77 110 130 150 170 2,91 151 147 412 840
Bruxenelle Brusson 1,06 0,054 11 15 17 20 23 2,50 25,8 23,5 246 136
Chée Bettancourt-la-Longue 2,55 0,036 18 22 25 27 30 2,87 30,1 27,6 379 215
Vière Val-de-Vière 1,34 0,066 5,2 6,8 7,9 8,9 10 1,73 8,25 7,87 255 166
Saulx Vitry-en-Perthois 25,7 1,100 140 200 230 260 300 4,17 278 273 387 2 100

Pêche[modifier | modifier le code]

La Saulx est une rivière classée en première catégorie jusqu'au pont de Ponthion et ensuite en deuxième catégorie jusqu'à la Marne. Elle appartient au domaine privé jusqu'à sa confluence avec l'Ornain (entre Pargny-sur-Saulx et Etrepy). Une fois unie à l'Ornain, elle appartient au domaine public[3].

Dans le secteur de première catégorie, la Saulx et ses affluents sont habités notamment par des truites farios, des vairons, des vandoises. Sa population est bonne.

Dans la partie classée deuxième catégorie, la Saulx est très bien peuplée de gardons, chevesnes, ablettes, goujons, brochets et perches.

La Vallée de la Saulx[modifier | modifier le code]

Tout au long de cette vallée se sont installées des petites industries : fonderies (comme à Dammarie-sur-Saulx) mais aussi papèteries.

Cette vallée est aussi riche du point de vue touristique (surtout dans sa partie basse) grâce à des paysages bucoliques ainsi que des constructions intéressantes (Châteaux, en particulier).

On notera enfin qu'en 1994, la Poste a édité un timbre ayant pour thème les « Pays de la Saulx » (structure administrative aujourd'hui disparue). Le timbre est illustré par l'église de Ménil-sur-Saulx, une coulée de fonte et le pont XVIe siècle de Rupt-aux-Nonains.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]