Années 1220

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

XIIe siècle | XIIIe siècle | XIVe siècle

Années 1200 | Années 1210 | Années 1220 | Années 1230 | Années 1240

1220 | 1221 | 1222 | 1223 | 1224 | 1225 | 1226 | 1227 | 1228 | 1229


Événements[modifier | modifier le code]

Afrique[modifier | modifier le code]

Asie[modifier | modifier le code]


Europe[modifier | modifier le code]

  • 1220-1262 : « Âge des Sturlungar » en Islande, du nom de la famille la plus puissante de l’époque. Les réformes ecclésiastiques deviennent plus profondes et agissent sur le corps social, provoquant des réactions. L’individualisme s’affirme. Les Grands jouent un rôle croissant et s’affrontent en luttes fratricides malgré la pression norvégienne. L’Islande compte de 80 000 à 100 000 habitants.
  • Reprise du Drang nach Osten : poussée germanique vers l'est. Pour mettre en valeur leurs territoires, de nombreux princes polonais appellent des colons allemands, paysans, artisans et commerçants. Ceux-ci hâtent l’occidentalisation du pays et font prospérer l’activité économique urbaine. À la même époque, un grand nombre de Juifs, fuyant les persécutions en Europe occidentale, viennent chercher refuge sur le territoire polonais.
  • Les chevaliers Teutoniques créent un État monastico-militaire indépendant du Saint-Empire. Ils élisent à vie un grand maître qui a rang de prince d’empire et gouverne entouré de cinq dignitaires. Le pays est divisé en vingt districts, bailliages à la tête desquels se trouve un commandeur qui veille à ce que les paysans serfs remplissent leurs obligations. L’ordre, qui peut constamment recruter en Allemagne et en Italie, devient une des premières puissances militaires européennes. Des paysans allemands sont recrutés pour occuper les régions dont la population a été chassée ou tuée. Des contacts commerciaux sont établis avec la Hanse à partir d’Elbing.

Personnages significatifs[modifier | modifier le code]

Inventions, découvertes, introductions[modifier | modifier le code]

  • Vers 1223 : la Semeiança del Mundo, première œuvre géographique en langue romane péninsulaire [2].
  • Entre 1227 et 1262 : l'utilisation de la force hydraulique, introduite en Styrie[3], permet l'essor de l'industrie du fer en Europe (armurerie, serrurerie, ferronnerie).
  • 1225-1228 : La Lumière ou la naissance des formes, Du mouvement corporel et de la lumière (date inconnue) de Robert Grosseteste.
  • 1229 : réalisation dans le nord de l'Irak ou l'est de la Syrie du Dioscoride de Topkapi, un manuscrit illustré contenant le texte du De Materia Medica de Dioscoride, conservé au Palais de Topkapi.

Religion et philosophie[modifier | modifier le code]


Art et culture[modifier | modifier le code]

Littérature[modifier | modifier le code]


  • Japon : Heike Monogatari ou Histoire des Heike, poème épique relatant la chute de Taira (fin en 1240).
  • Snorri Sturluson écrit la Saga de Saint Olaf (fin en 1230)[10].
  • Les premiers fragments de littérature en langue polonaise datent de cette époque, notamment un poème sur la duchesse Lutgarde qui avait été étranglée par son époux et un autre sur la bataille de Zawichots de 1205, restes sans doute d’une production importante de jongleurs ambulants.
  • Le roi de Norvège Haakon IV fait composer des sagas inspirées des chansons de gestes de France et d’Allemagne (Chanson de Roland, Saga de Charlemagne, Saga d’Ivain…).
  • Chronique d’Henri le Letton, relatant l’histoire légendaire de la christianisation des Lettons.

Art plastique[modifier | modifier le code]

Architecture[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Décennie 1220 en architecture.

Notes et références[modifier | modifier le code]